Plan de relance. Ça va décarboniser    Commerce extérieur, Bank Of Africa acte un nouvel accord    L'ambassadeur israélien arrivé au Maroc...une première depuis deux décennies    Le textile marocain en quête d'un fil d'Ariane    Le Premier secrétaire de l'USFP reçoit les organisations de la jeunesse des partis politiques    Cause nationale : Biden confirme la proclamation US sur la marocanité du Sahara    Les milices privées reniables d'Erdoğan déstabilisent le Moyen-Orient    Terrorisme : la DGST a fourni des renseignements précis au FBI    Décès de Mohieddine Chekrouni    De Larbi Ben Mbarek à Youssef En-Nesyri: Les Lions de l'Atlas continuent de rugir dans l'arène de la Liga    Le match sera «décisif» pour les deux sélections (Lhoucine Ammouta)    Formation dans le numérique au profit de de 50.000 étudiants    Moncef Slaoui : fier du succès du vaccin, l'ancien responsable scientifique de Warp Speed parle de politique, de présidents et de futures pandémies    Notre diversité culturelle est une source inépuisable d'enrichissement    Les galeries d'art improvisent pour ne pas disparaître    La FNM lance un concours pour la création graphiques de son Logo    Appel à candidature pour une résidence d'écriture à Meknès    Marrakech. Quand l'Art s'invite au Palmeraie Rotana Resort    Exposition. Spirit of the letter de Larbi Cherkaoui    Maroc: Près de 38% des entreprises ont réduit leurs effectifs    France: l'Institut Pasteur arrête le développement de son principal projet de vaccin    Dakhla : un rallye classique et sportif pour célébrer la marocanité du Sahara    Microcrédit : 10 millions d'euros de prêt de la BEI à Jaïda    Le gouvernement s'écroule, place aux consultations tous azimuts    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Etats-Unis : Un soldat américain pro Daech arrêté grâce à la DGST marocaine    Vaccins anti-Covid: doit-on craindre des effets indésirables ?    Cyber-sécurité : le dispositif de Maroc Telecom    L'UNESCO met à la disposition du Maroc 7 équipements d'alerte précoce aux tremblements de terre    AfricaPay ambitionne de devenir la première néo-banque du continent    Le Maroc, un modèle en matière de préservation des traditions, notamment juives    Le Maroc réitère son appel pour la création d'une Plateforme d'experts africains pour la lutte contre les épidémies    Bouayach : «une source d'inspiration pour un modèle non-institutionnel de dialogue interculturel»    Une nouvelle émission dédiée le 3 février à la culture juive sur Medi1TV    Marrakech : Une Allemande se jette du 5ème étage d'un immeuble    Marocains, faites attention au pain que vous consommez    Hommage aux personnalités sportives qui se sont illustrées en 2020 : Malgré la pandémie, la SNRT perpétue la tradition    Législation : Un bilan maigre se profile    Partage de connaissances : HEM lance la 24ème édition de l'Université Citoyenne 2021    Pétitions : Enième tentative de réanimation    Maroc-Ouganda, un match couperet    Warning du Centre antipoison / «M'khinza» : Attention danger!    Fkih Ben Saleh : Un escroc mis hors d'état de nuire    CHAN / Covid-19 : Baâdi testé positif, il sera remplacé par Nemssaoui    CHAN / Groupe « C » : Ce soir, Maroc-Ouganda, pour rectifier et se qualifier !    CHAN : Bien que décimée par la Covid-19, la RDC bat le Niger (2-1)    Le rock maghrébin en concert à Meknès    Les Etats-Unis comptent s'appuyer sur les succès de la normalisation avec le Maroc dans les relations américano-israéliennes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde
Publié dans L'observateur du Maroc le 04 - 12 - 2020

La rappeuse marocaine Houda Abouz, alias Khtek, figure dans le classement BBC 100 Women pour 2020, qui liste chaque année 100 femmes inspirantes et actrices de changement à travers le monde.



Dévoilé mardi 1er décembre, ce classement met en avant le « style unique et les chansons lyriques » de la rappeuse, dans lesquelles « elle défend les droits des femmes et l'égalité ».
« En tant que rappeuse marocaine dans une industrie musicale fortement dominée par les hommes, Houda considère sa musique comme un outil de changement », a précisé la BBC. « Continuez à vous battre, à créer, à résister. Ne cédez jamais. Notre combat vient de commencer et nous sommes tout ce dont ce monde a besoin : le pouvoir des femmes », a déclaré Houda Abouz, le nouveau visage du rap marocain.

« The futur is Women »



La jeune rappeuse qui apparait dans son nouveau clip Kichoff sorti en 2020, vêtue d'un T-shirt imprimé du slogan « The futur is women » -Les femmes sont le futur-, a dû se battre pour gravir les échelons et s'imposer dans le monde masculin du rap ; « dans une société aussi misogyne...une femme doit faire plus d'efforts pour s'imposer », a-t-elle déclaré.
Appréciée pour son franc parler, Houda Abouz, alias Khtek -Ta sœur en français-, s'inscrit dans la logique d'un art émancipateur et n'oublie pas l'essentiel du rap : des beats, des paroles racontant son vécu et des thématiques qui tiennent l'artiste à cœur. C'est pour elle « une manière de briser le tabou sur la figure de la sœur et les interprétations lui étant donnée, notamment dans des chansons de rap », a-t-elle expliqué.



C'est en 2016 que Khtek a trouvé refuge dans l'écriture et la composition du rap. Le public la découvre sur scène pour la première fois en 2018 au festival Hardzazat à Ouarzazate avant de la retrouver en trio avec d'autres artistes de la scène underground marocaine au festival L'Boulevard. En 2019, elle tourne son premier freestyle à Marseille et collabore par la suite avec des rappeurs confirmés comme Don Bigg, Toto et Draganog. Plus tard, elle décide de voler de ses propres ailes et franchit le pas et chante en solo.

Rap libre et sans langue de bois



Le rap libre et créatif de cette artiste accomplie et perfectionniste n'hésite pas à prendre le contre-pied des traditions du royaume. Son dernier clip, KickOff, a été vu par près de 2 millions de fois sur Youtube depuis son lancement il y a 9 mois. Sans langue de bois et avec une facilité déconcertante, elle y raconte les inégalités de la société et les aléas du rap marocain.
Le classement BBC 100 Women 2020 inclut Sanna Marin, qui dirige le gouvernement de coalition entièrement féminin de la Finlande, Michelle Yeoh, star des nouveaux films Avatar et Marvel, Sarah Gilbert, qui dirige la recherche de l'Université d'Oxford sur un vaccin contre le coronavirus, ainsi que Jane Fonda, actrice une militante écologiste pour le climat.

LIRE AUSSI :
Le film polémique « Much Loved » proposé sur Netflix


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.