Les dates des premières élections fixées    Ramadan: une période propice pour le commerce des produits du terroir    En Israël, le retour à la vie normale se confirme    Témara : un membre de la JAOI interpellé pour émission de chèques sans provision    Rachid El Ouali s'exprime sur sa première expérience en tant que réalisateur de sitcom dans Info Soir (Vidéo)    Real Madrid: Fede Valverde forfait contre Getafe    La prestation de Bounou , En-Nesyri contre la Real Sociedad    Pikala Bikes : le beau projet de Cantal Bakker à Marrakech    Blocage du canal de Suez: quel impact sur le Maroc ?    Santé : le Maroc va ouvrir ses portes aux médecins étrangers    Mariage: le Code de la famille fait toujours débat au Maroc    Le match fou du PSG contre Saint-Etienne (VIDEO)    Revalorisation : La grogne monte chez les agents de la protection civile en Algérie    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Maroc/Trésor : Déficit budgétaire de 7,3 MMDH à fin mars 2021    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner    Ramadan: Une véritable aubaine pour l'activité commerciale à Souk « Tlat » d'Al Hoceima    URGENT ..Foot: la direction du Bayern « désapprouve » l'annonce par Flick de son départ    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    Industrie pharmaceutique : bientôt un institut dédié à la formation professionnelle    AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Botola Pro D1 « Inwi » (12è journée): Classement    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Maroc: L'indice de production des industries manufacturières en baisse de 6,3% en 2020    Hakim Ziyech : "Encore beaucoup à faire, mais je vais dans la bonne direction"    Tunisie : Durcissement des mesures sanitaires après la flambée des contaminations    Covid-19 : Le Canada recevra 8 millions de vaccins Pfizer supplémentaires mais moins de Moderna    Arrestation de cinq manifestants à Alger lors du 113e vendredi du Hirak    Au menu du Conseil de gouvernement prévu mardi prochain    La famille royale britannique rend un ultime hommage au prince Philip, époux de la reine Elizabeth II    Maroc: Secousse tellurique de 4,3 degrés dans la province de Driouch    Souad Jamaï "Le Serment du dernier messager" : Un conte du futur pour comprendre le présent    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires destinées aux forces armées et au peuple libanais    Affaire Omar Radi : les autorités marocaines déplorent que des ONG tentent d'influencer le cours de la justice    PDES, ONG Suisse : La généralisation de la protection sociale, une consécration de la dimension du développement humain    Indianapolis: l'auteur de la fusillade identifié    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ahmed Charaï dans Israel Hayom : Le rapprochement entre le Maroc et Israël doit être salué
Publié dans L'observateur du Maroc le 13 - 12 - 2020

Le quotidien gratuit israélien Israel Hayom (Israël aujourd'hui) publie, ce dimanche 13 décembre 2020 en l'annonçant en première page, la chronique d'Ahmed Charaï analysant les enjeux du récent rapprochement entre le Maroc et Israël et la reconnaissance officielle par les Etats-Unis de la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara.

Les observateurs israéliens d'un certain âge se souviennent de l'esprit visionnaire de Feu Hassan II, qui a travaillé sans relâche pour favoriser le rapprochement entre Israël et ses voisins, y compris avec les Palestiniens, écrit Ahmed Charaï dans le quotidien gratuit israélien Israel Hayom, ayant le plus grand tirage et comptant quelque 100.000 abonnés.
L'éditorialiste ajoute que Hassan II s'était activé en privé et en public en faveur de la paix, et avait facilité, en coulisses, chaque initiative majeure de Camp David à Oslo. Et Ahmed Charaï de conclure que le Roi Hassan II est considéré comme le principal architecte du premier accord de paix entre l'Egypte et Israël.
Reliant le passé au présent, l'éditorialiste souligne que le Roi Mohammed VI a maintenu le même engagement visant à faire progresser le rapprochement israélo-arabe, avec la même discrétion.
Ahmed Charaï rappelle que même si le monde arabe n'est pas monolithique, d'autres pays arabes pourraient emboîter le pas au Maroc. Il relève toutefois que les pays qui ne sont pas frontaliers d'Israël ne sont pas directement affectés par le sort du peuple palestinien, si ce n'est pour des considérations de droit international et de compassion.
Si le monde arabe ne peut pas soutenir une impasse qui dure depuis un demi-siècle, les Palestiniens devront de leur part réajuster leurs stratégies, préconise l'éditorialiste, affirmant qu'Israël peut aussi changer. Les échanges pacifiques des biens et des idées, peut forger de nouvelles connexions entre les jeunes et les ambitieux des deux côtés du rempart qui sépare Arabes et Israéliens, poursuit-il. Charaï estime qu'avec le temps, l'amertume des vieux peut être effacée par l'espoir des jeunes.
L'éditorialiste s'arrête à la fin de sa chronique sur la décision, importante pour les Marocains, fraîchement prise par le président américain Donald Trump qui a reconnu officiellement la souveraineté du Maroc sur son Sahara.
En rappelant des tweets et des déclarations du Président américain sur le sujet, Ahmed Charaï reprend cette récente déclaration de Donald Trump : « La proposition d'autonomie sérieuse, crédible et réaliste du Maroc est la SEULE base pour une solution juste et durable pour une paix et une prospérité durables! ». Et l'éditorialiste de poursuivre en rappelant le soutien des Marocains pour leur Souverain dans cette perspective constructive. A l'opposé, le mouvement séparatiste, connu sous le nom de Polisario, met en péril la paix et la sécurité dans toute la région, ce qui en fait un terreau fertile pour le terrorisme, souligne Ahmed Charaï. Il ajoute qu'en reconnaissant la souveraineté du Maroc sur une zone où le Maroc a engagé une centaine de milliards de dollars d'investissements pour la population sahraouie, l'impasse est en passe d'être démolie.
Revenant à l'accord entre le Maroc et Israël, qui permet lui aussi de sortir d'une longue impasse, Charaï affirme que cette avancée a véritablement changé la donne, jeté les bases d'une véritable amitié israélo-arabe et doit donc être saluée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.