Le Maroc et le Suriname examinent les moyens de renforcer la coopération dans les domaines agricole et halieutique    Le Maroc, l'UA et l'ONU célèbrent l'Afrique de l'espoir, de la diversité et du dynamisme    Maroc: La croissance prévue à 1,8% en 2022 selon la BAD    Afghanistan : 12 morts dans quatre attentats    Chine / Droits de l'Homme : Xi Jinping défend son bilan devant Bachelet    Tunisie : Saïed décrète un référendum constitutionnel, l'opposition se rebiffe    Russie : la Banque centrale abaisse son principal taux directeur à 11%    Plus de 200 cas confirmés de variole du singe dans le monde    Coupe de la Conférence League (finale) : La Roma de Mourinho remporte la première édition face à Feyenoord (1-0)    Naïf Aguerd : West Ham serait prêt à se le payer à 20M€    Suisse: Roche annonce des tests PCR de détection du virus de la variole du singe    Berrechid: l'agresseur de l'influenceuse Loubna Mourid écroué    Berrechid : Des séances d'exorcisme tournent au viol    Laâyoune : Saisie de Valium, chira, cannabis et tabac brut et arrestation d'une jeune fille    Guelmim : 4 suspects dont une femme arrêtés dans une affaire de meurtre    À Agadir, le Festival Cinéma et Migrations signe son grand retour    Le cinéma marocain brille au festival de Cannes    Marina Agadir: Un Double Tree by Hilton ouvrira bientôt ses portes    L'AMDH-Nador dénonce les refus de rapatrier des dépouilles de Marocains décédés à Melilla    Smartphones : realme annonce le lancement du realme 9 Pro+ 5G et dévoile le prix    Ouverture du parking souterrain Bab El Had à partir du vendredi    La sélection marocaine de para-athlétisme au Grand Prix de Paris en juin    Maroc : Le journaliste Soulaiman Raissouni transféré à la prison d'Ain Borja    Sénégal : onze nouveau-nés tués dans un incendie dans un hôpital    Halilhodzic : La sélection nationale accessible à tout joueur capable d'apporter un plus    Trésor : la dette à 960 MMDH en 2022    Ouverture du 15e Forum international de la Bande dessinée de Tétouan    Ligue des Champions d'Afrique : Lancement ce jeudi de la vente des billets de la finale    Education par le sport : lancement officiel du centre Tibu-Casa Settat    Politiques migratoires et chiffres    Tanger: lancement de l'exercice de recherche et de sauvetage en mer «Sarex Détroit 2022»    Cameroun : 140 morts en sept mois dans une résurgence du choléra    Pivot asiatique des Etats-Unis : première Tournée du Président Biden en Asie    Festival des Musiques Sacrées du Monde de Fès. « L'architecture et le sacré » à l'honneur    La circulation entre Sidi Maarouf et Bouskoura suspendue ce jeudi soir    La revue de presse du jeudi 26 mai    Gestion de l'eau: «le Maroc peut profiter l'expérience israélienne», assure Orit Farkash-Hacohen    Corruption : Deux arrestations par semaine en moyenne grâce à la ligne directe    Visite de travail du CESE du Maroc en Côte d'Ivoire    Météo au Maroc: les prévisions du jeudi 26 mai    Découvrez « Yallah Rouh », le dernier clip de Samira Saïd (VIDEO)    Guerre en Ukraine : La Russie veut l'appui de l'Afrique pour la levée des sanctions occidentales    Frontières maritimes : L'ambassadrice du Maroc en Espagne tente de rassurer les Iles Canaries    Le Museo Arqueológico Nacional célèbre les liens entre le Maroc et l'Espagne dans sa nouvelle exposition    La liste des 25 Lions de l'Atlas pour la date FIFA de juin 2022    Sélection nationale: voici la liste des joueurs convoqués par Vahid Halilhodžić    Les couleurs du Maroc brillent à Cannes pour la troisième année consécutive    SIEL : la 27e édition célèbre la littérature africaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tsunami. Des images apocalyptiques des îles Tonga encore coupées du monde
Publié dans L'observateur du Maroc le 18 - 01 - 2022

Les îles Tonga apparaissent dévastées, avec des pans entiers de l'archipel couverts de cendres et de poussières ou ravagés par un tsunami, montrent de nouvelles images satellitaires publiées mardi sur lesquelles on peut voir le volcan qui a fait éruption samedi dorénavant presqu'entièrement englouti dans l'océan Pacifique.
Les informations restent parcellaires, trois jours après l'éruption, sur l'étendue des dégâts dans ce pays coupé du monde après la rupture du câble le reliant au réseau internet.
La police locale, citée par les autorités néo-zélandaise, a fait état de deux morts dont une Britannique âgée de 50 ans, Angela Glover, emportée par le tsunami après avoir essayé de sauver les chiens de son refuge selon sa famille.
Des images satellitaires publiées mardi par Maxar Technologies montrent une vaste étendue d'eau à l'endroit même où une grande partie du volcan s'élevait au-dessus de la mer avant l'éruption.
Seules deux îles volcaniques relativement petites restent émergées.
En effet, "ce que nous voyions au-dessus de l'eau, et qui est détruit maintenant, ce n'était que la pointe d'un volcan qui avait grandi sur le bord de l'énorme volcan sous-marin", a expliqué Heather Handley, vulcanologue à l'université Monash, en Australie.
Sur des images aériennes, prises la veille par un vol de surveillance de la Nouvelle-Zélande, la côte d'une île est bordée d'arbres passés du vert au gris sous l'effet des retombées volcaniques. On peut aussi voir des immeubles endommagés côtoyer des bâtiments intacts.
Les cendres volcaniques ont recouvert les champs de l'île, montrent des images d'un avion de patrouille P-8A Poseidon de l'armée australienne.
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a expliqué mardi dans un communiqué que son officier de liaison à Tonga, le Dr Yutaro Setoya, assurait la communication entre les agences onusiennes et le gouvernement local.
"Les lignes téléphoniques internationales et la connexion Internet étant toujours en panne, le téléphone satellite du Dr Setoya est l'un des rares moyens d'obtenir des informations", selon l'OMS.
Le responsable "se tient littéralement debout à l'extérieur depuis l'aube jusqu'à tard dans la nuit ces derniers jours pour s'assurer que le téléphone puisse recevoir le signal satellite", a raconté Sean Casey, coordonnateur santé de l'OMS pour le Pacifique.
L'OMS a ajouté qu'une centaine de maisons avaient été endommagées, dont 50 détruites sur l'île principale de Tonga, Tongatapu.
Les navires HMAS Adelaïde, de la flotte australienne, HMNZS Wellington et HMNZS Aotearoa, de la flotte néo-zélandaise, se tiennent prêts à venir en aide aux Tonga qui se trouvent à trois ou cinq jours de navigation.
En raison du risque de pollution par les résidus volcaniques, la Croix-Rouge a annoncé l'envoi de 2.516 conteneurs d'eau.
Tonga volcanic eruption causes massive oil spill on Peru beach pic.twitter.com/92z3DIDuEe
— The Independent (@Independent) January 18, 2022
Comme de nombreux autres pays, la France, "voisine du Royaume des Tonga" via la collectivité d'outre-mer de Wallis-et-Futuna, s'est dite "prête à répondre aux besoins les plus urgents de la population.
La capitale Nuku'alofa a été recouverte de deux cm de cendres et de poussières volcaniques, décrit le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (BCAH) dans un rapport d'urgence. L'électricité a été restaurée dans certains quartiers de la ville. Le réseau téléphonique local est aussi rétabli, mais les communications internationales sont interrompues.
Des rochers et des débris ont été aussi emportés par le tsunami vers l'intérieur des terres, endommageant le front de mer de Nuku'alofa.
Mais l'agence s'inquiète plus particulièrement de la situation sur l'île de basse altitude Mango, où des "dégâts immobiliers importants" ont été repérés et où un signal de détresse a été déclenché, ainsi que sur l'île de Fonoi.
Des images satellites publiées par le Centre satellitaire des Nations unies (UNOSAT) ont montré les conséquences de l'éruption et du tsunami sur la petite île de Nomuka, l'une des plus proches du volcan Hunga-Tonga-Hunga-Ha'apai.
Selon l'UNOSAT, 41 des 104 structures repérées dans la zone sans nuage étaient endommagées et presque toutes étaient recouvertes de cendres.
L'Australie a expliqué attendre que la piste de l'aéroport soit nettoyée des cendres volcaniques avant de pouvoir y faire atterrir un avion militaire C-130.
New Zealand and Australia lead relief efforts for Tonga but it's not easy as thick grey ash on the airport's runway prevented planes from touching down in the country pic.twitter.com/pcMYFsTYJG
— TRT World Now (@TRTWorldNow) January 18, 2022
Les principales agences d'aide, qui interviennent rapidement pour fournir une aide humanitaire d'urgence, ont affirmé être bloquées, incapables de contacter le personnel local. Et les efforts pour acheminer de l'aide risquent d'être compliqués par les restrictions anti-Covid.
L'éruption volcanique de samedi, entendue jusqu'en Alaska, a été la plus importante enregistrée depuis des décennies: un énorme champignon de fumée et de cendres de 30 km de haut suivi immédiatement du déclenchement d'un tsunami.
Des vagues de 1,2 mètre ont déferlé sur Nuku'alofa, où les habitants ont fui vers les hauteurs, laissant derrière eux des maisons inondées, tandis que des roches et de la cendre tombaient du ciel.
Le tsunami a eu des effets jusqu'aux côtes japonaises et américaines.
Au Pérou, où deux femmes s'étaient noyées samedi dans de fortes vagues consécutives à l'éruption,les autorités ont fermé trois plages touchées par une marée noire causée par les hautes vagues dans la province de Callao, non loin de Lima.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.