Gouvernement : Les contours de la majorité se préciseront au cours de la semaine prochaine    Production industrielle : Hausse de 19,9% de l'indice de la production au T2-2021    Sahel : Le chef de l'EIGS et mercenaire du « Polisario » tué par la force Barkhane    Attaque au Mali : L'ASMEX condamne les agressions contre les routiers marocains    JO et Jeux paralympiques : La Fondation Mohammed VI des champions sportifs rend hommage aux athlètes médaillés    Compteur coronavirus : 2.432 nouveaux cas, Casa, Rabat, Salé en tête de liste    Covid-19 : première baisse substantielle du nombre de cas hebdomadaires,    DGSN : Quatre responsables suspendus pour manquements dans l'exercice de leurs fonctions    Politique de vaccination : Le pragmatisme marocain    Covid-19: 2.432 nouveaux cas, plus de 17,2 millions de personnes complètement vaccinées    Technologie. Une nouvelle gomme increvable signée Michelin    Transport aérien: Emirates lance une campagne de recrutement mondiale incluant le Maroc    Elections du 8 septembre: la stratégie digitale des partis politiques disséquée    Les provinces du Sud connaissent un essor remarquable sur tous les plans    Attente...    PJD : après la déroute électorale, la dure thérapie de groupe    Libye : l'Egypte, le Maroc et la communauté internationale appellent les autorités à tenir les élections comme prévu    Israël : Vers le lancement d'un projet de fabrication de drones au Maroc    Le Maroc se dote d'une série de drones autonomes    M. Babou Sène, nommé Consul général de la République du Sénégal à Dakhla    ONDA : Plus de 3,56 millions de passagers internationaux entre le 15 juin et le 31 août    Technologie : Des fenêtres qui fournissent de l'énergie    L'économie mondiale va rebondir mais de manière inégale selon les régions    Initié par l'Ambassade des Pays-Bas au Maroc, un Demo Day pour couronner les 3ème Orange Corners Morocco    Contrôles continus: le ministère fait une annonce    La CDG intègre le programme DATA TIKA de la CNDP    Cinéma : L'Institut Français du Maroc rouvre ses salles de projection    Festival : la 14ème édition du Festival national du Zajal se donne à voir en digital    Botola Pro D1 / FAR-JSS (0-3) : Victoire méritée de Chabab Soualem    Le changement climatique pourrait pousser 1,9 million de Marocains à migrer d'ici 2050    Covid-19 : plus de 70% de la population chinoise entièrement vaccinée    Le Maroc reçoit 5 millions de doses du vaccin Sinopharm    Pakistan: 7 soldats et 5 terroristes tués au Waziristan du Sud    Hamdi Ould Errachid reconduit à la tête du conseil de Laâyoune-Sakia El Hamra    Classement FIFA: Les Lions de l'Atlas au 33ème rang    Interview avec Neta Elkayam : «Je m'intéresse à beaucoup de musiciens marocains contemporains»    Xander Pratt dévoile son nouveau titre en hommage à Casablanca    Radisson Hotel Group : Une expansion record au Maroc et en Afrique du Nord    Allemagne : le site fédéral des élections probablement visé par une cyberattaque    Retour sur la saga des héros paralympiques    «Lewy» et le Bayern surclassent encore le Barça    Lukaku tire Chelsea du piège du Zenit, Ziyech décevant    Match nul pour Séville, En Nesyri voit rouge    Abdelkader Bourhim: "Le sport, parent pauvre des programmes électoraux"    Le plus haut gradé américain craignait que Trump n'attaque la Chine    Cinéma : L'IF du Maroc rouvre ses salles de projection    Des ateliers consultatifs de la musique du 17 au 28 septembre    Arts plastiques : Samira Ait El Maalam expose sous le thème «Vortex»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Etats-Unis : Contaminations en série dans l'entourage de Trump hospitalisé
Publié dans L'opinion le 04 - 10 - 2020

Donald Trump a traversé une période « très préoccupante », vendredi, qui l'a obligé, dans sa lutte contre le Covid-19, à se faire hospitaliser.
Trump a offert sa propre évaluation samedi soir dans une vidéo du centre médical militaire national Walter Reed, affirmant qu'il commençait à se sentir mieux et espérait `` être de retour bientôt‘'.
Quelques heures plus tôt, le chef de cabinet Mark Meadows a déclaré aux journalistes à l'extérieur de l'hôpital: « Nous ne sommes toujours pas sur la voie d'un rétablissement complet ». Dans une mise à jour sur le président samedi soir, son médecin en chef a exprimé un optimisme prudent mais a ajouté que le président n'était « pas encore sorti du bois ». Les comptes rendus variables, et parfois contradictoires, ont créé une crise de crédibilité pour la Maison Blanche, à un moment crucial avec la santé du président et le leadership de la nation en jeu. Alors que Trump devrait rester hospitalisé plusieurs jours de plus et que l'élection présidentielle approche, son état est surveillé avec anxiété par les Américains.
De plus, la santé du président représente une question de sécurité nationale d'une importance primordiale, non seulement pour les fonctions du gouvernement américain mais pour les pays du monde entier, amis ou autres.
L'exposé de samedi par le commandant de la Marine, le Dr Sean Conley, et d'autres médecins a soulevé plus de questions qu'il n'a donné se réponses.
Conley a refusé à plusieurs reprises de dire si le président avait jamais besoin d'un supplément d'oxygène, malgré des interrogations répétées, et a refusé de partager des détails clés, notamment le niveau de fièvre que Trump avait eu avant qu'elle ne revienne à une plage normale. Conley a également révélé que Trump avait commencé à présenter des « indications cliniques » du Covid-19 jeudi après-midi, plus tôt que prévu.
Conley a passé une grande partie du briefing à éviter les questions des journalistes, car il était pressé pour plus de détails.
Mais selon une personne familière avec l'état de Trump, Trump a reçu de l'oxygène à la Maison Blanche vendredi matin, bien avant d'être transporté à l'hôpital militaire par hélicoptère ce soirlà. La personne n'était pas autorisée à parler publiquement et n'a parlé à l'Associated Press que sous couvert d'anonymat.
Dans la vidéo de l'hôpital, Trump a défendu sa décision de continuer à faire campagne et à organiser de grands événements au milieu d'une pandémie.
« Je n'avais pas le choix », a déclaré Trump, qui a refusé de se conformer aux recommandations de base de santé publique, y compris le port de masque. « Je devais être devant... Je ne peux pas être enfermé dans une pièce à l'étage et totalement en sécurité... En tant que leader, vous devez faire face à des problèmes ».
Cascade de contaminations dans l'entourage présidentiel
Par ailleurs, il est apparu au fil des heures que la Maison Blanche était liée à de multiples contaminations.
En effet, la liste des proches de Donald Trump infectés par le Covid-19 s'allonge: après son épouse Melania, sa conseillère Hope Hicks, son directeur de campagne Bill Stepien, trois sénateurs républicains, l'ancienne conseillère Kellyanne Conway, l'actuel conseiller Chris Christie.... Sans compter trois journalistes accrédités.
Au moment de chercher à retrouver l'origine de ces nouveaux cas dans les hautes sphères républicaines, un événement retient l'attention: samedi dernier, des dizaines d'invités se sont pressés dans les jardins et les salons intérieurs de la présidence pour la nomination de la juge Amy Coney Barrett à un siège de la Cour suprême. Les caméras ont filmé quantité de mains serrées et d'embrassades, la plupart des invités omettant le port du masque, pratique manifestement érigée chez les républicains comme une marque de loyauté.
La campagne présidentielle est de ce fait chamboulée, et des déplacements ont été annulés, son directeur de campagne étant lui aussi été contaminé. Aussi l'incertitude plane sur les prochains débats télévisés, notamment celui prévu après demain mercredi et censé opposer les colistiers, le vice-président Mike Pence et la sénatrice démocrate Kamala Harris.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.