El Guerguarat: l'ambassadeur du Maroc à Genève recadre la délégation de la Namibie    Fonds Mohammed VI pour l'investissement : Benchaâboun promet un déploiement rapide    Le bel hommage des joueurs de Naples à Maradona    Rencontre    L'appel de Johnny Depp rejetée dans l' affaire "The Sun "    Vernissage à Salé d' une exposition collective d' art contemporain autour du patrimoine marocain    Message de condoléances du roi Mohammed VI au président du Niger    Imilchil se pare d'un manteau blanc (PHOTOS)    Ils usurpent l'identité de Mehdi Qotbi pour acquérir des objets d'art antique    Arbitrage de la finale de Ligue des Champions : L'Algérien Rharbal au centre, le Marocain Jayed à la VAR    Le Fonds Mohammed VI pour l'Investissement, c'est pour bientôt !    Respect du protocole sanitaire dans les établissements scolaires : Gare aux défaillants    Contribution sociale. La vision du patronat.    Tennis : À l'A.C.S.A... sympathique et conviviale    CAF : Ahmad Ahmad se scandalise et accuse la FIFA !    Evolution du coronavirus au Maroc : 4178 nouveaux cas, 340.684 au total, jeudi 26 novembre à 18 heures    Le Bahreïn décide d'ouvrir un Consulat Général à Laâyoune    Au-delà des bonnes intentions, Biden confronté à des défis internationaux complexes    Le Mexique veut en finir avec le " machisme qui tue "    Royal Air Maroc renforce son programme de vols internationaux sur Tanger    Conseil de gouvernement : voici les nominations à de hautes fonctions    « Fonds Mohammed VI pour l'Investissement »: Le Conseil de gouvernement adopte le projet de loi    Le Parlement européen vote une résolution d'urgence sur la détérioration des libertés en Algérie    Mahmoud El Idrissi a succombé à la Covid-19: Le chanteur de «Saâ Saida» n'est plus    Violence à l'encontre des femmes. Un coût énorme pour la société    Covid-19, le vaccin est là !    Belle opération de la Marine royale à Nador    Plusieurs eurodéputés soutiennent du Maroc    UM6P : Lancement d'une grande école d'ingénieurs dans le numérique    Maradona. Les buts que l'Angleterre n'a jamais gobés !    France: le gouvernement détaille sa stratégie d'allègement progressif du confinement    Affaire «Hamza mon bb»: Dounia Batma réagit à la condamnation de Madimi (PHOTO)    Nikol Pachinian, un héros devenu traître    9è Festival maghrébin du film d'Oujda sous format digital    «La septième porte»: un certain regard sur l'histoire du cinéma au Maroc de 1907à 1986    La beauté intérieure et l'essence de l'existence    Le CIO disqualifie trois haltérophiles roumains, dont deux médaillés    Le Maroc appelle à l'Union africaine au respect de la légalité et l'impératif du développement de l'Afrique    SM le Roi se recueille sur la tombe de Feu SM le Roi Hassan II    Nomination : Eric Fulcheri prend les commandes d'Arval Maroc    Guergarate : Le Maroc dit tout au Conseil de sécurité    Alerte météo : Pluie, neige et grand froid    Al-Ahly – Zamalek, une finale 100% endiablée    Agriculture : Crédit Agricole du Maroc au chevet des fédérations interprofessionnelles    Un nouveau shooting de Samira Saïd enflamme la Toile (PHOTO)    Ahmed Noureddine : «L'offensive de Guerguerat représente un tournant diplomatique de taille dans ce long combat que mène le Maroc»    L'actrice Manal Seddiki endeuillée (PHOTO)    L'ONU salue la poursuite du dialogue inter-libyen au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Principales sociétés cotées : Baisse de la masse bénéficiaire ajustée
Publié dans L'opinion le 28 - 10 - 2020

La masse bénéficiaire ajustée des principales sociétés cotées à la Bourse de Casablanca devrait baisser de 18,3% en 2020, estime CFG Bank.
«La masse bénéficiaire de l'univers de notre indice de référence CFG25, retraitée des éléments exceptionnels enregistrés en 2019 et des contributions au fonds dédié à la gestion du Covid-19 en 2020, devrait selon nos nouvelles prévisions enregistrer une baisse de 18,3% en 2020 par rapport à 2019», précise CFG Bank dans une note.
En effet, suite à la publication des résultats financiers au S1-2020, CFG Bank a décidé de reconsidérer à la baisse ses perspectives d'évolution de la masse bénéficiaire, explique la même source. L'objectif est de tenir compte d'une progression du coût du risque beaucoup plus importante qu'initialement prévu pour le secteur bancaire dans son ensemble, en lien avec la détérioration significative du risque crédit engendrée par la crise sanitaire actuelle et le provisionnement anticipatif et prudent associé, d'un taux de provisionnement plus élevé qu'initialement escompté pour les sociétés d'assurances, combiné à la montée en puissance des impayés, de la dépréciation de la valeur de certains actifs financiers en lien avec la contre-performance générale des marchés financiers et l'annulation, de la suspension ou du report des versements de dividendes de certains émetteurs, ainsi que de l'annonce de nouveaux dons au fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du Covid-19.
Et d'ajouter qu'au-delà de l'impact de la crise économique causée par l'isolement sanitaire, la masse bénéficiaire sera négativement impactée par les contributions faites par les sociétés cotées au fonds spécial dédié à la gestion du Covid-19, dont l'impact est estimé à 6,4 Milliards de dirhams (4,2 MMDH après impôts) pour l'univers des valeurs du CFG25. Actuellement, CFG25 traite à 21.500 points en baisse de 16% depuis le début de l'année. Ainsi, selon les prévisions de CFG Bank, les niveaux de valorisations actuels du marché reflètent fidèlement la baisse escomptée de la masse bénéficiaire en 2020 qui estime, in fine, que les niveaux de valorisation du marché sont justifiés d'un point de vue fondamental.
Par ailleurs, CFG Bank relève que la fin du confinement et de l'état d'urgence sanitaire devrait entraîner un rebond mécanique de l'activité et de la demande, notant que la masse bénéficiaire devrait progressivement renouer avec le chemin de la normalisation sur les trois prochaines années et revenir vers un niveau proche de celui observé en 2019 (retraité de la sanction de l'ANRT sur IAM et de la provision pour dépréciation de Managem).
Ainsi, un retour à une masse bénéficiaire normative égale à celle enregistrée en 2019 induit une progression de 22,4% par rapport aux prévisions de la masse bénéficiaire 2020 ajustée, fait savoir CFG Bank, précisant que ce rebond mécanique devrait se matérialiser à mi-chemin entre 2022 et 2023.
«Selon nos prévisions et sous réserves d'une reprise économique progressive à partir de 2021, et d'un retour de la masse bénéficiaire à un niveau normatif égal à celui de 2019, CFG25 devrait renouer avec son long cycle haussier entamé à partir du T3-2013», estime la même source.
Rappelons que la note fait ressortir que le marché actions devrait renouer avec son PER d'équilibre compris entre 19x et 20x les bénéfices (versus un PER 2020 de 21x les bénéfices ajustés et de 26x les bénéfices bruts). Cette configuration induirait un potentiel de hausse compris entre 10% et 15% sur un horizon de 2 à 3 ans.

S. H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.