Lutte contre la corruption dans le secteur financier : 2021, une année de renforcement des capacités    Commerce et industrie : Renault Maroc consolide son leadership    ONDA : Le trafic aérien en baisse de plus de 71% en 2020    Interdiction de fumer : Le niet gouvernemental !    BMCE Capital Research analyse les pistes de reprise : La relance économique tributaire de l'éradication de la Covid-19    Economie du web : l'effet Covid se fait ressentir    Le Maroc classé 53ème en 2021 dans le rapport sur les effectifs militaires    Liga : Mardi face à Alaves, En-Nesyri et Bounou étaient décisifs    CHAN : La Zambie et la Guinée vainqueurs de la Tanzanie et de la Namibie    Campagne de vaccination : Plus de 25.000 cadres de santé mobilisés    Covid-19 : Le taux de reproduction du virus se stabilise à 0,88    Vaccination : le gouvernement envisage aussi d'autres mesures pour éviter les rechutes    Evolution du coronavirus au Maroc : 1246 nouveaux cas, 461.390 au total, mardi 19 janvier 2021 à 18 heures    Edito: Le maire doit partir    Pedro Sanchez : Le Maroc revêt une «importance capitale» pour les intérêts de l'Espagne    Retard de vaccination : El Othmani pointe du doigt les fournisseurs des vaccins    Badr Hari refait surface sur Instagram    David Fisher: Nous soutenons fortement le plan d'autonomie    Secousse tellurique de magnitude 3,4 dans la province d'Azilal    L'épouse d'El Ghomari se confie sur 2M    La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain    Le Maroc réussit son entrée vers la défense de son titre    Ammouta : Victoire d'une importance capitale    Le Maroc éliminé après 3 défaites successives    Maroc-USA:Fischer rassure quant à la position de l'administration Biden sur le Sahara    Un Casque bleu marocain parmi les victimes en République centrafricaine    Visas: Le plaidoyer du député franco-marocain M'jid El Guerrab pour l'Afrique    Pays-Bas: Démission du gouvernement de Mark Rutte    Nexans : nouvelle usine à Nouaceur    Couvre-feu et semi-confinement : prolongation jusqu'au 3 février    Un MoU pour renforcer les relations économiques et commerciales    Président à part, sera-t-il aussi un ex-président à part ?    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    Stud'IFO : Concert virtuel entre Cheikh Brahmi et Snitra    Ben Abdelkader pose les conditions de modernisation du système judiciaire    Coronavirus : voici les variants les plus compliqués à maîtriser par le système immunitaire [Etude]    Les USA n'ont fait que dire tout haut ce que pensent les autres Etats et le Conseil de sécurité    L'envoyé US pour la lutte contre l'antisémitisme salue la «vision de paix» de SM le Roi    Profitant du nul entre la Libye et le Niger : La RDC prend seule la tête du groupe B    Le sélectionneur du Zimbabwe accuse le Cameroun de sorcellerie !    Meknès retrouve la culture à l'air libre    Une nouvelle émission rendant hommage à la diversité culturelle    «Le discours de la folie dans le patrimoine arabe et occidental»    Virus Covid mutant: Le Maroc se ferme à l'Australie, le Brésil, l'Irlande et la Nouvelle Zelande    La BAD compte sur le Maroc pour développer son indice    Euromed : Quel avenir ?    Le Maroc et les Etats-Unis s'engagent contre le trafic illicite    Communication: rapprochement stratégique entre le marocain Brand & Image et l'israélien Kam Global Strategies    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Libération d'El Guergarat : la propagande algérienne bat son plein
Publié dans L'opinion le 18 - 11 - 2020

Suite à l'intervention des Forces Armées Royales qui a abouti à la libération de la zone tampon d'El Guergarat des milices du Polisario, l'Algérie entreprend de plus belle son agression médiatique contre le Maroc, notamment en diffusant des fake-news pour le moins ridicules.
Il semble que l'Algérie et ses disciples du "Polisario" n'ont pas encore digéré leur échec dû à la réussite de l'intervention militaire marocaine qui a affranchi la zone d'El Guergarat de l'engeance des séparatistes et de leurs perturbations constantes dans la région. Après s'être contenté d'un simple communiqué d'appel à la retenue, le voisin de l'Est active sa propagande médiatique, fidèle à sa coutume, pour faire propager ses mensonges et donner une fausse version des événements. Une façon éculée de déformer la réalité et tromper l'opinion publique algérienne.
Après les multiples fake-news infusées à profusion sur les réseaux sociaux prétendant une attaque des milices du "Polisario" contre l'Armée marocaine qui aurait essuyé des pertes humaines, une autre allégation nous est venue des médias algériens officiaux qui, sans vergogne et sans le moindre égard à la déontologie, ont pondu une version invraisemblable des événements, tout en se référant à la propagande polisarienne.
Ainsi, la Chaine "Annahar", long bras de la propagande algérienne, connue pour sa position anti-marocaine obsessionnelle, est allée trop loin dans le dévoiement de la réalité, au point de tomber dans le ridicule.
Après avoir menti sur la réalité des faits en parlant d'une attaque marocaine contre des civils, la chaine a diffusé un reportage extravagant où elle prétend que le Polisario a bombardé les positions de l'armée marocaine pendant cinq jours consécutifs.
En parallèle, au lendemain du rétablissement de l'ordre dans le passage frontalier d'El Guergarat par l'Armée marocaine et l'ouverture du passage au transport des marchandises vers la Mauritanie, la première chaine d'information algérienne s'est livrée à une comédie en prétendant que l'Algérie assure l'approvisionnement du marché mauritanien en produits agricoles par le poste frontalier de Tindouf. Une façon de renier la réalité sur le terrain et la reprise de l'activité commerciale dans la zone libérée.
En outre, la récente opération militaire qui a mis un terme aux provocations répétitives du Polisario dans la zone tampon, a provoqué un emballement dans les journaux algériens qui ont consacré leurs unes à relayer la thèse séparatiste et à attaquer le Maroc par des interprétations mensongères de la libération d'El Guergarat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.