Dakhla-Oued Eddahab : Soutenir les commerçants et TPE...    Etats-Unis : Biden    Hommage / Covid-19 : ces soignants morts sur le front de l'épidémie    2M et la DGSN s'associent pour lutter contre les violences faites aux femmes    Coronavirus : le vaccin est arrivé au Maroc    La DGI publie sa note circulaire sur les dispositions fiscales 2021    Le Vaccin AstraZeneca arrive au Maroc    Restauration : comment les professionnels comptent se réinventer pour tirer leur épingle du jeu en 2021    Vaccins anti-Covid-19 : La fièvre des «vaxxies» va bientôt atteindre le Maroc    Fonction publique : 400 postes dédiés aux personnes en situation de handicap    Hassan Baraka, le premier marocain à nager 1.600 mètres dans une eau à moins de 5 degrés    Maroc-Rwanda à 17h : qualification et confirmation en ligne de mire    Le Rallye Aïcha des Gazelles reporte sa 30eme édition    UM6P/EPFL : Vers la promotion de l'éducation digitale en Afrique    TPME : L'Observatoire et le Ministère de l'Industrie renforcent leur partenariat    Défense aérienne : Le Maroc acquiert le fameux système de défense aérienne "Patriot"    USA: Majoritaires au Congrès, les démocrates pressés de mettre en œuvre l'agenda de Biden    L'inflation augmente de 0,7% en 2020    Se déplacer rapidement dans l'espace : Bientôt ce sera possible    Meknès : 6 ans de prison pour le violeur d'un enfant de 7 ans    Groupe C : Maroc-Rwanda / La qualification au prochain tour en ligne de mire    L'homme aux chaussettes rouges quitte DFC    La RAM achemine le vaccin anti-covid à Casablanca (photo)    Première édition de «Blabl'Art» à Casablanca    CRI : Crise sanitaire ? Connais pas !    L'Inde donne son feu vert pour l'exportation du vaccin vers le Maroc    Le Maroc plaide pour une stratégie africaine de l'éducation    La forte participation à la conférence de soutien à l'initiative d' autonomie confirme le réalisme de la vision marocaine    Le Maroc et Israël signent un accord pour des vols directs entre les deux pays    SM le Roi reçoit le ministre émirati des affaires étrangères et de la coopération internationale    Rallye Aïcha des Gazelles : la 30ème édition de nouveau reportée    Belhanda, buteur et passeur avec Galatasaray    Botola Pro D2: Le RAC et le TAS se neutralisent    L'appui US au plan d' autonomie s 'inscrit dans une logique de rupture par rapport au statu quo qui entretenait la tension dans la région    "Le secret de la lettre " , nouveau roman de Mohammed Ennaji    Le premier club de tolérance et de coexistence voit le jour à Essaouira    L'Opinion : Distorsions espagnoles    Lutte contre la corruption : des experts internationaux plaident pour une approche solide et coordonnée    SM le Roi félicite M. Faustin-Archange Touadéra    Radios privées, une «mue» bienfaitrice!    L'ONU condamne le meurtre de deux Casques bleus, dont un Marocain, en République centrafricaine    Casablanca: mise en échec d'une tentative d'exportation illicite de pièces géologiques    «Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions»    «Livre de chevet : les effets positif de la pandémie»    A la découverte de l'univers fantastique de Yassine Balbzioui à Rabat    Rencontre-débat avec Zainab Fasiki à l'IF de Fès    Mise au point : Les "attaques injustifiées" et les "assertions diffamatoires" de RSF ne passent pas    Activité portuaire : une croissance honorable malgré la crise    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Opinion : Les légendes ne meurent jamais
Publié dans L'opinion le 26 - 11 - 2020

Il a incarné la gloire et la décadence, le vice et la vertu, la beauté et la disgrâce, le sérieux et l'espièglerie. Il a incarné le talent pur. Il a incarné le peuple. Il a incarné le football dans toute sa complexité, avec sa face sombre et sa face lumineuse.
Tel est Maradona qui ne fut pas, mais qui est encore et qui le restera, l'icône mondiale d'un sport roi dont il est devenu le dieu vivant et éternel.
Partout dans le monde, il a volé les cœurs avec sa bouille de «petit gros» mais ô combien véloce, gracieux et magicien sur les pelouses. Il a gagné le respect des couches populaires et désargentées avec ses origines pauvres qui ne l'ont pas empêché de gravir les échelons de la réussite, depuis son bidonville de Villa Fiorito dans la banlieue Sud de Buenos Aires, jusqu'au firmament de la gloire footballistique mondiale.
Il est entré dans la légende lorsqu'en 1986, au Mondial du Mexique, il a permis à son pays, humilié quatre années auparavant lors de la guerre éclair des Malouines, de prendre sa revanche sur la puissante armada du Royaume-Uni, grâce à une embardée solitaire depuis le milieu du terrain, jusqu'aux bois de Peter Shilton, semant dans le vent la moitié d'une défense britannique complètement en déroute. Lors du même match, il a surpris son monde en faisant preuve d'une roublardise qu'on ne lui connaissait pas encore, avec son historique «main de Dieu» qui restera à jamais gravée dans les mémoires comme l'une des escroqueries les plus abouties de l'Histoire du football. En Italie, alors qu'il était au fait de sa gloire, il a signé avec le club pauvre et populaire de Naples, déclinant au passage les offres alléchantes de clubs prestigieux et se jetant par la même dans les bras de la Cosa Nostra. Au Maroc, en dépit du poids de l'âge et des kilos de trop qui n'ont jamais entamé ni réduit de sa superbe de toujours, le Pibe de Oro nous a ravi avec ses touches de balles, ses contrôles et ses passes lors de sympathiques matchs de Gala organisés en l'honneur de la marocanité du Sahara, de Sakia El Hamra jusqu'à Rio de Oro. Les Marocains ne l'oublieront jamais, comme ils n'oublieront pas son soutien à la candidature du Royaume pour l'organisation de la Coupe du Monde 2026. Adieu l'artiste.
Hamid YAHYA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.