Immigration clandestine. L'UE entend soutenir le Maroc à hauteur de 500 millions d'euros    Soutien public complémentaire aux partis politiques    Dette intérieure : Un encours de 666,1 milliards de dirhams à fin juillet    Le CRI Béni Mellal-Khénifra lance une série de webinaires    Yessef appelle en Tanzanie au renforcement de la coopération entre les oulémas africains    Kitesurf : La 7ème édition de «Dakhla Downwind Challenge» se poursuit jusqu'au 20 août    Ligue des champions d'Europe: Le PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers, le Benfica à Kiev    CAN Maroc U23 : Le Tirage au sort des éliminatoires jeudi au Caire    Botola Pro D1 – D2 : Le tirage au sort prévu le 19 août    Les tatouages amazighes au coeur du film documentaire « tagzzayt »    Développement humain : Des projets de 14,28 MDH adoptés à Midelt    Cabo Negro : arrestation de 4 personnes soupçonnées d'être à l'origine de l'incendie    Casablanca : 2 ans de prison ferme pour un escroc récidiviste    Dounia Batma répond avec subtilité aux excuses de son mari (VIDEO)    Zina Daoudia exalte son milliard de vues    1er Festival «Phénomène des groupes musicaux» à Hay Mohammadi    «La femme au colt 45» de Nabyl Lahlou au Théâtre national Mohammed V de Rabat    Feux : quatre suspects accusés d'être des pyromanes arrêtés au nord du Maroc    HCP. 3 chômeurs sur 10 sont des jeunes    Découvrez le Galaxy Z Flip4 et le Galaxy Z Fold4, les smartphones révolutionnaires de Samsung    Visas refusés : quand Hélène Le Gal tombe dans son propre piège    L'agresseur de Rushdie métamorphosé après un voyage au Liban, selon sa mère    Incendie de forêt à Mdiq: Trois membres de la Protection civile morts    Incendies à Cabo Negro : trois pompiers décédés    Un tribunal condamne une militante à deux ans de prison pour insulte à l'islam    Afrique du Sud: Jacob Zuma bataille contre son renvoi en prison    Carburant : baisse importante des prix entre le 1er juillet et le 15 août (Infographie)    Le Maroc félicité par l'Union Africaine    Cours des devises du mardi 16 août 2022    Job    Météo: les prévisions du mardi 16 août    Le Celtic pense toujours a Ryan Mmae    Hospitalisée, Ahlam Zaimi s'adresse à ses fans    Incendie d'une église au Caire : le Souverain présente ses condoléances au président égyptien    Mohamed Al Turk demande pardon à Dounia Batma (PHOTO)    Hommage à Fatima Boubekdi à Ifrane    Washington exclut le dégel de fonds afghans    William Ruto élu président du Kenya    CAN Maroc-2023 (U23) : Le tirage au sort des éliminatoires prévu le jeudi au Caire    Maroc-UE: 500 millions d'euros pour faire barrage aux harragas    Des parlementaires américains à Taïwan, la Chine relance ses manoeuvres    "Dakhla Downwind Challenge" : Coup d'envoi de la 7ème édition    Le dessin de presse orphelin : Jean-Jacques Sempé tire son dernier trait [Par Belaïd Bouimid]    TGR: Très bonne récolte fiscale en juillet    Le Maroc félicité par le CPS pour la réussite de la formation destiné aux observateurs électoraux de l'UA    La récupération d'Oued Eddahab, une étape riche en nobles valeurs de patriotisme    Coupe Davis: Le Maroc s'offre l'Algérie et le billet du Groupe ll    Tanzanie : La Fondation Mohammed VI des Ouléma remet les prix de la 3e édition du concours coranique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Microsoft : De nouvelles fonctionnalités pour garantir un maximum de conformité aux entreprises
Publié dans L'opinion le 25 - 12 - 2020

Microsoft a annoncé une série de fonctionnalités et solutions visant à garantir un maximum de conformité aux entreprises qui font face, quotidiennement, aux cyber-attaques, en particulier avec l'adoption du travail à distance, a indiqué, vendredi, Mohamed El Nemr, Responsable du Groupe Modern Workplace and Security Business pour les Marchés Emergents de Microsoft au Moyen-Orient et en Afrique.
« Afin d'aider les entreprises à mieux protéger leurs données, à atténuer les risques liés aux cyberattaques et à respecter les règles de conformité, en particulier en cette période de travail flexible, Microsoft a annoncé plusieurs nouvelles fonctionnalités parmi lesquelles Microsoft Compliance », a fait savoir El Nemr dans un article intitulé « Pour les entreprises, la conformité permet d'obtenir un rendement optimisé ».
Et de souligner: « Face à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19), les entreprises se sont retrouvées confrontées à des défis de plus en plus nombreux. Avec la multiplication des travailleurs à distance, les gens commencent à créer, à partager et à stocker des données de manière exponentielle. Si cela favorise le maintien de la productivité pour les entreprises, cela multiplie également leur exposition face aux risques. Et il ne s'agit pas là d'une simple hypothèse ».
Un récent sondage Microsoft a révélé que la fourniture d'un accès distant sécurisé aux ressources, mais aussi aux applications et aux données des entreprises, est désormais devenu le principal déclencheur de cyber-attaques et la première préoccupation des responsables de la sécurité informatique (CISO), a noté El Nemr, ajoutant que pour les entreprises, les pertes générées par la non-conformité se montent aujourd'hui à 20 millions d'euros, soit 4% du chiffre d'affaires annuel mondial.
Face aux évolutions récentes, il est plus que jamais devenu dans l'intérêt des entreprises de continuer à se prémunir en permanence contre les cyberattaques. Disponibilité Générale de Microsoft Compliance Manager: un redoutable moyen de réponse face aux exigences liées aux réglementations sectorielles
Outre la pénurie de talents et la complexité de la gestion de la conformité, les clients sont également confrontés à la nécessité de se conformer à un volume et à une fréquence accrus de réglementations, a fait remarquer El Nemr. Les centaines de mises à jour qui sont réalisées au quotidien et qui concernent de milliers de réglementations sectorielles et régionales ont rendu difficile pour les entreprises de savoir quelles actions spécifiques elles se doivent de prendre et l'impact de ces actions.
Compliance Manager (CM) donne accès à une vaste bibliothèque d'évaluations, ainsi qu'à une couverture réglementaire élargie, a-t-il expliqué, précisant que la solution CM repose sur une automatisation intégrée qui permet d'aider efficacement les entreprises à gérer leurs risques. Cette fonction permet aussi de traduire les différentes exigences réglementaires (qui sont très complexes), mais aussi les contrôles techniques spécifiques selon un score de conformité bien déterminé qui permet de fournir des mesures quantifiables en matière d'évaluation des risques.
Indiquant que les solutions Compliance Manager et Compliance Score sont gérées à partir du centre de conformité Microsoft 365, El Nemr a relevé que le gestionnaire de conformité fournit un ensemble très complet de modèles qui permettent de créer des évaluations destinées à aider les entreprises à se conformer aux exigences nationales, régionales et sectorielles en matière de collecte et d'utilisation des données.
Les différentes lois locales (parmi lesquelles la loi sur la protection des données du Kenya, celle relative au règlement sur la protection des données du Nigeria, celle sur la protection des données des Îles Maurice et celle sur la protection des données au Ghana) ont été reliées à l'outil Compliance Manager afin de faciliter la conformité au niveau local.
Les nouveaux connecteurs et API permettent d'étendre les capacités de conformité de Microsoft Afin d'offrir aux entreprises une plus grande visibilité sur les données qu'elles utilisent, de nouveaux connecteurs ont été élaborés. Ces connecteurs permettent de mieux protéger les données grâce notamment aux différentes applications incluses au sein de Microsoft Compliance (notamment Microsoft Information Protection, Insider Risk Management, Communication Compliance et eDiscovery). Ils permettent également d'aider les entreprises à mieux raisonner, mais aussi à mieux protéger et gérer leurs données.
La possibilité d'accéder aux solutions Microsoft Compliance et de les intégrer aux applications et aux services existants qui font partie d'écosystèmes plus larges de conformité, de sécurité et d'exploitation (SecOps) représente désormais un besoin à la fois vital et croissant pour l'ensemble des entreprises tous secteurs confondus. C'est pourquoi de nouvelles API viennent d'être annoncées; elles font partie de l'écosystème Microsoft Graph qui est beaucoup plus large. Il est question de l'API de prévention des pertes de données (DLP) de Teams, l'API eDiscovery, les « Teams Export API ».
En matière de protection des données et de gouvernance, El Nemr a souligné qu'il est plus que jamais primordial de pouvoir disposer d'une approche adéquate non seulement pour assurer le respect de la réglementation, mais aussi pour réussir à atténuer les risques relatifs aux fuites de données.
Parmi les solutions développées par Microsoft en matière de prévention contre les pertes de données, on retrouve Microsoft Cloud App Security (MCAS) qui est une nouvelle fonctionnalité capable d'inspecter en profondeur le contenu DLP, mais aussi les applications connectées telles que Dropbox, Box, Google Drive, Webex, One Drive et SharePoint. MCAS aide les utilisateurs à rester en permanence conformes à chaque fois qu'ils utilisent les applications cloud natives et tierces les plus répandues. Cette solution contribue en outre à garantir que les contenus sensibles ne soient accidentellement ou incorrectement partagés.
Des capacités de sécurité et de conformité étendues ont été intégrées dans Microsoft Teams Avec le passage au travail à distance, l'utilisation de Microsoft Teams est entrain de connaître un essor sans précédent. Dans ce contexte, les entreprises recherchent des intégrations qui soient de plus en plus transparentes et qui permettent d'optimiser la sécurité et la conformité de leurs données et de celles de leurs employés. Compte tenu du volume des conversations professionnelles qui se déroulent 24 heures sur 24 sur Teams, de nouvelles fonctionnalités de sécurité et de conformité ont été ajoutées par Microsoft.
Insider Risk Management constitue désormais une intégration native pour Microsoft Teams. Celle-ci permet de coordonner, mais aussi de collaborer et de communiquer en toute sécurité sur une tâche donnée avec les différentes parties prenantes qui opèrent au sein d'une entreprise. A chaque fois qu'il faut gérer un cas de risque d'initiés, une équipe privée Microsoft Teams est systématiquement créée et mobilisée. Cette équipe Microsoft Teams est composée d'analystes et d'enquêteurs spécialisés dans la gestion des risques d'initiés, mais aussi de collaborateurs.
L'application automatique des politiques de conservation des enregistrements des réunions organisées via Microsoft Teams permet systématiquement de conserver et de supprimer tous les enregistrements, a indiqué El Nemr, ajoutant que le déploiement de ce nouveau process débutera en octobre.
Pour ce qui est de la fonctionnalité eDiscovery, elle se chargera de prendre en charge tous les documents et liens partagés au sein de Microsoft Teams, a précisé le responsable, notant que cette fonctionnalité permettra en outre de collecter automatiquement des documents à partir d'un lieu de stockage tel que SharePoint ou OneDrive, afin d'en extraire le contenu au sein d'un dossier eDiscovery dédié. Les pièces jointes sont ainsi collectées, examinées et exportées en même temps que les conversations de Teams afin que les clients n'aient pas à devoir retrouver et collecter manuellement les documents un par un.
Et de poursuivre: « Une véritable opportunité de soutien pour Teams: Microsoft contribue à la sécurité des données transitant par Teams en les cryptant au sein des centres de données Microsoft. Les clients peuvent même ajouter une couche de cryptage supplémentaires en utilisant leurs propres clés pour Teams, mais aussi pour Exchange Online, SharePoint Online et OneDrive ».
« Aujourd'hui, le monde est entré dans une nouvelle phase qui a déjà entraîné la nécessité d'adopter de nouveaux processus et d'opter pour de nouvelles mesures. Ces nouvelles exigences ne font que contribuer grandement à une garantie de conformité pour les clients de Microsoft qui sont présents sur le continent, mais aussi dans le reste du monde », a conclu Nemr.
(MAP)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.