Impots: la DGI fait une annonce destinée aux contribuables    CCISCS : Un partenariat stratégique pour encourager l'entrepreneuriat    Les sociétés de distribution sur la sellette    Irak : le pape prie pour les «victimes de la guerre»    Le Bayern rassure sur la blessure de Jérôme Boateng    La promotion des droits sociaux et économiques de la femme au cœur des objectifs majeurs de l'INDH    Exposition: sensualité et audace    «Tisser le temps politique au Maroc»    Le WAC s'approche de la qualification en leader, El Kaabi s'illustre    La Biélorussie réclame l'extradition de Svetlana Tsikhanovskaïa    Merkel et son parti voient leur étoile pâlir    L'or inexploré tchadien dans la ligne de mire du marocain Marita Group    CNSS : Les crèches privées seront indemnisées    Ligue des champions : Le Zamalek et Al Ahly en difficulté    Une semaine sous le signe de la stabilité    Alerte météo: fortes averses prévues au Maroc ce dimanche    La femme est appelée à s'affirmer dans les divers registres de la vie sociétale    Maroc-Royaume-Uni : une nouvelle route maritime pour contourner les problèmes frontaliers du post-Brexit    Le Maroc reçoit 500 000 doses de vaccin de la Chine    L'émancipation des femmes passe par casser le «plafond de verre»    L'égalité des genres au centre des efforts de relèvement de la crise    VIDEO. Ksar Sghir : dégâts très lourds après les inondations    L'étape actuelle exige une implication de tous    Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    Avec « Dilbar », Nora Fatehi dépasse 1 milliard de vues sur Youtube (VIDEO)    CAF / Elections du 12 mars : Ahmed Yahya se retire !    CAN U20 : Le Ghana, champion d'Afrique !    Ligue des champions Afrique (3è journée): le point sur le groupe C    Hauteurs de pluie: jusqu'à 43 millimètres au Maroc    Interview avec Rachid El Guenaoui : Il brise les codes du luxe et revendique une mode « sport homme-femme » décomplexée    Le Maroc, vice-président du 14e congrès des Nations unies pour la prévention du Crime et la justice pénale    Programme des principaux matchs du dimanche 7 mars    «Sans cesse la langue défait et refait le jeu de son tissage de signes» Lorand Gaspar        Des femmes qui comptent : Siham Alami    Obésité et Covid-19 : le choc fatal entre deux pandémies    Maroc : Les barrages remplis à 50%    Botola Pro D1: le classement provisoire (9e journée)    SpaceX : Nouvel échec pour la fusée    1ère Chambre: les députés absentéistes risqueront désormais la révocation    Le pape célèbre à Bagdad sa première messe publique en Irak    L'étape actuelle exige une implication de tous dans les efforts d'élection des institutions représentatives    Des femmes qui comptent : Siham Alami    Chambre des représentants: Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Ghana    La députée du PAM Faraj Touriya débarquée d'un vol «Raynair»    Armée américaine et insurgés du Capitole    La victoire du peuple algérien, " confisquée par un coup de force pour sauver le système "    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Opinion : Susciter l'adhésion des sceptiques
Publié dans L'opinion le 17 - 01 - 2021

C'est désormais officiel : non seulement nous sommes en retard par rapport aux débuts annoncés de notre campagne nationale de vaccination, mais celle-ci risque carrément d'être compromise, au vu des grandes incertitudes qui entourent les circuits d'approvisionnement privilégiés par notre gouvernement.
En plus de jeter le discrédit sur ceux parmi nos ministres et décideurs qui leur ont fait confiance, les tergiversations de nos fournisseurs ébranlent l'adhésion déjà fragile des populations marocaines vis-à-vis de ce vaccin plus que jamais entouré de scepticisme. Or, l'immunité collective est tributaire de l'adhésion collective de la population dont une grande partie (plus de 60%) devra accepter de se faire vacciner. D'ici là, le doute s'insinue dans les esprits et plus le temps passe, plus les rangs des vaccino-sceptiques grossissent.
N'en déplaise donc à Monsieur le ministre de la Santé qui continue à afficher un optimisme béat en proclamant l'objectif très ambitieux d'une immunité collective d'ici le début du mois de mai et un mois de Ramadan sans mesures exceptionnelles, il y a péril en la demeure. Ses prévisions, établies sur la base d'un calendrier vaccinal de 12 semaines dont on attend encore le début, ressemblent plus à un coup médiatique qu'à autre chose. Et faute de communication cohérente, le nombre de Marocains prêts à se laisser vacciner diminue jour après jour.
Les gens hésitent et s'inquiètent du délai très court de mise au point du vaccin, de la nouveauté du mécanisme mis en place pour la vaccination, et surtout des effets qu'il pourrait engendrer à long terme, effets forcément mal connus pour une maladie qui n'existait pas il y a 12 mois. Annoncée en novembre dernier par Aït Taleb, la «mort-née» campagne de communication sur l'opération de vaccination contre la Covid-19 n'a jamais commencé... et visiblement, elle ne commencera pas de sitôt.
Mais il est temps que chacun d'entre nous respecte ses engagements et assume ses responsabilités. Les pouvoirs publics doivent faire preuve d'ouverture et de transparence avec une opinion publique dont l'espoir a été réduit à minima, les médias doivent doubler les efforts de sorte à combler les vides et les lacunes communicationnelles du gouvernement qui alimentent les rumeurs, et bien sûr les citoyens doivent être en éveil vis-àvis des fake-news, dont la propagation sème la zizanie sur les réseaux sociaux, car l'heure est au sérieux, à la solidarité et à l'entraide.
Saâd JAFRI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.