Hakima El Atrassi à cœur ouvert    8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées    CFC, un hub financier «plus attractif que jamais»    Eurafric Information renouvelle sa certification ISO 27001    Hamid Ahaddad quittera le Zamalek l'été prochain    Le Youssoufia Berrechid arrache le nul face à l'AS FAR    Les services de la Sûreté à pied d'œuvre dans le Grand Casablanca    La Direction de la Santé à Béni Mellal-Khénifra dément tout manquement    2020, année la plus chaude jamais enregistrée au Maroc    Omar Hilale dénonce la duplicité de l'Algérie et du «polisario» au sujet de l'Envoyé personnel pour le Sahara marocain    Ahidous, Ahwach, Izlan n Tyerza, Tizrarin, Timnadin, Tagnawit ...en mode Rock&roll, blues, pop ou Rock    Peindre à l'encre océanique    «La quête de sens et du bien-être sont les obélisques dans l'ère post-covid»    Covid-19 au Maroc: quelque 5.000 salariés ont pu réintégrer leurs emplois    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue irlandais    Covid-19/Maroc: Voici le nombre de personnes vaccinées à ce jour    Covid: comment se dérouleront les épreuves du bac 2021 au Maroc ?    Le journaliste Jamal Boushaba n'est plus    Nouvelle résolution du Parlement européen sur la dégradation des droits de l'homme en Algérie    L'ONU met en garde contre les changements climatiques...2021 doit être l'année de l'action (Guterres)    Le chef de l'armée libanaise remercie le roi Mohammed VI    S.M. Le Roi lance la généralisation de la protection sociale    L'Opinion : Contractuels, gardez espoir !    Le CNDH et l'UNHCR s'allient pour renforcer les droits des réfugiés    Borrell réitère à Al Maliki le soutien de l'UE au processus électoral en Palestine    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques    Programme de la Botola Pro D1 et D2 "Inwi"    Les Nuits du Ramadan 2021 célèbrent les «racines africaines»    La diplomatie sportive au centre d'une réunion de l'AMJS    Driss Lachguar, hôte de la Fondation Lafqui Titouani    Famine : des ONG demandent 5,5 milliards de dollars pour sauver 34 millions de personnes    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Mourinho démis de ses fonctions d'entraîneur à Tottenham    En-Nesyri donne la victoire au FC Séville    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    "Annette" de Leos Carax, film d' ouverture du 74ème Festival de Cannes    Journée internationale des monuments et des sites: Un riche programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    RADEEMA se mobilise contre le stress hydrique    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    Adoption en commission d'un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux    La Super League va « sauver le football », selon Florentino Pérez    Le Maroc insiste sur l'impératif de placer la lutte mondiale contre la drogue parmi les priorités    Espagne: le « passeport sanitaire » bientôt lancé    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    Météo: le temps prévu ce mardi 20 avril au Maroc    Cette semaine en Liga...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CHAN-2021 (demi-finales) : Un deuxième titre à portée de main pour les Lions de l'Atlas
Publié dans L'opinion le 03 - 02 - 2021


Aujourd'hui à 20h00, Maroc-Cameroun
Sur un nuage après la grande prestation qu'ils ont livrée en quart de finale du Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) des joueurs locaux, qui se tient au Cameroun, les Lions de l'Atlas aborderont l'avant dernier acte de la compétition, aujourd'hui mercredi face au pays hôte, avec en ligne de mire de conserver le titre africain décroché en 2018 à domicile.
Les hommes de Ammouta prêts pour le défi !
Auréolés après leur victoire haut la main face à la Zambie, les hommes de Lhoucine Ammouta semblent avoir retrouvé leur rythme de croisière, d'autant plus qu'ils ont signé 8 buts lors de leurs deux derniers matches, respectivement face à l'Ouganda (5-2) et la Zambie (3-1).
La nette victoire face aux Chipolopolos a dissipé tous les doutes au sujet de la capacité des Lions de l'Atlas à défendre leur titre, dans la mesure où ils ont fait montre d'une progression fulgurante depuis le début du tournoi.
S'ils se sont montrés timides lors de leurs deux premiers matches, sanctionnés par une courte victoire face au Togo (1-0) et un nul blanc face au Rwanda, les coéquipiers d'Anas Zniti ont sorti la grande artillerie face à l'Ouganda, signe de la reprise de confiance au sein du groupe et de la rage de vaincre qui anime les nationaux.
L'entraîneur serbe de la Zambie séduit par le Maroc
D'ailleurs, selon plusieurs analystes sportifs, la victoire contre la Zambie est venue confirmer le statut du Maroc en tant que grand favori pour la victoire finale.
L'entraineur serbe de la Zambie, Milutin Sredojevic, avait reconnu la force de la sélection marocaine, estimant que son équipe prenait part à ce trophée «pour apprendre».
«Nous avons joué contre une équipe hautement compétitive. Nous avons eu trop d'aléa trop rapidement. La machine s'est enrayée après les deux buts très tôt. Je suis content de la prestation de mon équipe, on est venu pour apprendre», avait-t-il dit.
«C'est ça le haut niveau. On paie chèrement les erreurs. Je ne dois pas pointer du doigt des fautes d'arbitrage. Je ne suis pas hypocrite. On a perdu, on a perdu», a-t-il ajouté.
Conserver son titre
Au stade omnisports de Limbé (70 km à l'ouest de Douala), l'avantage du terrain et du public (accès à 50% des spectateurs autorisé) joue certes en faveur des Lions indomptables, mais les joueurs marocains disposent de tous les moyens pour arracher la victoire, notamment leur milieu de terrain créatif et entreprenant, emmené par le virevoltant Abdelilah El Hafidi.
Les Lions indomptables, qui ont poinçonné, pour la première fois de leur Histoire, leur ticket pour le carré d'as aux dépens du double vainqueur du trophée (2009 et 2016), la République Démocratique du Congo (2-1), nourrissent de leur côté le rêve de l'emporter à domicile. «Le Maroc a un collectif. Techniquement, ils font bien circuler le ballon avec une bonne conservation et de bonnes individualités. Maintenant, il faut résoudre ce problème lorsque vous jouez contre une telle équipe», a soutenu le sélectionneur des Lions Indomptables, Martin Ndtoungou Mpilé, après la qualification du Maroc en demi-finales du tournoi.
«L'état d'esprit est bon, on va rentrer dans le match avec le même engagement qu'on a eu contre la RDC, la même détermination et on verra par la suite. Ce sera une bonne opposition face au Maroc», a-t-il promis.
Or, les Camerounais auront affaire à une équipe marocaine expérimentée et qui n'a d'autre objectif que de conserver son titre, coûte que coûte. Inutile de rappeler, à cet égard, que l'ossature de l'équipe nationale est composée de joueurs aguerris et habitués aux compétitions africaines (Ligue des Champions et Coupe de la CAF) et qui sont capables de créer d'énormes difficultés à la défense camerounaise.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.