Covid-19 : Le Canada recevra 8 millions de vaccins Pfizer supplémentaires mais moins de Moderna    Déficit budgétaire de 6,7 MMDH à fin mars    Fès: des citoyens accomplissent les « tarawih » sur la voie publique (PHOTO)    Portrait de la semaine: Le Maestro Abdelmajid Dolmy, artiste du football marocain    Coupe du Roi: revivez le 31ème sacre du Barça (VIDEO)    Arrestation de cinq manifestants à Alger lors du 113e vendredi du Hirak    Tennis: Coupe Davis : Pleins feux sur Madrid, Turin et Innsbruck    La directrice du FMI a félicité le Maroc    Au menu du Conseil de gouvernement prévu mardi prochain    Coupe d'Angleterre: Ziyech envoie Chelsea en finale ! (VIDEO)    JO de Tokyo: tirage au sort des tournois de football le 21 avril (FIFA)    Bundesliga: Le Bayern bat Wolfsburg (3-2)    La famille royale britannique rend un ultime hommage au prince Philip, époux de la reine Elizabeth II    Regards vers le futur: L'institut CDG fait le bilan de 2020 (VIDEO)    Taounate: Trois morts suite à une agression perpétrée par un individu souffrant de troubles mentaux    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 17 avril 2021 à 16H00    Covid-19/FORPEL : Première réunion de la commission spéciale pour le recouvrement de la pandémie    Un énième préparatif pour le sommet Rabat-Madrid    Botola Pro : Le Raja et la RSB assurent l'essentiel    Marrakech: un frère et une sœur placés en garde à vue    AstraZeneca: 9 nouveaux cas de thromboses et 4 décès en France    Pêche: Un début d'année marqué par la hausse de la valeur des produits    MAT-RCA (2-3) : Les Rajaouis roulent au super, les Tétouanais à l'ordinaire !    Maroc: Secousse tellurique de 4,3 degrés dans la province de Driouch    Naufrage d'une embarcation de migrants subsahariens au large de la Tunisie : 41 morts, 3 secourus    Le nombre de nouveaux cas hebdomadaires dans le monde a doublé les deux derniers mois    Souad Jamaï "Le Serment du dernier messager" : Un conte du futur pour comprendre le présent    Culture : Lahcen Zinoun signe à Casablanca son autobiographie "Le rêve interdit"    L'ADII lance son plan stratégique 2020-2023    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    L'ONU appelle à accélérer l'investissement dans les infrastructures vertes dans les villes    Conso. Ramadan: Voilà à quoi il faut faire attention    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    Dar Bouazza : découvrez Vert Marine 3 (VIDEO)    Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires destinées aux forces armées et au peuple libanais    Maroc/Météo : Temps stable à passagèrement nuageux ce samedi 17 avril    Miloudi Moukharik: L'UMT va participer activement au chantier de la généralisation de la protection sociale (vidéo)    Affaire Omar Radi : les autorités marocaines déplorent que des ONG tentent d'influencer le cours de la justice    PDES, ONG Suisse : La généralisation de la protection sociale, une consécration de la dimension du développement humain    Indianapolis: l'auteur de la fusillade identifié    La résolution de la crise du barrage de la Renaissance permettra de renforcer l'intégration économique régionale    Qui est Frank Grillo, le nouveau monsieur muscles de Hollywood ?    Nucléaire : l'Iran a commencé à produire de l'uranium à 60 %    Ramadan 2021 : 2M s'accapare 45% de l'audience télévisuelle en prime time    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quand l'opposition dénonce la «propagande médiatique» du pouvoir algérien contre le «Hirak»
Publié dans L'opinion le 28 - 02 - 2021

Le Parti des Travailleurs (PT), l'une des principales formations de l'opposition en Algérie, a dénoncé énergiquement une "propagande médiatique hideuse" du pouvoir" contre le "hirak".
"Le pouvoir en place utilise une propagande hideuse jamais vue même au temps du parti unique au sommet de sa puissance", a regretté la secrétaire générale du PT, Louisa Hanoune, lors d'une session ordinaire du bureau politique de son parti.

Tout en s'insurgeant contre ces pratiques propagandistes, elle a relevé que "la machine médiatique du système en place vise à discréditer le mouvement populaire". Dans ce sens, l'ancienne détenue politique a qualifié la propagande médiatique du pouvoir de "provocation", "mépris et moquerie insupportable" envers les Algériens.

Elle a accusé le régime d'avoir instrumentalisé les médias publics pour diffuser des "contrevérités" afin de "cacher l'impasse politique et la crise socioéconomique" que connaît le pays. Elle a dénoncé également l'instrumentalisation de la religion par le système qui veut faire passer "sa politique révisionniste", mettant en garde contre des "manœuvres dangereuses qui ouvrent la voie à de graves dérapages, à la persécution".

Un régime aussi cruel qu'avant

Pour Mme Hanoune, le régime persiste dans ses crises depuis "la contre-révolution", engagée au lendemain de la démission sous la pression de la rue de l'ancien président Abdelaziz Bouteflika.

La cheffe du PT a rappelé qu'au moment où la majorité des Algériens aspirent à un changement profond du système politique, "rien n'a changé", si ce n'est un changement de visages. Elle s'est dite "convaincue" que le système est toujours en place, "avec les mêmes politiques anti-sociales, les mêmes pratiques politiques totalitaires et de hogra".

Vendredi dernier, des habitants de Bab El Oued, à Alger, ont chassé l'imam d'une mosquée qui s'apprêtait à donner son prêche, en estimant qu'il distille des idées politiques tendancieuses et anti-Hirak.

Lors de la couverture médiatique des manifestations de vendredi, un commentateur de la télévision publique algérienne (EPTV) a déclaré que les Algériens "sont sortis dans la rue scander des slogans qui rappellent la période des années du terrorisme", ce qui a provoqué la colère des internautes et des "Hirakistes", de manière générale.

Tout en s'insurgeant contre la "manipulation de l'information" dont fait montre cette chaîne d'information publique, les Algériens estiment qu'elle "ne montre aucun respect aux Algériens".
(Avec MAP)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.