Entretien téléphonique entre Bourita et son homologue mauritanien    Maroc-Israël-USA : Un nouvel « Ordre régional » se dessine    Coupe du monde de futsal : Le Maroc et le Portugal se neutralisent (3-3)    LDC de la CAF : Le Raja face LPRC Oilers du Liberia, le WAC défiera les Ghanéens de Hearts of Oak    Rico refuse d'affronter Badr Hari « s'il continue de perdre ses matchs »    Mesures restrictives : Azeddine Ibrahimi plaide pour l'allègement    Bourse: Les comptes de Lydec retrouvent des couleurs au premier semestre 2021    Tarik Kadiri de l'Istiqlal prend la tête du conseil communal de Berrechid    Participation au gouvernement. Le Conseil National de l'Istiqlal donne son feu vert    OCP et l'Ethiopie signent un accord de 3,7 milliards de dollars pour une usine d'engrais    Le réseau EF&F lance un concours international de projets innovants    Hapag-Lloyd s'implante au Maroc    Naoufal El Heziti élu président    Les produits agricoles et halieutiques marocains à la conquête du marché américains    La production laitière, fer de lance du développement régional    Mohamed Benhammou désigné président de la Fédération africaine de cybersécurité    Mort d'Abdelaziz Bouteflika : l'ultime humiliation du pouvoir algérien au président défunt    Succès complet pour la première mission privée de SpaceX    Migration : Washington actionne les charters des expulsions    La CDG adhère au programme    La haine dans l'âme...que Dieu lui pardonne!    L'Opinion : L'Istiqlal, valeur sûre pour le prochain gouvernement    La sélection marocaine sacrée avec 5 médailles dont 3 en or    Angleterre : Liverpool passe devant, Manchester City cale    La Jeunesse sportive Salmi continue sur sa lancée!    Casablanca : L'Eglise de Saint John fin prête pour accueillir les fidèles    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 19 septembre 2021 à 16H00    Etudes en Chine: Plus de 500 dossiers de bourses remis à des jeunes marocains (FUSAAA)    Qui sabote l'école publique à Essaouira?    Un acte scandaleux qui ne doit plus se répéter    Le « relooking » de l'Education nationale à l'ère du Covid    Kénitra : soupçonnés de corruption et d'extorsion, des policiers renvoyés devant le tribunal    Festival de Fès de la culture soufie. Une 14ème édition à la fois en présentiel et en digital    L'IMA et la FNM renforcent leur partenariat par une nouvelle convention    Dionysos contre le Crucifié    Afrique du Sud : le nouveau maire de Johannesburg mort dans un accident de la route    Nouvelle secousse de magnitude 3,9 ressentie à Driouch    Le porte drapeau du Hip Hop psychédélique Marocain    Décès de Bouteflika : SM le Roi Mohammed VI fait part de ses condoléances et de sa compassion    Apiculture: une niche au chevet des petits exploitants    Hallyday, le blues d'une âme rock au Maroc    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 18 septembre 2021 à 16H00    La Juventus annonce des pertes de 210 millions d'euros    Exposition: horticulteur attentionné    Décès de l'ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika à l'âge de 84 ans    Coupe du monde de futsal: le Maroc qualifié pour les huitièmes de finale    USA: un multimillionnaire reconnu coupable du meurtre de son amie    Archéologie : Découverte des plus anciens outils de confection de vêtements au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Niger-Fondation Issoufou Mahamadou : Promouvoir les idéaux démocratiques en Afrique
Publié dans L'opinion le 28 - 03 - 2021

À côté des inaugurations qu'il enchaîne ces derniers jours, celui, qui a pendant 10 ans transformé le visage du pays grâce à son programme de Renaissance, a annoncé samedi la création d'une fondation dénommée « Fondation Issoufou Mahamadou » (FIM) qu'il dirigera après avoir quitté le pouvoir le 02 avril prochain.
C'était lors d'une cérémonie solennelle au Centre International de Conférences Mahatma Gandhi de Niamey, au Niger, que le Président Issoufou Mahamadou a fait cette déclaration devant un parterre de personnalités, triées sur le volet.
Autour des valeurs de diversité, d'efficacité/efficience, d'équité, d'intégrité, de participation et de transparence, la FIM entend ainsi promouvoir les valeurs démocratiques par le débat d'idées et la recherche, la culture de la paix, la promotion du capital humain par l'éducation. La FIM compte également contribuer à la renaissance culturelle et à l'intégration du continent africain et mener des actions de développement durable dans les domaines économique, politique, social, culturel et environnemental

Après le 02 avril prochain, a-t-il dit, « j'entamerai une nouvelle vie, mais une vie qui sera caractérisée par la permanence de mes convictions », centrée notamment autour de certaines valeurs qui l'ont guidé durant toute sa carrière politique, notamment la consolidation d'Institutions démocratiques fortes et stables, des Institutions aptes à mettre à l'abri de la dictature et de l'anarchie, des Institutions capables d'asseoir de manière solide l'alliance de l'ordre et de la liberté.
Une initiative encourageante
Avec pour devise « Penser pour Agir », la FIM est un cadre de réflexion et d'actions. Et c'est à juste titre si la FIM opérera dans quatre domaines principaux dont la démocratie et le panafricanisme, la paix, le développement du capital humain et le climat.
En plus de l'annonce, cette cérémonie a été consacrée à la présentation du projet de création de la FIM, notamment son plan d'actions et ses orientations stratégiques, en plus d'avoir été l'occasion pour les couches socioprofessionnelles du Niger de rendre hommage au Président Issoufou Mahamadou pour toutes ses actions au service du développement du pays.
Rappelons que la décision du président Issoufou Mahamadou de ne plus se présenter pour un 3ème mandat dans un contexte sous-régional et continental où cela semble devenir la règle lui a valu une grande reconnaissance à l'échelle internationale. Il s'est ainsi vu attribuer, en février 2021, le Prix Mo Ibrahim pour le leadership d'excellence en Afrique et le Trophée de l'Africain de la décennie.
Par cette distinction, le président de la République du Niger est ainsi le 7ème chef d'Etat africain à être honoré de cette prestigieuse distinction, après Joaquim Chissano du Mozambique et Nelson Mandela de l'Afrique du Sud en 2007, Festus Mogae du Botswana en 2008, Pedro Pires du Cap Vert en 2011, Hifikipunye Pohamba de la Namibie en 2014, et Ellen Johnson Sirleaf du Liberia en 2017.

W. S.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.