Laâyoune : voyage survie ou Comment trouver de l'eau au quotidien?    DEPF : le redressement des investissements se poursuit    Washington s'inquiète des «risques mondiaux», la Chine soutient la Russie    Covid-19: L'état d'urgence sanitaire prolongé jusqu'au 28 février 2022    Réouverture des frontières: le gouvernement décidera dans deux jours    Le Maroc présent à Versailles à travers l'œuvre de Tayeb Saddiki    Le film tente de collecter les témoignages des doyens qui sont encore en vie    Approbation d'une série de projets de développement social et humain pour un million de dollars    L'ONU salue le leadership du Maroc    La Guinée équatoriale et l'Egypte complètent le tableau des quarts de finale    BERD : le financement vert domine les investissements réalisés au Maroc en 2021    Alerte au phishing, une campagne use de documents powerpoint malveillants    Alerte météo : fortes pluies attendues jeudi et vendredi dans plusieurs provinces    Vaccin anti-Covid: Une généralisation de la 4è dose pas recommandée en France    Secteur extractif : Un bilan globalement positif en 2021    USFP : Abdelkrim Benatiq retire sa candidature au poste de Premier secrétaire    «Bin Bin» de Mahmoud Chahdi ce jeudi au Studio des Arts Vivants    Investigation : "Pegasus, les dessous d'une affaire" (Replay)    L'alliance Nissan-Renault-Mitsubishi va dépenser 23 milliards d'euros pour promouvoir les véhicules électriques    CAN 2021 / Ghana : Milovan Rajevac officiellement limogé    CAN 2021 : Le drame du stade d'Olembé, principal événement des huitièmes    Températures prévues pour le vendredi 28 janvier 2022    Covid-19: Certains médicaments seraient inefficaces contre Omicron    Santé : un nouveau centre de santé à Sidi Moumen    CAN 2021 / Les Comoriens, les plus valeureux, les plus sympathiques en huitièmes !    Infantino affirme qu'un Mondial biennale pourrait empêcher la mort de migrants, ses propos choquent    CAN 2021 : Sofiane Boufal complète sa métamorphose avec coach Vahid    Les positions constantes du Maroc envers la cause palestinienne réitérées devant l'UA    Le Maroc, « partenaire solide » sur lequel peuvent compter la France et l'Europe    Délais de paiement : ce qui va changer avec la nouvelle loi    Le Canada prolonge sa mission de formation militaire en Ukraine    Il permet au public de découvrir la richesse historique et culturelle de la ville    Mehdi Fath publie «Tu avais raison ...» en juin prochain    Etchika Choureau, grand amour interdit de Hassan II, décède à l'âge de 92 ans    Année judiciaire : 4.611.236 affaires enregistrées au titre de l'année 2021    La Bourse de Paris recule après la Fed    Conseil de gouvernement : l'état d'urgence sanitaire sera-t-il prolongé ?    Khouribga : Report au 28 mai prochain de la 22ème édition du Festival International du Cinéma Africain    BCIJ : Deux Daechiens interpellés à Al Haouz    Foot: un entraîneur allemand falsifie son certificat de vaccination    OMC : La Chine autorisée à imposer des sanctions tarifaires aux Etats Unis    Devises vs Dirham: les cours de change de ce jeudi 27 janvier    UA : Le Maroc réitère son attachement à la solidarité africaine pour éradiquer la pandémie de la COVID-19    L'espoir s'amenuise pour retrouver des migrants ayant chaviré au large de la Floride    CAN 2021 : Les Lions de l'Atlas se sont entrainés sans Nayef Aguerd    Casablanca : Report de l'audience d'un universitaire soupçonné de harcèlement sexuel    Après la France, le siège du Parlement andalou accueille une réunion de soutien au Polisario    Report du Festival international du cinéma africain de Khouribga au 28 mai prochain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



El Jadida : L'épave devenue « œuvre d'art »...
Publié dans L'opinion le 25 - 11 - 2021

Le « Titanic » d'El Jadida est devenu une vraie œuvre d'Art. A force de bercer les vagues de l'océan Atlantique depuis plus d'une trentaine d'années, cette épave est devenue aujourd'hui une figure commune très appréciée par les visiteurs.
Ce navire immatriculé aux Philippines qui transportait du bois de bon acabit de la Côte d'Ivoire vers les Pays-Bas, avant d'échouer sur les côtes d'El Jadida, anime la controverse. Tel le célèbre Titanic qui a heurté un iceberg en 1912, seule la carcasse en est restée intacte, immobilisée à hauteur du café "Soundous".
« L'histoire remonte à 1987, où un groupe d'étudiants en excursion d'étude dans le quartier portugais, se souvenait avoir vu du haut de la tour, une agitation inhabituelle, puis une grande équipe de la protection civile, dirigée par le colonel Mohammad Al-Battioui, se dirigeait dare-dare pour secourir l'équipage d'un navire philippin qui effectuait un voyage commercial de la Côte d'Ivoire aux Pays-Bas », témoigne le professeur en charge de l'excursion.
Les autorités locales menées par le Pacha Moulay Tayeb et son subalterne Abdellatif Al-Kinani, avaient pris par la suite toutes les dispositions pour assurer l'admission de l'équipage Philippin à l'hôpital Mohammed V, empêchant in extremis une tentative de suicide du capitaine du navire qui se sentait responsable..., ajoute la même source, précisant que le navire sinistré a quitté la Côte d'Ivoire chargé d'énormes troncs d'arbres semblables aux arbres de la « savane », dont est extrait le « bois d'Acajou ».
Sur instruction des autorités provinciales la cargaison de bois a été acheminée vers le port d'El Jadida sous la garde de l'Office d'Exploitation des Ports, à l'époque, avant d'être confisquée, indique pour sa part le professeur Abdallah Ghaitoumi qui a vécu l'événement. La plus grande partie de la cargaison fut mise sous hypothèque par les responsables durant cette époque, pour couvrir les frais "des dommages et des dépenses" causés par un tel naufrage, indique de son côté Lucie Guyau, un témoin français résidant à El Jadida.
« Une grande partie des ventes de cette cargaison a été débloquée pour soutenir le club de football, en l'occurrence le DHJ, et le doter du Club House, qui constitue aujourd'hui une manne importante de ses principales ressources », relève Abdallah Ghaitoumi. C'est une partie de l'histoire du "Titanic" d'El Jadida qui, au fil du temps, s'est transformé en une partie des nouveaux monuments de la région, où habitants et visiteurs trouvent de plus en plus du plaisir à prendre des photos commémoratives avec sa moitié visible. Tout cela dans une magnifique vue panoramique.
Mohamed LOKHNATI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.