Les contrôleurs aériens suspendent leur grève    Ahmed Réda Chami : « Le Maroc est fortement engagé sur la voie de l'utilisation des transports réduisant l'empreinte carbone »    Devoxx Morocco. Au delà des lignes de code, les développeurs innovent    Nador: Mise en service d'un centre d'Hémodialyse et un centre d'Oncologie    Au Maroc, l'inflation accélère à 7,8 % sur un an, nouvelle baisse de la consommation    Mondial de football pour amputés : L'équipe nationale ne jouera pas les demi-finales    Sous le Haut patronage du Roi Mohammed VI, 14ème édition du Festival de la mode en Afrique à Rabat pour promouvoir le secteur    Le Maroc réagit au démenti de l'ambassade de France sur la censure de l'interview de Ferhat Mehenni sur CNews    Education: le statut des enseignants-cadres désormais uniformisé à travers un décret    Messi fait une annonce fracassante pour le Mondial au Qatar (VIDEO)    Photos. Voulez-vous louer la villa de Diam's à Marrakech ?    Consécration des tables rondes et renouvellement du mandat de la MINURSO    Détournement de fonds à la mairie de Marrakech: le verdict est tombé pour l'ancien maire    Football : la candidature Maroc-Espagne-Portugal au Mondial 2030 otage de la mémoire courte européenne ?    Fustal : La liste des joueurs convoqués pour les matchs amicaux Maroc-Brésil    Bourse de Casablanca: Clôture dans le vert    Migration : L'Union européenne souligne «l'engagement fort» du Maroc    Covid-19/Maroc : 135 cas actifs à l'échelle nationale (0.01%)    Inflation: une nouvelle rallonge budgétaire de 12 MMDH (Conseil de gouvernement)    Le Maroc et l'Arabie Saoudite concluent un accord de transport aérien    Casablanca : Halte aux charrettes à traction animale !    Standard&Poor's plus optimiste que la Banque Centrale    Le Conseil de gouvernement approuve un projet de décret déterminant l'organisation du ministère de la justice    [Vidéo] Alger: tentative de suicide d'un policier    La chaine CNews mise à nu après l'annulation d'une émission consacrée au leader du MAK, Ferhat Mehenni    Mohamed Mehdi Bensaid à l'AG de la FAAPA: «Une nouvelle Afrique se dessine»    À Alger, un policier harcelé par sa hiérarchie tente de se suicider    Botola: découvrez le programme de la 5ème journée    Championnat arabe de cyclisme sur piste (1ère journée) : Le Maroc remporte trois médailles, dont deux en or    Mondial de football pour amputés: le Maroc écrase l'Argentine et file en quarts (VIDEO)    Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement nouveau président du Burkina Faso    Symposium de l'eau à Casablanca: Focus sur l'efficacité et la sécurité hydriques au Maroc (VIDEO)    Annie Ernaux remporte le prix Nobel de littérature 2022    Quand la numismatique nous raconte l'Histoire !    Fès : Enquête judiciaire contre un policier accusé d'attentat à la pudeur sur une mineure    L'OPEP+ réduit considérablement la production de pétrole    Mondial féminin U17 : Le Maroc s'incline face à son homologue chilienne en match amical    Sécurité : Une délégation de l'OTAN s'est rendue au Maroc    Décès de 66 d'enfants en Gambie: l'OMS ouvre une enquête concernant 4 sirops contre la toux    Exposition « Regard à travers l'art» : Une invitation à l'observation et à la révélation    Une 3ème édition à l'espace Toro et pour tous les goûts    250 cavaliers au 16ème Festival de tbourida à Inezgane    Cacao. La Côte d'Ivoire maintient son leadership    Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger...des températures assez douces ce jeudi    Khaled Nezzar. Le grand comploteur contre le Maroc serait agonisant    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce jeudi 6 octobre 2022    Mathafi : lancement du programme d'initiation à l'art    Le Maroc et la France appelés à préserver leur relation et à la projeter face aux nouveaux défis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Crise ukrainienne : Biden-Poutine, dos-à-dos
Publié dans L'opinion le 08 - 12 - 2021

Les présidents russe et américain se sont longuement entretenus, mardi 7 décembre, alors que des troupes russes sont signalées à la frontière ukrainienne.
Vladimir Poutine contre-attaque. Sous le feu des critiques alors que les troupes russes se massent à la frontière ukrainienne, le chef du Kremlin a rendu coup pour coup lors d'un entretien avec Joe Biden, mardi 7 décembre. Dans un communiqué diffusé dans la foulée de cet échange au sommet, le président russe a fait savoir qu'il a fustigé l'élargissement du potentiel militaire de l'Otan au sein de l'Ukraine.
« L'Otan fait des tentatives dangereuses d'user du territoire ukrainien et développe son potentiel militaire à nos frontières », écrivent les services de Vladimir Poutine, exigeant de la Maison Blanche des "garanties juridiques sûres excluant un élargissement de l'Otan à l'Est.
Répondant aux menaces de sanctions américaines en cas d'opération militaire russe contre l'Ukraine, « Vladimir Poutine a répondu qu'il ne fallait pas rejeter la responsabilité sur les épaules de la Russie » étant donné le comportement de l'Alliance atlantique. Il a aussi dénoncé « la ligne destructrice de Kiev » qui, selon lui, cherche à « démonter » les accords de Minsk de 2015, un processus de paix censé mettre fin au conflit entre forces ukrainiennes et séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine et qui est au point mort depuis des années.
« Les dirigeants se sont entendus pour demander à leurs représentants d'entamer des consultations de fond sur ces sujets sensibles », a dit la présidence russe. Vladimir Poutine a en outre proposé mardi à Joe Biden de lever toutes les mesures de rétorsion visant les missions diplomatiques de leurs deux pays prises ces derniers mois en pleines tensions entre les Etats-Unis et la Russie. Selon le Kremlin, les relations entre Moscou et Washington « ne sont pas dans un état satisfaisant ».
« La partie russe a proposé de faire table rase de toutes les restrictions accumulées concernant le fonctionnement des missions diplomatiques, ce qui pourrait permettre de normaliser d'autres aspects des relations bilatérales » russo-américaines, selon le communiqué russe.
Fin de non-recevoir
Face aux récriminations de Vladimir Poutine, le président américain est cependant resté ferme. Joe Biden n'a pas fait de « promesses ni de concessions » quant à l'adhésion de l'Ukraine à l'Otan, a assuré mardi son conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan. Le président américain estime que tout pays doit pouvoir « choisir librement » avec qui s'associer, a dit Jake Sullivan lors d'un point presse, après une conversation de deux heures entre les deux chefs d'Etat.
Les Etats-Unis sont prêts à utiliser le gazoduc Nord Stream, par lequel la Russie veut fournir l'Europe en gaz naturel, comme levier pour dissuader Moscou d'attaquer l'Ukraine, a également déclaré Jake Sullivan. Notant que ce gazoduc n'était pas encore en fonctionnement, il a averti : « Si Vladimir Poutine veut que le futur Nord Stream II transporte du gaz, il ne prendra peut-être pas le risque d'envahir l'Ukraine ».
Quant aux autres dossiers à l'ordre du jour, selon le Kremlin, les deux parties ont souligné l'importance de travailler ensemble contre la cybercriminalité, alors que l'Occident accuse la Russie de piloter des attaques informatiques contre ses rivaux. Et les dirigeants ont dit « espérer » une reprise constructive des négociations sur l'accord concernant le nucléaire iranien.
Entretien entre Zelensky et Blinken

La veille de la réunion Russo-US au sommet, le président ukrainien Volodymyr Zelensky et le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken ont eu une conversation téléphonique pour s'informer mutuellement de leurs positions sur la crise ukrainienne, a annoncé mardi le service de presse du président ukrainien.
La conversation a eu lieu à la veille d'une vidéoconférence entre le président américain Joe Biden et son homologue russe Vladimir Poutine, prévue plus tard dans la journée de mardi. Ils devraient discuter des questions concernant l'Ukraine et de plusieurs autres sujets.
Au cours des entretiens, M. Zelensky a informé M. Blinken de la situation aux frontières ukrainiennes. Ils ont également discuté de la coopération en matière de sécurité entre Kiev et Washington.
Les deux parties ont également convenu que Biden aura une conversation téléphonique avec M. Zelensky après sa rencontre en ligne avec M. Poutine.
Intervention française

Le président français Emmanuel Macron s'entretiendra « dans les prochains jours » avec ses homologues ukrainien Volodymyr Zelensky et russe Vladimir Poutine, a annoncé mardi l'Elysée, dans la foulée du sommet virtuel entre le dirigeant du Kremlin et Joe Biden, afin d'éviter une escalade militaire en Ukraine. Washington avait fait savoir que le président américain Joe Biden avait parlé avec les dirigeants français, allemand, italien et britannique pour « les informer » de la conversation avec Vladimir Poutine « et se consulter sur la marche à suivre ».
Des discussions qui interviendront aux lendemains de la vidéoconférence Biden-Poutine, dans le but d'éviter une escalade militaire en Ukraine, a annoncé mardi l'Elysée.
Paris et Berlin discuteront vendredi à l'occasion de la venue à l'Elysée du nouveau chancelier Olaf Scholz, de manière à "réengager la Russie dans le cadre du format 'Normandie'" (sommet diplomatique entre la France, l'Allemagne, la Russie et l'Ukraine).
Les Etats-Unis et la Russie se font face depuis plusieurs jours concernant l'Ukraine. Washington reproche ainsi à Moscou de vouloir préparer une opération militaire en Ukraine. Moscou ne voit pas d'un bon œil la concentration des troupes de l'OTAN en Ukraine ni n'accepterait une adhésion de l'Ukraine à L'OTAN.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.