L'Iran proteste l'arraisonnement de ses navires et détourne deux pétroliers grecs    Ukraine: l'armée russe confirme la conquête de la localité clé de Lyman    Lions de l'Atlas : Noussair Mazraoui forfait contre les Etats Unis    Lors de son 8è congrès, l'Alliance de l'enseignement privé adopte le statut et du règlement intérieur    Congo-Cameroun. 347 km de fibres optiques    Une digitalisation « déshumanisée » n'atteindra jamais son objectif (Hassan Alaoui)    Transport/logistique: Abdeljalil souligne la nécessité d'asseoir une souveraineté nationale    Zimbabwe. L'inflation atteint des sommets    Vidéos. Un étudiant marocain, accusé d'avoir combattu pour l'Ukraine, risque la peine de mort    Inflation au Maroc: Fitch alerte sur la détérioration des finances publiques    Real Madrid vs Liverpool: Paris, capitale mondiale du foot le temps d'un duel de prestige    PSG : Achraf Hakimi était au courant pour la prolongation de Kylian Mbappé    Forfait, Riyad Mahrez s'offre des moments de détente à Marrakech    Maroc: la croissance prévue à 1,8% en 2022, selon la BAD    Hépatite d'origine inconnue chez les enfants : 650 cas probables dans le monde    Intégration des étudiants d'Ukraine. Les solutions du ministère    L'Union africaine souligne la responsabilité des pays d'accueil dans la protection des réfugiés    Le Marocain Aomar Boum cosigne le livre «Wartime North Africa : A Documentary History, 1934–1950»    Benslimane : Le 15e Festival national de zajal célèbre le «Zajal au féminin» du 3 au 5 juin    La 5ème édition des rencontres Internationales de Toumliline, du 31 mai au 2 juin    Sahara : Le Burkina Faso appuie le plan d'autonomie comme seule et unique solution    La HACA signe une convention de partenariat avec le régulateur des médias capverdien    Les ventes à l'export de Chery ont augmenté de janvier à avril 2022    Indice mondial de performance des ports à conteneurs : Tanger Med en 6è position    Marine Royale: 1,5 tonne de drogue saisie au large de Tanger    Revue de presse quotidienne de ce samedi 28 mai 2022    Sothema. Le chiffre d'affaires en hausse au premier trimestre 2022    UA : La solidarité agissante du roi Mohammed VI en Afrique, socle de l'engagement humanitaire du Maroc    Plus de 700 exposants de 55 pays, à l'occasion de la 27ème édition du SIEL    Chelsea annonce un « accord final et définitif » pour son rachat    Faouzi Lekjaa rend visite au Wydad    La revue de presse du samedi 28 mai    Maroc : interdiction d'une manifestation non autorisée contre la vie chère    Le secteur des assurances au Maroc appelé à relever plusieurs défis    Fusillade au Texas: la police sous le feu des critiques    Tottenham: Conte tranche pour son avenir    Météo au Maroc: les prévisions du samedi 28 mai    5 façons dont les partenariats de l'ONU favorisent la paix et le développement    Tests PCR : le Conseil de la Concurrence juge les marges des laboratoires "élevées"    Billets WAC-Al Ahly : « En ligne »...d'attente !    Nasser Bourita représente SM le Roi aux deux sommets extraordinaires de l'UA à Malabo    Le SIEL sera-t-il organisé en permanence à Rabat?    Casablanca : 1er championnat de lecture rapide et mind mapping en Afrique les 28 et 29 mai    L'ONU rend hommage à l'action des Casques bleus marocains déployés en RDC    «Yallah Rouh», nouveau single de Samira Saïd en dialecte marocain    Maintien de la paix: l'ONU exprime son « extrême reconnaissance » au Maroc    Patrimoine urbain : Appel au renforcement de l'arsenal juridique    Festival de Cannes 2022 : Sofia Saidi attire les regards sur le tapis rouge    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Crise ukrainienne : Evacuation des familles du personnel de l'ambassade US en Ukraine
Publié dans L'opinion le 23 - 01 - 2022

Le département d'Etat américain a ordonné aux familles du personnel de l'ambassade US à Kiev d'évacuer le pays. Samedi, un avion-cargo américain a livré 90 tonnes «d'aide létale pour la ligne de front de défense de l'Ukraine».
La chaîne américaine « Fox News » a rapporté, samedi, citant des responsables américains (sous couvert d'anonymat) que « le département d'Etat a ordonné aux familles des employés de l'ambassade des Etats-Unis en Ukraine de se préparer à quitter le pays, à partir de lundi... ».
Le département d'Etat américain devrait encourager, dès la semaine prochaine les ressortissants américains à commencer à quitter l'Ukraine par les airs, sur des vols commerciaux « tant que ces derniers sont encore disponibles », a déclaré l'un des responsables. Les initiatives diplomatiques se poursuivent pour désamorcer les tensions et éviter la guerre, alors que le monde entier suit de près les mouvements militaires russes sur la ligne de front et le long de la frontière Ukrainienne.
La Russie mène actuellement des exercices conjoints avec la Biélorussie dans le nord et a massé environ 100 mille soldats à la frontière ukrainienne. Les Etats-Unis ont envoyé de nouvelles aides militaires en Ukraine. Un avion-cargo américain transportant 90 tonnes « d'aide létale, y compris des munitions pour la ligne de front de défense de l'Ukraine », a atterri à Kiev pendant la nuit de vendredi à samedi, a indiqué l'ambassade américaine sur son compte Twitter.
90 tonnes d'armes US livrées à Kiev
La première tranche d'aide militaire américaine récemment décidée par Joe Biden a été livrée à l'Ukraine dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé l'ambassade américaine à Kiev. Le 18 janvier, un haut fonctionnaire du département d'Etat a déclaré lors d'un point de presse que les livraisons d'armes à l'Ukraine étaient en cours et que d'autres étaient prévues dans les semaines à venir.
Samedi 22 janvier, l'ambassade américaine à Kiev a annoncé l'arrivée en Ukraine d'environ 90 tonnes d'armes létales. «La première cargaison d'aide récemment dirigée par le Président Biden vers l'Ukraine est arrivée ce soir. Cette livraison comprend près de 200.000 livres (90,7 tonnes) d'aide létale, y compris des munitions pour les défenseurs de première ligne de l'Ukraine», a indiqué l'ambassade sur son compte Twitter. La mission diplomatique a ajouté que cette livraison démontrait l'attachement des Etats-Unis à la capacité de défense ukrainienne face à la «menace russe».
«Cette aide, ainsi que les 2,7 milliards de dollars d'aide à la sécurité fournis à l'Ukraine depuis 2014, démontrent le ferme engagement des Etats-Unis à renforcer les défenses de l'Ukraine dans un contexte d'agression russe croissante», a tweeté l'ambassade.
Des fournitures d'armes sans précédent
Le 20 janvier, le ministère ukrainien de la Défense a annoncé que son pays recevait une assistance militaire sans précédent de ses partenaires internationaux. Les 17 et 18 janvier, des avions en provenance de Londres se sont posés en Ukraine avec des systèmes antichars portables à bord. Les pays baltes ont fait savoir vendredi qu'ils allaient envoyer des missiles américains Javelin et Stinger après y avoir été autorisés par Washington en début de semaine.
L'Allemagne continue de refuser les livraisons d'armes à l'Ukraine, mais promet celle d'un hôpital de campagne complet en février. «Le tout, y compris la formation nécessaire, cofinancé par l'Allemagne à hauteur de 5,3 millions d'euros», a précisé la ministre de la Défense Christine Lambrecht au Welt am Sonntag. «Je peux comprendre que l'on veuille soutenir l'Ukraine, c'est exactement ce que nous faisons déjà», assure la ministre dans une interview publiée dans la version dominicale du journal Die Welt. «Ainsi, un hôpital de campagne complet sera livré en février, avec la formation (du personnel) nécessaire », annonce-t-elle, précisant que le coût pour l'Allemagne s'élèverait à 5,3 millions d'euros.
«Nous avons également déjà fourni des respirateurs», précise Christine Lambrecht, ajoutant que l'Allemagne traitait «déjà les soldats ukrainiens grièvement blessés dans (les) hôpitaux de la Bundeswehr», l'armée allemande. «Nous sommes donc aux côtés de Kiev. Nous devons maintenant faire tout ce qui est en notre pouvoir pour désamorcer la crise», résume-t-elle. Kiev et les Occidentaux affirment ces derniers mois que la Russie a concentré des troupes à la frontière ukrainienne en préparation d'une invasion.

« Un prétexte pour augmenter les forces de l'Otan »
Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a expliqué à maintes reprises que les forces armées russes étaient déplacées à l'intérieur du territoire national, qu'elles ne menaçaient personne et que cela ne devait regarder personne.
Moscou signale que les déclarations sur «l'agression russe» étaient utilisées en tant que prétexte pour augmenter le contingent de l'Otan dans les régions frontalières alors qu'il avait été demandé à ce que cela ne soit pas le cas dans les projets d'accords avec les Etats- Unis et l'Alliance.
Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov a indiqué le 21 janvier que les Etats-Unis avaient promis de fournir leur réponse écrite aux propositions russes la semaine prochaine. Les documents sur les garanties de sécurité demandent que l'Alliance renonce à toute activité militaire en Ukraine, en Europe de l'Est, en Transcaucasie et en Asie centrale et s'engage à ne pas créer des conditions qui pourraient être considérées comme une menace.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.