Evolution du coronavirus au Maroc. 116 nouveaux cas, 1 166 100 au total, mercredi 18 mai 2022 à 15 heures    Efficacité énergétique: l'AMEE et l'ANEP coopèrent pour des bâtiments publics durables et résilients    Covid-19 au Maroc : 116 nouvelles infections et 1 mort ce mercredi    Tunisie : Les réformes politiques qui divisent    Elections législatives françaises pour le Maghreb et l'Afrique de l'Ouest : Mehdi Reddad lance sa campagne    Londres veut des garanties « juridiquement solides » pour autoriser la vente de Chelsea    L'AMDV dénonce l'instrumentalisation de la défense des droits humains contre le Maroc (vidéo)    Covid-19 : le protocole sanitaire marocain adapté aux annonces des autorités    Vidéo. « Green Card » en avant-première au Mégarama de Casablanca    Malgré la crise, les recettes douanières enregistrent un record avec 111,2 Mds de DH en 2021    Lions de l'Atlas: tout ce qu'il faut savoir sur le match Maroc-USA (Amical)    Amnesty International « inquiète » pour l'état de santé d'un militant en détention en Algérie    Le Marocain Nasser Larguet nommé directeur technique national en Arabie saoudite    Paris, première étape du "Light Tour" de l'ONMT    Covid-19. Voici les nouvelles conditions d'accès au territoire national par voie aérienne    Véhicules d'occasion : L'entreprise marocaine Kifal Auto achetée par le Nigérian Autochek    Safae Hbirkou a-t-elle mis fin à sa carrière ? (VIDEO)    Royaume-Uni: l'inflation atteint 9% en avril, une première depuis 1982    Régionales de l'investissement : Une approche sectorielle innovante adoptée pour l'édition 2022    Commerce frontalier en Afrique : Nécessité d'une stratégie de «transformation digitale»    Les villes intermédiaires au cœur du Sommet Mondial de Kisumu    La sélection marocaine scolaire remporte deux médailles de bronze    Equipe nationale : L'annonce de la liste des convoqués reportée à la semaine prochaine    Finale de la Ligue des champions : Les six conditions ''menaçantes'' d'Al Ahly !    Foot asiatique - Arabie Saoudite : Nasser Larguet Directeur Technique National de la Fédération saoudienne    Basketball : Plusieurs blessés après l'effondrement d'une tribune d'une salle à Tanger    Autoproduction électrique: «une réforme qui incitera le privée à investir», assure Leila Benali    Espagne/sécurité sociale: Les Marocains se maintiennent en tête du classement    Plus de 4 millions bénéficiaires du programme d'alphabétisation dans les mosquées    Températures prévues pour le jeudi 19 mai 2022    La Palestine souhaite bénéficier de l'expérience marocaine dans le domaine de la promotion de l'emploi    France : Gesticulations à Grenoble autour du «burkini», autorisé à Rennes depuis 2018    La 15ème édition de Jazzablanca Festival du 1er au 3 juillet    Littérature tunisienne : La clause paternelle ou la rupture atavique    Menart Fair : Les pionniers du mouvement de Casablanca célébrés à Paris    «Dak'art» 2022 : Le Maroc présent en force    Dynamique de Marrakech : Deux autres pays réitèrent leurs appuis à la marocanité du Sahara    Interpellation du suspect impliqué dans le vol sous la menace de l'arme blanche d'une agence bancaire à Casablanca (DGSN)    Canada : Le Maroc à l'honneur du Festival du film de l'Outaouais    Voya envisage de racheter la majorité des activités de gestion d'actifs d'Allianz aux Etats-Unis    Ouverture des points de passage de Bab Sebta et Beni Ansar aux voyageurs    Le temps qu'il fera ce mercredi 18 mai 2022    Plus de 1,2 million d'hypertendus pris en charge en 2021    Marrakech : petite frayeur pour le ministre Skouri et son hôte européen après une panne d'automobile    Le Bahreïn remercie le roi Mohammed VI    France: coup d'envoi du Festival de Cannes    Le Bahreïn exprime sa gratitude pour les efforts du Roi pour préserver l'identité d'Al-Qods    La Palestine souhaite bénéficier de l'expérience marocaine dans le domaine de la promotion de l'emploi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mix électrique national à l'horizon 2030 : Le Maroc ambitionne de dépasser 52%
Publié dans L'opinion le 26 - 01 - 2022

La ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, a indiqué, mardi, que les ambitions fixées en matière d'énergies renouvelables ont été revues à la hausse pour dépasser l'objectif actuel de 52% du mix électrique national avant l'année 2030.
En réponse à une question orale à la Chambre des conseillers sur les étapes clés pour la mise en œuvre de la stratégie pour la transition énergétique vers un développement durable, la ministre de tutelle a indiqué qu'à ce jour, 61 projets sont en cours de développement ou de réalisation avec une capacité totale de près de 4,6 gigawatts et un investissement de près de 53 milliards de DH.
Ces projets restent insuffisants, a-t-elle fait savoir, ajoutant que nombre d'initiatives et de nouveaux programmes pour l'appui à l'investissement dans les énergies renouvelables ont été mis sur pied, dont un programme d'une capacité totale de 400 mégawatt pour la réalisation de projets d'énergies solaire photovoltaïque en vue de soutenir les PME et créer des emplois et un autre sur l'alimentation de la station de dessalement de l'eau de mer à travers l'utilisation des énergies renouvelables.
A cet égard, Mme Benali a noté que le premier projet dans ce domaine est en cours d'élaboration dans la région de Dakhla. Il s'agit également du programme de développement de l'alimentation des zones industrielles par de l'énergie électrique propre, a-t-elle poursuivi, faisant savoir que la zone industrielle de Kénitra sera, dans une première étape, alimentée par une énergie de près de 160 gigawatt/heure, alors que les zones industrielles prioritaires seront quant-à-elles alimentées avec près de 800 gigawatt/heure.
Objectifs de la stratégie de transition énergétique
La ministre a aussi précisé que le Maroc vise à atteindre les objectifs de la stratégie de transition énergétique, fondée sur trois piliers, à savoir l'élaboration d'une nouvelle politique et l'adoption d'une approche durable dans tous les secteurs conformément aux engagements internationaux et afin d'atteindre les indicateurs de développement prévus par le Nouveau modèle de développement, outre le renforcement de la coopération régionale qui se veut un pilier pour la réalisation de la sécurité énergétique ainsi que l'accompagnement législatif, réglementaire et institutionnel pour promouvoir les investissements national et étranger.

Dans ce cadre, la ministre a mis en avant la place du secteur de production et de transport de l'électricité en général dans l'utilisation de l'assiette foncière par le biais de la location et de la cession, notant que les phases de mobilisation des domaines de l'Etat par la séparation du milieu forestier et de la propriété privée de l'Etat ont un impact sur leur disponibilité dans les délais impartis et à des coûts raisonnables, sachant que les deux tiers de la période nécessaire pour une mobilisation foncière concerne les procédures administratives et juridiques y afférentes.
Pour atteindre les objectifs tracés, le ministère propose une procédure spéciale pour l'expropriation pour cause d'utilité publique et la mise en place de mécanismes et de mesures adéquats pour la simplification des procédures en ce qui concerne l'expropriation ou l'occupation temporaire des terres relevant du domaine forestier, a-t-elle relevé.
Défis à relever
La période précédente a été marquée par de nombreux défis, dont le renouvellement par le Royaume de ses engagements internationaux lors de la COP26 à Glasgow, notamment en termes d'adaptation du système électrique national, en diminuant progressivement l'utilisation du charbon, sans oublier l'arrêt du gazoduc Maghreb-Europe qui a offert une opportunité pour l'adoption de cette nouvelle politique, a-t-elle dit.
Des chantiers transversaux ont été également lancés, dont l'évaluation de la stratégie nationale de développement durable, outre le chantier de réforme des établissements publics relevant du secteur et la poursuite du processus de mise en oeuvre de la régionalisation avancée, à travers l'accompagnement des collectivités territoriales, particulièrement dans les domaines de la valorisation des déchets et la distribution de l'électricité et de l'eau.
Concernant les réformes d'ordre législatif, organisationnel et institutionnel dans le domaine de la transition énergétique, Mme Benali a affirmé que son département poursuit ses efforts pour améliorer l'arsenal juridique, organisationnel et institutionnel.

Depuis novembre dernier, plus de 80% de la demande en énergie électrique ont été couverts par le charbon, le fioul, le diesel, et les importations de l'électricité des pays voisins et certains projets photovoltaïques, a noté la ministre, précisant que l'accès au marché du gaz naturel international permettra l'accélération du développement des énergies renouvelables et la promotion d'une industrie et de services logistiques sobres en carbone.
(Avec MAP)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.