Présidentielles au Brésil: Bolsonaro confiant, Lula appelle à la paix    Covid-19/Maroc : 3.195 PCR réalisés en 24H    Casablanca / L'Boulevard : Des débordements entachent la joie des festivaliers    Mondial-2022: le Maroc et le Qatar annoncent un accord portant sur la sécurité de l'événement    Les liens historiques entre le Maroc et le Pérou ne peuvent être altérés par des positions volatiles    Skhirate-Témara : 700 bénéficiaires d'une caravane médicale    Mondial de football pour amputés : Le Maroc s'incline face au Brésil    Larache / Festival équestre : Les cavaliers des tribus Jbalas consacrent un patrimoine ancestral    L'Boulevard envers et contre tout !    Migrants : quatre morts et vingt-neuf disparus au large des Canaries    le ministère des Affaires étrangères met une cellule de suivi et des numéros de téléphone à la disposition de la communauté marocaine    Prévisions météorologiques pour le lundi 03 octobre 2022    Conférence autour du livre «Tifawin» de Khadija Rchouk    Vidéo : Quand Tarab Ambassadors fête comme il se doit la fête d'Al Mawlid    Insolite : Le prince moulay Hicham pousse la chansonnette dans la rue    Rabat vibre au rythme du jazz    Guelmim : Journée d'étude sur la problématique de la gestion des ressources hydriques dans la région    Migrants clandestins : les familles des disparus haussent le ton    Burkina Faso: Le chef de l'ONU condamne « toute tentative » de prise de pouvoir par la force    Burkina Faso: sous fond de rivalité entre la Russie et la France    L'armée ukrainienne reprendra d'autres villes du Donbass « dans la semaine à venir », affirme Zelensky    Le Maroc en quête des drones chinois "Wing Loong II"    Le FACDI, un incubateur pour le développement de la coopération Sud-Sud    La Libye s'oppose au projet de gazoduc transsaharien porté par l'Algérie    Liquidité bancaire: le besoin à 77,5 MMDH au T2-2022 (BAM)    Le Maroc compte présenter sa candidature    Marc Lasry, le Marocain copropriétaire de la franchise NBA des Bucks veut racheter l'Inter Milan    Quelle culture voulons-nous ?    Israël : une cellule locale de l'Etat islamique démantelée    Falsification de visas : Arrestation d'une vingtaine de membres d'un réseau criminel    «Crise cardiaque.... Chaque minute vaut une vie»    Le FNUAP salue les progrès du Maroc    Sommeil : Astuces pour se rendormir vite après un réveil en pleine nuit    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi    Nigeria : l'ARM participe à la 2ème conférence du Réseau des gouvernements infranationaux d'Afrique    Le Maroc au CPS de l'UA: Une consécration de la confiance dont jouit le Royaume    Un témoignage du Bâtonnier Abdelaziz BENZAKOUR    Mohamed Joudar succède à Sajid à la tête de l'UC    Signature d'un Mémorandum d'Entente entre l'ARM et le Forum des Gouverneurs du Nigéria    Renouvellement du Conseil national de la presse : le torchon brûle entre la Fenajic et le gouvernement    SM le Roi félicite le Prince héritier d'Arabie Saoudite    Semaine dans le rouge pour la Bourse de Casablanca    Le ministère ne se chargera plus des équivalences des diplômes obtenus à l'étranger    Prêt-à-porter. Camaieu Maroc dans la tourmente    Clôture en apothéose à Dakhla de "Prince Héritier Moulay El Hassan Kitesurfing World Cup 2022"    Programme des principaux matchs du dimanche 2 octobre    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi de la situation au Burkina Faso    CHAN-2022 (tirage): Le Maroc hérite du Soudan, Madagascar et Ghana    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Grave crise de l'IRT (Football) : 4 milliards de centimes de dettes, le comité demande secours aux adhérents
Publié dans L'opinion le 11 - 07 - 2022

Incroyable mais vrai, le football tangérois est dans l'abime, dans le gouffre, dans le néant.

Après s'être sauvé miraculeusement, pour la deuxième saison, de la relégation, l'IRT vit ses derniers jours au cas où il n'y aurait aucun sponsor ou parrain sauveur.

L'on parle dans les coulisses d'une éventuelle disparition ou d'une demande d'évolution à la division des amateurs, ce qui a donné au comité l'idée de se réunir avec ses adhérents pour trouver une solution susceptible de faire sortir le club de la crise.

Encore une fois, l'arrivée cette semaine, de deux nouvelles affaires litiges avec les anciens footballeurs Robilla et Naghmi qui réclament respectivement 304 millions et 350 millions de centimes pour résiliation injuste de contrat, sont à l'ordre du jour.

En l'absence, comme d'habitude, de la presse, qui est, à vrai dire, marginalisée de tous les problèmes de l'équipe, le comité Mohamed Ahkane n'a pas jugé utile non seulement de convoquer les journalistes accrédités, mais de leur donner au moins un communiqué explicatif.

Et dire que le président et ses proches collaborateurs ne cessent de parler de transparence dans leur gestion.

Il a fallu attendre la sortie des participants à la réunion, pour prendre par-ci par-là le contenu des décisions prises par le comité et par les adhérents.

A vrai dire, aucune solution n'a été trouvée pour sauver l'équipe qui semble aller vers la dérive.

Les dettes s'évaluent à un chiffre qui fait frémir : 4 milliards de centimes !

La FRMF en réclame 1 milliard et demi, la FIFA 600 millions de centimes et les footballeurs 1 milliard 400 millions de centimes pour les arriérés des tranches de primes de signature.

Personne ne sait comment se fait la gestion financière et de quelle politique de comptabilité il s'agit ?

On pointe du doigt les membres de l'ancien comité lesquels sont accusés de dilapider l'argent public dans un fiasco d'économie inimaginable surtout dans la distribution des primes de signature : 140 millions, 120 millions, 100 millions de centimes pour la signature annuelle de chacun des joueurs de l'effectif, des montants qui paraissent impensables.

Effectivement, la faute incombe aux dirigeants sortants, mais comment l'actuel comité a accepté la situation actuelle du club sans exiger une comptabilité détaillée, sans toutefois oublier que la plupart des membres du bureau faisaient partie du bureau Aberchane.

Alors, une question se pose : qui est responsable de cette grave crise ?

Pour la préparation de la saison 2022-23, Mohamed Ahkane et ses proches collaborateurs ont présenté aux adhérents le « grand projet ».

Et quel projet ! Celui d'arriver à 0 crédit de dh mais avec 0 vedette ! Que signifie cette pagaille ? Se séparer des footballeurs couteux en fin de contrat et vendre les autres en cédant la place aux jeunes.

Personne ne sait d'où viendront ces derniers à l'heure où le club ignore tout de la formation de la pépinière.

Libres, Hamoudane, Khallati, Aarab, Noussair, Konate, Serroukh chercheront une autre équipe.

Axil, Ijrouten, Lemjhed seront transférés pour une importante somme d'argent.

Bientôt, tout l'IRT sera vendu aux enchères car les dirigeants n'ont pas d'argent.

En parallèle avec cette « déconfiture », des pourparlers sont en cours avec Badou Zaki, un entraineur qui avait déjà échoué sur le banc de touche tangérois, pour un salaire mensuel très élevé de 25 millions de centimes et pour un comité qui vient de décider la politique d'austérité dans sa gestion financière.

Ce qui donne beaucoup à réfléchir c'est que le nouvel entraineur a approuvé ce « grand projet » et tous les supporters de l'IRT ne savent pas comment il compte former son onze type.

Mystère et rien que le mystère !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.