Le rapprochement "historique" entre le Canada et le Maroc permettra aux deux pays de travailler sur les grands enjeux du monde    LDC Afrique: Pour suivre le derby Maghrébin WAC-USMA    Zalar Agri réussit à lever 24 millions de dollars auprès de l'IFC    La ministre espagnole des AE inaugure le nouveau siège du Consulat général d'Espagne à Rabat    Programme des principaux matchs du vendredi 24 janvier    Le Maroc reconnaît le gouvernement de Bolivie    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Coronavirus : la Grande muraille de Chine et Disneyworld Shangai fermés à cause de l'épidémie    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Wuhan Coronavirus Could Hit China's Economy Harder Than SARS    mWellness Group prévoit d'investir 200 MDH au Maroc d'ici 2025    U.N. Suggests Bezos' Phone Was Hacked Using Saudi Crown Prince's Account    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Domaine maritime : Les députés donnent leur feu vert    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Vie des «pros» marocains d'Europe    Pas de hausse des taux des crédits bancaires en 2020    Le Maroc à la tête du groupe arabe de l'UNESCO    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Coronavirus : L'ambassade du Maroc en Chine suit la situation de près    Fnideq : Saisie de près de 10.000 comprimés psychotropes    Trump doit être destitué car « le bien et la vérité comptent », affirme l'accusation    ONSSA : 17.641 tonnes d'aliments avariés détruites en 2019    Le Roi Mohammed VI félicite Chakib Alj, nouveau président du patronat marocain    Chakib Alj et Mehdi Tazi tracent de nouveaux horizons pour la CGEM    Dakhla : débats sur le rôle des anciennes bibliothèques dans la documentation civilisationnelle et culturelle du Sahara marocain    Rencontre entre le Monarque et le Roi du Bahreïn à Rabat    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    Voici le temps qu'il fera ce vendredi    Mercato : Le Hellas Vérone négocie avec l'AC Fiorentina pour Amrabat    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Les députés russes approuvent les amendements constitutionnels de Poutine    S.M le Roi reçoit plusieurs ambassadeurs étrangers    Ecologique pendant son utilisation, la trottinette électrique l'est un peu moins lors des phases de production et de recyclage    Divers Economie    Le foncier confronté à des contraintes importantes en termes d'harmonisation et de convergence des objectifs et des actions    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    La ménopause prématurée augmente le risque d'avoir des problèmes de santé à la soixantaine    Ziyech victime d'une déchirure musculaire au mollet    Yassin Ayoub signe au Panathinaïkos    Mohamed Wahab désigné meilleur officiel technique africain 2019 par la CAA    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    A Essaouira, le travail de mémoire commune des juifs et des musulmans    Parution de l'ouvrage "Renouveau pour le Maroc" de ses coauteurs Abdelaâli Benchekroun et Nour-Eddine Saoudi    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Salon International de l'Agriculture au Maroc (SIAM)
Une promotion et une revalorisation d'un site splendide, le bassin de l'Agdal
Publié dans L'opinion le 27 - 04 - 2010

La capitale ismaïlienne s'apprête à abriter la cinquième édition du Salon International de l'Agriculture du Maroc (SIAM) qui se tiendra du 28 avril courant au 2 mai à Meknès. Comme les précédentes éditions, l'événement aura lieu sur le site historique de Sahrij Souani. L'ambition, selon les organisateurs, est d'accompagner la volonté Royale et de faire de l'édition 2010, le symbole d'un renouveau et une opportunité de réflexion sur une politique agricole claire. La problématique du développement durable sera au cœur des réflexions.
Le bassin de l'Agdal, ou Sahrij Souani pour les méknassis, semble renaître de ses cendres au grand bonheur des amoureux de ce majestueux monument, témoignage vivant du passé glorieux de la plus impériale des villes impériales du Maroc. Le choix de ce site merveilleux pour l'organisation du salon international de l'agriculture au Maroc n'est pas le fruit du hasard, le bassin de l'Agdal ne cesse d'étonner par sa magnificence, sa majesté et sa beauté architecturale.
Le choix de Meknès pour abriter le salon international de l'agriculture du Maroc s'explique notamment sa vocation agricole avérée, ses potentialités touristiques et son histoire millénaire. Le choix du site Sahrij Souani, au cœur de la cité impériale, est plus qu'un symbole pour la réhabilitation des monuments historiques de la cité ismaïlienne
Il est évident que la réhabilitation de la ville historique de la cité impériale et la revalorisation des sites touristiques de la région ne peuvent être conçus que comme un processus de longue haleine et de large envergure qui engage les différentes instructions nationales et locales, les opérateurs privés et les populations concernées.
Pour réussir ce défi on devrait privilégier des actions et des initiatives capables de créer une dynamique, un effet d'entraînement à savoir des initiatives qui puissent enclencher un processus graduel et cumulatif où la valorisation du patrimoine s'accompagne d'un renforcement des activités et par conséquent devient un instrument d'amélioration des conditions de vie de la population locale. A ce titre le déterrement d'un autre site grandiose «Hri Al Mansour» est une initiative louable appréciée par tous les amoureux de ce patrimoine longtemps abandonné.
En ce sens, le tourisme culturel est pour le moment le créneau le plus porteur. Il permet la réhabilitation, la revalorisation du patrimoine en gérant les moyens de son financement à son tour l'attrait du patrimoine accroît les activités touristiques et créé un cercle de développement.
C'est sûrement dans cette perspective que s'inscrit l'initiative de l'organisation du salon international de l'agriculture au Maroc aux abords d'un site aussi majestueux.
Cette initiative est appelé à redonner vie à un patrimoine qui n'a d'égal que la force et la grandeur de son créateur, le sultan Moulay Ismaïl.
Notons que le bassin, qui fut une grande prouesse de son époque, est situé tout près du Hri et de Dar El Ma et alimenté par les dix norias du Hri Ce vaste plan d'eau (319m sur 149m et environ 1.20 de profondeur) fut aménagé sur les ordres de Moulay Ismail pour irriguer les jardins royaux et constituer une réserve d'eau en cas de siège ou de sécheresse.
Entouré de deux murailles, l'une est la muraille des greniers, l'autre un rempart au Sud-ouest, qui isole le bassin du quartier de Béni-Mhammed.
L'immense bassin expose sa richesse en eau avec profusion, il n'est pas un jardin au sens où l'eau serait dissipée par des fontaines, des jets d'eau, de sage ruissellement, de seguia…mais une eau abondante, constante et statique qui évoque un sens de repos et de fraîcheur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.