Open d'Australie: Shapovalov fait tomber Zverev (VIDEO)    Open d'Australie: Nadal trop fort pour Mannarino (VIDEO)    Les Etats arabes du Golfe cherchent à « restaurer la confiance » avec le Liban m    Marque Employeur.La SMT certifiée pour la deuxième année consécutive    Une ONG américaine dénonce l'utilisation des enfants-soldats dans les camps de Tindouf    Novak Djokovic veut jouer l'Open d'Australie en 2023    USA: La région de Big Sur en Californie frappée par un important feu de forêt    Nouvelles manifestations en France avant l'entrée en vigueur du passe vaccinal    Les températures attendues ce dimanche 23 janvier 2022    Législatives à Chypre-Nord sur fond de crise économique    Au chevet des animaux errants à Bagdad: un coeur gros comme ça mais zéro soutien    Manger ou se chauffer ? Le choix cornélien de Britanniques face à l'envolée des prix    Maroc/Météo : temps assez froid et faibles pluies par endroits ce dimanche 23 janvier    Covid-19: le sous variant BA.2 nécessite plus de vigilance que d'inquiétude    Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron toujours en tête des intentions de vote au premier tour    Aéroport de Zagora : hausse de 180% du trafic passagers en 2021    Nouvelle-Zélande: la Première ministre reporte son mariage pour cause de Covid    La ville de Casablanca s'associe à la campagne "Informer les femmes, transformer les vies"    Ukraine : Londres accuse Moscou de « chercher à installer un dirigeant prorusse à Kiev »    Éliminatoires Mondial Costa Rica: le Maroc et le Sénégal font match nul    Présidentielle: Macron en tête des intentions de vote au premier tour (Sondage)    Neuf individus dont deux policiers interpellés    Après le discours de Felipe VI, Albares modère son optimisme quant à la reprise des relations avec le Maroc    CAN2021 : Samedi, les Lions de l'Atlas à l'entraînement sans Bounou, Hakimi et Fajr !?    CAN 2021: Les Comores sans gardien de buts face au Cameroun    Sahara marocain: Le SG de l'ONU appelle toutes les parties à reprendre le processus politique    Covid-19 au Maroc : 7 638 nouvelles infections et 31 décès ce samedi    Maroc- RD Congo aux barrages du Mondial (Qatar-2022)    La Bourse de Casablanca indécise du 17 au 21 janvier    Maroc/Coronavirus-Bilan 24H: 31 décès et 5.750 guérisons    Le bureau du Cercle d'Amitié Maroc-Israël reçu par la présidente de la commune de Casablanca    Strasbourg : Des trophées pour les initiatives les plus distinguées de la société civile franco-marocaine    Assassinat du président haïtien: plusieurs enquêtes mais le flou perdure    L'Espagne intensifie sa présence militaire autour des fermes piscicoles    L'humoriste Hamza Filali a célébré son mariage (VIDÉO)    Réunion d'urgence de la Ligue arabe dimanche au sujet de l'attaque des Houthis contre les Emirats arabes unis    The Voice : Le rappeur maroco-néerlandais Ali B accusé d'agressions sexuelles    Abdelilah Benkirane endeuillé (PHOTO)    Programme foot : les matchs à suivre ce week-end    Les marocains en tête des bénéficiaires des visas pour la France en 2021    Dessalement de l'eau: pourquoi le Maroc peut le faire    La maladie n'est pas à priori à l'origine de la disparition des abeilles dans certaines régions (ONSSA)    Ryanair: prête pour rester au Maroc?    Covid: le Brésil reporte les défilés de ses célébrissimes carnavals à avril    Vin Diesel n'oublie pas le Maroc    Younes Megri : « Ce que dit mon neveu ne concerne que sa personne »    5 figures contemporaines du féminisme marocain    Reportage : Lancement du projet de préservation des mosaïques historiques de Volubilis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le prix Grand Atlas Maroc 2011 attribué à Zakia Daoud, Mehdi de Graincourt et Hassan Amrani
Publié dans L'opinion le 21 - 10 - 2011

Le Prix Grand Atlas Maroc 2011, qui est à sa 18ème édition, a été attribué, mercredi soir à Rabat, à l'écrivain et journaliste Zakya Daoud pour son Essai francophone «La diaspora marocaine en Europe» (La croisée des chemins, 2011).
Le Prix de la catégorie jeunesse est revenu à Mehdi de Graincourt pour son livre «Raconte-moi Ibn Battouta» (Yanbow Al Kitab, 2008) alors que le Prix de la traduction en arabe du livre «La critique et la conviction» de Paul Ricoeur (Calman-Levy, 1995/Toubkal, 2011), a été décerné à Hassan Amrani.
Les trois prix sont dotés chacun de 40.000 dirhams. Le jury de cette édition a été présidé par l'écrivain, chercheur et homme politique, Azouz Begag.
L'écrivain et journaliste Zakya Daoud lauréate de la catégorie Essais, est auteur et co-auteur d'ouvrages consacrés au Maghreb, à l'émigration et au féminisme, parus en France et au Maroc, dont «Féminisme et politique au Maghreb», (Editions Maison neuve et Larose, 1993), «Marocains des deux rives « (Editions L'Atelier, 1997) et «Marocains de l'autre rive» (Editions Paris Méditerranée-Tarik, 2004).
Mehdi de Graincourt lauréat du «Prix Jeunesse» est écrivain et artiste peintre. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages notamment le livre «Ibn Al Arabi, les révélateurs de Fès et Marrakech», une biographie du soufi andalou des XIIe et XIIIe siècle» et «Leur Maroc - regards d'écrivains, artistes, voyageurs venus d'ailleurs» (Malika Edition, 2010).
Hassan Amrani lauréat du «Prix Traduction» est écrivain, traducteur et professeur de philosophie. Il a traduit en particulier Jacques Derrida et Paul Ricoeur. Il travaille sur un ouvrage sur Heidegger et le problème de la métaphysique.
Cette année, «nous avons voulu introduire deux nouveautés. D'une part, il nous a semblé en effet, qu'aussi professionnel que soit notre jury, il manquait une catégorie essentielle de représentants de la chaîne du livre: Le lecteur lui-même (...)», a indiqué l'ambassadeur de France au Maroc, Bruno Joubert, lors de la cérémonie de remise du Prix initié par le service de coopération et d'action culturelle relevant de l'ambassade.
«Nous avons donc sollicité des étudiants en Master de médiation culturelle de la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université Mohammed V de Rabat. Plusieurs étudiants ont lu avec attention les livres en compétition. Ils ont fait part de leurs avis au jury et transmis de cette manière un autre regard».
Le président du jury a, de son côté, affirmé qu'il a été «agréablement surpris» de la qualité des livres en compétition que «j'ai reçu et lu». «J'étais très heureux de voir que les éditeurs marocains sont à la pointe en matière de présentation du livre et c'est un atout considérable pour donner le gout de la lecture», a-t-il dit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.