«Le nouveau modèle de développement devrait être lié au sens de l'Histoire...»    Un 5ème Sela Park pour Aradei Capital    Tourisme : Nadia Fettah Alaoui fait de nouvelles promesses    Sévir contre «la minorité radicale» et protéger une communauté intégrée    France : Les appels au boycott des produits français ont peu d'impact    Serie A: L'AC Milan et l'AS Rome se neutralisent    «Messi est la clé de ce nouveau projet», assure le président Bartomeu    Zamalek: Bencharki en forme avant le choc face au Raja!    Port du masque : les autorités locales donnent des chiffres    Ce facteur augmenterait le risque de mourir du Covid-19    Tanger: de nouvelles mesures restrictives en vigueur à l'approche de la fête du Mawlid    Un plan d'action adapté à l'évolution de l'épidémie    L'UEM annonce la tenue de son prochain congrès    Projection en compétition officielle du Festival du film d'El Gouna    Zafer Al-Abidine, premier vampire arabe dans khatt Dam « Bloodline »    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Najlae Benmbarek: directrice de la diplomatie publique    Chili: La troisième mort de Pinochet    Hier, l'avenir était meilleur !    Khalid Ait Taleb : « Le taux d'occupation des lits dans les services de réanimation est passé de 5% au début de la pandémie à 31,3% aujourd'hui »    Une haute délégation visite les laboratoires de recherche de la Fondation MAScIR    Taroudant/Covid-19 : Nouvelles mesures préventives contre la pandémie    Le Maroc plaide pour «un système multilatéral renouvelé et plus équitable»    La semaine mondiale de l'entrepreneuriat en sa 2è édition    CFG Bank : La masse bénéficiaire ajustée des principales sociétés devrait baisser de 18,3% en 2020.    La vie est belle dans les yeux d'un homme qui aime le cinéma    "La démondialisation", thème de la 9e édition des Dialogues Stratégiques    Conférence : L'Afrique dans la pensée de Feu SM Hassan II sous le feu des projecteurs    Affaire des caricatures : Le Conseil Supérieur des Oulémas donne sa position    Caricatures du prophète : Le « Conseil des sages musulmans » veut poursuivre Charlie Hebdo en justice    Maroc Telecom, «Top Performer RSE» pour la 7e fois consécutive    Casablanca : Deux balles de sommation tirées pour neutraliser deux récidivistes    Aquaculture Coopération maroco-espagnole pour lancer des projets au niveau du littoral nord    Business Stay by Kenzi Hotels Group : Un travail en toute sérénité    Kifal auto : La startup qui roule pour les voitures d'occasion (vidéo)    Le Royaume d'Eswatini ouvre son consulat général à Laâyoune    « La Maroc artistique » vu par Bank Al-Maghrib    Zrida et Haddad testés négatifs    Le Festival Nipponia 'Ki, un pont culturel entre le Maroc et le Japon    Coupe de la CAF: Le Souverain félicite la Renaissance de Berkane    Cinéma. Le Festival Al Gouna rend hommage à said Tahgmaoui    Stigmatisation de l'Islam en France : La riposte s'organise    Les folies d'Erdogan    Marrakech accueille l'emblématique peinture, la Joconde    La RSB renaît de ses cendres    Transfert : Hicham Al Aroui débarque à l'OCS    La CAF signe un accord de partenariat avec l'ICSS    Caricatures du Prophète : le Maroc réagit « vigoureusement »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Palestine : Six Palestiniens tués, quatre soldats israéliens blessés
Flambée de violences à Gaza et Israël promet l'escalade
Publié dans L'opinion le 12 - 11 - 2012

Six Palestiniens, quatre civils et deux combattants, ont été tués et quatre soldats israéliens blessés dans une nouvelle flambée de violences samedi à Gaza qui a aussi fait 32 blessés palestiniens, selon une source médicale.
Peu avant minuit, un raid aérien israélien au nord de la ville de Gaza a fait un mort et deux blessés, selon des sources médicales locales. L'homme tué, Mohammed Shwikani, 20 ans, appartenait aux Brigades Al-Qods, la branche armée du Jihad islamique palestinien.
En fin d'après-midi, trois Palestiniens avaient été tués et 25 autres blessés par des tirs d'artillerie israéliens, selon Achraf al-Qoudra, porte-parole des services de santé du Hamas.
Selon des témoins, des combattants palestiniens avaient tiré une roquette sur une jeep militaire israélienne circulant à la lisière de l'enclave palestinienne, près du point de passage de Karni, à l'est de Gaza, provoquant des tirs d'artillerie israéliens.
Quatre soldats ont été blessés dans l'incident, selon un communiqué de l'armée, précisant que la riposte avait visé «plusieurs sites dans la bande de Gaza».
Le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP, gauche nationaliste) a revendiqué l'attaque contre la patrouille israélienne, affirmant qu'elle avait eu lieu à 16H55 (14H55 GMT).
En outre, cinq Palestiniens ont été blessés par des tirs d'artillerie israéliens à l'est de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, selon des sources médicales palestiniennes.
Les groupes palestiniens ont condamné les tirs israéliens. «Nous considérons cette escalade comme très dangereuse. Elle doit stopper immédiatement», a déclaré Fawzi Barhoum, un porte-parole du Hamas.
Un groupe radical de Gaza, les Comités de résistance populaire (CRP), a assuré que «l'ennemi sioniste» paierait «un prix élevé après ce crime contre Gaza». Et le Jihad islamique a prévenu que «toute agression contre le peuple palestinien» serait suivie d'une «réponse de la résistance».
Les brigades Al-Qods et les CRP se sont attribués la paternité de plusieurs tirs de projectiles.
Risque d'escalade
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est déclaré dimanche 11 novembre «prêt à l'escalade» après une nouvelle flambée de violences le long de la frontière avec Gaza qui a fait six morts palestiniens et huit blessés israéliens, dont quatre soldats.
«Le monde doit comprendre qu'Israël ne restera pas sans rien faire face aux tentatives de nous attaquer. Nous sommes prêts à l'escalade» en intensifiant nos actions, a averti M. Netanyahu lors du conseil des ministres hebdomadaire.
Le ministre pour la Défense passive Avi Dichter a déclaré à la radio publique qu' à terme, Tel-Aviv doit «  lancer une opération stratégique afin de rétablir (sa) force de dissuasion face aux groupes armés» dans la bande de Gaza, a-t-il promis. Le e ministre des Finances Youval Steinitz, un proche du Premier ministre a renchérit qu'Israël « envisage des représailles beaucoup plus fortes et massives «.
Six Palestiniens, quatre civils et deux combattants, ont été tués et quatre soldats israéliens blessés dans une nouvelle flambée de violences samedi à Gaza qui a aussi fait 32 blessés palestiniens, selon une source médicale.
Dans la soirée, 25 roquettes ont été tirées sur le sud d'Israël sans faire ni blessés ni dégâts majeurs, selon un communiqué de l'armée. Au moins deux d'entre elles, dont une a été interceptée par le système antimissile «Iron Dome» au-dessus d'Ashdod, étaient des Grad, ont précisé des sources militaires.
Le poste-frontière de Kerem Shalom, seul point de passage par lequel transitent les denrées alimentaires entre Israël et la bande de Gaza, a été fermé «afin de ne pas mettre en danger les employés qui y travaillent», selon l'administration militaire dans les Territoires palestiniens.
Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, a affirmé que l'armée avait déjà répondu «avec fermeté» et qu'il fallait s'attendre à des «réponses supplémentaires dans les prochains jours».
La tension entre Israël et les groupes armés palestiniens de Gaza était montée ces derniers jours.
Jeudi, un soldat israélien a été blessé dans l'explosion d'un tunnel rempli d'explosifs à la frontière, peu après la mort d'un adolescent palestinien tué par des tirs israéliens. Mardi, trois soldats israéliens qui patrouillaient le long de la frontière avaient été blessés par un engin explosif.
La trêve précaire régnant à Gaza entre groupes armés palestiniens et Israël avait été rétablie le 24 octobre, à l'issue de trois jours de violences qui avaient coûté la vie à huit combattants palestiniens et fait trois blessés graves en Israël.
Israël agite régulièrement la menace d'une opération militaire terrestre dans l'enclave palestinienne, sur le modèle de l'opération «Plomb durci» en décembre 2008/janvier 2009, qui avait fait plus de 1.400 morts palestiniens, en majorité des civils, et 13 morts israéliens, dont 10 soldats.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.