Le Maroc élu au Conseil exécutif de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques    Mondial 2022: France et Australie passent, la Tunisie out    Laâyoune / Droits de l'Homme : Pour une meilleure intégration dans la planification et la gestion urbaine    La Tunisie bat la France(1-0), championne du monde, mais quitte le mondial    Mondial 2022 : Yassine Bounou "prêt" pour le Canada    Covid-19/Maroc : 1.283 cas actifs à l'échelle nationale    Casablanca / Associatif : Zakoura en faveur de l'éducation des tout-petits    Rabat / Inauguration : «La parure» dispose de son propre musée !    Naufrage algéro-polisarien !    Tenue de la 3e réunion du Comité de Pilotage du Programme National d'Approvisionnement en Eau Potable    Maroc-Chine : Signature à Rabat d'un MoU pour la promotion du commerce    La Centrale Turbines à Gaz Mohammedia 300 MW remporte la certification ISO 45001    Qatar 2022: la FIFA ouvre une enquête contre le Sénégal    Eau Potable et Irrigation : Akhannouch préside la troisième réunion du Comité de Pilotage du PNAEPI 2020-2027    Secousse tellurique ce mercredi au large de Driouch    Santé universitaire: signature à Rabat d'une convention de partenariat portant sur le Plan d'action 2022-2026    H&M supprime 1.500 emplois dans le monde    Canada – Maroc : Les Lions de l'Atlas, avec ou sans Sofyan Amrabat ?    Mercato : Cristiano Ronaldo en Arabie Saoudite pour 200 millions euros !?    Sommet Etats-Unis-Afrique : Revers de plus pour Alger et sa milice séparatiste    France : Une restauratrice condamnée à indemniser une cliente voilée    Palestine : Grève générale et des affrontements en Cisjordanie occupée    Santé: le gouvernement passe à la vitesse supérieure    Palestine : Pour le président de l'AG de l'ONU, "l'occupation doit cesser"    En visite en janvier au Maroc, Macron va-t-il ramener avec lui un nouvel ambassadeur?    Charrettes à traction animale : Le Conseil de Casablanca a du mal à y mettre fin    ONU/Foot : Carton rouge aux discours de haine    Concert « Stars in The Place 2022 » à Marrakech : les têtes d'affiches !    K-pop : Saiki Weesa de Pychic Fever revient sur ses origines marocaines    Les confessions touchantes du père de Walid Regragui (VIDEO)    CDG : Comment se présente 2023 ?    Mondial 2022 / Lu sur Twitter ce mercredi matin : Franck Leboeuf présente ses excuses après ses propos sur le Maroc / Stéphanie Frappart première femme à arbitrer un match de coupe du monde masculine    Décès de l'ancien président chinois Jiang Zemin    Bénin-Maroc: échange des instruments de ratification relatifs à la Convention en vue d'éviter la double imposition (communiqué)    L'institutionnalisation du dialogue social contribue à garantir les conditions nécessaires pour développer la production    Charte de l'investissement. La Chambre des Conseillers adopte le projet de loi-cadre    Météo. De la pluie dans plusieurs provinces du Royaume et même de la neige...    Le temps au Maroc, ce mercredi 30 novembre 2022    Revue de presse quotidienne de ce mercredi 30 novembre 2022    Le sida est toujours là... Faisons un don !    TGCC : Des projets d'expansion dans le pipe d'ici fin 2022    Maroc : Démarrage de la période de souscription à l'introduction en bourse d'Akdital    IPPIEM: Principaux points de la note du HCP    Un MOOC sur le patrimoine vivant et le développement durable présenté à Rabat    Exposition «Melehi à Loft Art Gallery 2009–2020» : Histoire de complicité entre un artiste et sa galerie    8 longs-métrages et 3 courts-métrages à découvrir dès le 7 décembre    Front commun Maroc-UNESCO pour la protection du patrimoine    Cinéma : Une célébration haute en couleur pour la 20e édition anniversaire du FIFM    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Egypte: Au Sinaï, un soldat tué et deux autres blessés, au Caire le ballet diplomatique se poursuit
Publié dans L'opinion le 07 - 08 - 2013

Les émissaires internationaux venus au Caire pour tenter de sortir le pays de l'impasse politique faisaient lundi la navette entre les nouvelles autorités installées par l'armée et les partisans du président islamiste destitué Mohamed Morsi.
Un soldat égyptien a été tué lundi par des hommes armés à Al-Arich, chef-lieu du Nord-Sinaï, où plusieurs attaques meurtrières contre les forces de l'ordre ont eu lieu ces dernières semaines, ont annoncé des sources de sécurité.
Deux autres soldats ont été blessés dans une attaque séparée visant également des barrages militaires, ont précisé ces sources.
Depuis la destitution le 3 juillet du président islamiste Mohamed Morsi par l'armée après des manifestations monstres réclamant son départ, 21 policiers et 12 soldats ont été tués dans le Nord-Sinaï, où des mouvements jihadistes ont multiplié les attaques.
La région du Sinaï est majoritairement peuplée de bédouins, qui entretiennent depuis longtemps des relations difficiles avec le pouvoir central. Cette péninsule frontalière de la bande de Gaza et d'Israël connaît également un regain d'activité de groupes islamistes radicaux qui l'utilisent comme base pour des attaques contre l'État hébreu.
Y a-t-il quelque alternative ?
Par ailleurs, et au lendemain d'entretiens avec le nouvel homme fort du pays, le commandant de l'armée Abdel Fattah al-Sissi, le secrétaire d'État américain adjoint William Burns a rencontré l'adjoint du Guide suprême des Frères musulmans, Khairat al-Chater, actuellement incarcéré, selon l'agence officielle Mena.
Mais un porte-parole des Frères musulmans a assuré sur Twitter que M. Chater avait «refusé» cette visite, à laquelle participaient également les ministres des Affaires étrangères qatari et émirati ainsi que l'émissaire de l'UE Bernardino Leon.
M. Chater a affirmé qu'il n'était «pas en position de discuter» et conseillé à la délégation de «parler à M. Morsi», détenu au secret par l'armée depuis sa destitution le 3 juillet, a ajouté Gehad al-Haddad. Il s'est borné à leur rappeler qu'il n'y avait «pas d'alternative à la légitimité» de la première présidentielle libre du pays qui a porté M. Morsi au pouvoir en juin 2012.
M. Burns, dont le pays a récemment surpris les observateurs en défendant clairement le coup militaire, avait été autorisé à rencontrer M. Chater dans le quartier de haute sécurité de la prison de Tora, en banlieue du Caire, où est également détenu l'ex-président Hosni Moubarak, renversé par une révolte populaire début 2011.
Khairat al-Chater, l'un des plus importants financiers de la confrérie, sera jugé à partir du 25 août avec le Guide Mohamed Badie et son second adjoint Rachad Bayoumi pour «incitation au meurtre» de manifestants anti-Morsi lors d'une attaque de leur QG au Caire le 30 juin, journée de manifestations massives qui a conduit à la destitution de M. Morsi par l'armée. Trois autres figures de la confrérie seront jugées pour «meurtre».
Ballet diplomatique ininterrompu
De son côté, M. Leon a rencontré le Premier ministre Hazem Beblawi, tandis que les influents sénateurs américains Lindsey Graham et John McCain sont attendus pour des entretiens mardi au Caire.
Nouveau pouvoir et partisans de M. Morsi campent fermement sur leurs positions et la communauté internationale redoute que la dispersion par la force des sit-in où les manifestants se sont barricadés avec femmes et enfants ne tourne au massacre.Les heurts en marge des mobilisations rivales pro et anti-Morsi ont déjà fait plus de 250 morts depuis la fin juin.
Les nouvelles autorités, elles, alternent déclarations tonitruantes et appel au calme. Ainsi le général Sissi a assuré dimanche à des dirigeants islamistes qu'il y avait «encore des chances pour une solution pacifique», alors que le gouvernement intérimaire a multiplié les avertissements aux manifestants pro-Morsi qui campent sur deux places du Caire depuis plus d'un mois, les menaçant de les disperser par la force s'ils ne partaient pas «rapidement».
De leur côté, les islamistes appellent quasi-quotidiennement les pro-Morsi à de nouvelles mobilisations, incitant à marcher «par millions» sur les sites militaires ou de sécurité, des appels qui sont toutefois de moins en moins suivis.
L'annonce dimanche de la date du procès des principaux chefs des Frères musulmans pourrait également relancer leur mobilisation. Lundi, un millier d'entre eux ont d'ailleurs manifesté devant la Haute cour de Justice au Caire.
Impasse politique
Les islamistes affirment défendre la «démocratie» contre «le coup d'État», tandis que les détracteurs de M. Morsi l'accusent d'avoir accaparé le pouvoir au profit de sa confrérie sans être parvenu à améliorer la situation économique.
Face à l'impasse politique qui perdure, M. Burns a plaidé auprès du général Sissi pour que toutes les forces du pays soient associées à la feuille de route qu'il avait annoncée au moment du coup militaire et qui prévoit notamment une nouvelle Constitution et des élections générales début 2014.
Les nouvelles autorités ont toutefois prévenu que M. Morsi ne pourrait jouer aucun rôle dans l'avenir de l'Égypte. Il pourrait lui aussi être jugé et est actuellement sous le coup d'une demande de placement en détention préventive pour répondre de son évasion de prison à la faveur de la révolte de 2011.
Dans l'instable péninsule du Nord-Sinaï, un soldat a encore été tué par des hommes armés, le 33ème membre des forces de l'ordre à périr dans cette région depuis le 3 juillet.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.