Tunisie : Kais Saied et Nabil Karoui au second tour de la présidentielle anticipée    Heetch accompagne les auto-entrepreneurs    Sahara : La Grande Bretagne réitère son plein soutien au processus onusien et aux efforts du Maroc    Arbitrage, corruption à la CAF, rapport financier... Tout sur l'Assemblée générale de la FRMF    Le surfeur Ramzi Boukhiam qualifié pour Tokyo 2020    Global Teacher Conclave & Awards 2019 : Un Marocain primé    Affaire Griezmann: une sanction de 300 euros ou un huis clos pour le Barça    Sebta et Melilia. Les parlementaires de Vox veulent ériger un mur    Lancement officiel et adoption des recommandations de l'OMS    Agadir : Pour un meurtre, un chauffeur clandestin condamné à 20 ans de réclusion criminelle    Meknès : Il poignarde mortellement son voisin    «Le Roi : le Maroc de Mohammed VI », un livre pour comprendre le Royaume « au-delà des clichés »    Fête de l'Huma: Les chemins de l'Humanité!    Gestion migratoire : Le Commissaire de l'UA salue le rôle du Maroc    Logement social : La Cour des comptes identifie les failles    Ligue des Champions d'Afrique : RCA et WAC à un pas de la phase de poules    3e meeting du Barbe et Arabe-Barbe, championnats nationaux et Salon du cheval : La filière équine sur sa lancée    Mariage des mineures. Le verdict du CESE attendu demain    Marrakech à l'heure de l'Oriental Fashion Show    «Double face»: dans la peau d'un écrivain pas comme les autres!    Attribution du dépôt légal à plus de 4.300 ouvrages au cours des 8 premiers mois    Marrakech, Oasis des plus grands Djs du monde    Spoliation foncière : la lutte se poursuit    Administration publique : Le Maroc et Québec signent un accord    Nasser Bourita : La CEDEAO doit prendre le leadership dans la lutte contre le terrorisme    Iran : Le guide suprême exclut toute négociation avec les Etats-Unis    Brexit: La suspension controversée du Parlement britannique devant la Cour suprême    Sous pression, Angela Merkel dévoile sa stratégie climatique    Crise des migrants: Erdogan menace l'Union Européenne…    Audiovisuel : MBC5 veut rayonner sur le Maghreb    Soins auto-administrés : Le Maroc adopte les recommandations de l'OMS    Hajar Raissouni, la demande de liberté provisoire sera examinée jeudi    Sécurité pénitentiaire. Les raisons de la bérézina    Le Fonds de solidarité contre les évènements catastrophiques est en selle    Contrôle frontalier : Les fiches d'embarquement- débarquement supprimées    Journée mondiale de l'arthrose    Le glacier d'Aletsch pourrait disparaître d'ici à 2100    Ligue des champions : Liverpool rêve d'Istanbul et les clubs français d'exploit    Le choc entre les deux Olympiques débouche sur un nul    Réinsertion des détenus : Un slogan alléchant    Divers sportifs    Nasser Bourita : Le développement humain est la clé de la durabilité de l'action contre le terrorisme    Divers Economie    Déficit budgétaire de 33,5 MMDH à fin août    Rejet total de l'annexionnisme israélien par l'OCI    Ces stars qui se sont mariées en secret    "GTI", le prof de maths français qui rappe sur Pythagore    Brad Pitt en cosmonaute dans "Ad Astra"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tadla-Azilal : De l'importance du secteur agrumicole dans la région
Publié dans L'opinion le 10 - 03 - 2014

Le secteur des agrumes dans la région de Tadla-Ailla est un secteur stratégique jouant ainsi un rôle socio-économique de premier ordre, il est classé parmi les plus importants de l'économie régionale.
Ainsi, les agrumes occupent actuellement une superficie de 15 710 Ha, soit près de 16% de la superficie nationale et permettent d'assurer une production de l'ordre de 295 000 tonnes, cette moyenne a été enregistrée lors des cinq dernières années, ce qui représente près de 17% de la production nationale.
Sur le plan économique, les agrumes constituent une source importante de recettes pour les agrumiculteurs de la région. Avec ces exportations qui représentent plus de 12% des exportations nationales d'agrumes, la région de Tadla-Azilal contribue dans les recettes en devises pour notre pays.
Sur le plan social, le secteur assure l'emploi d'une main d'œuvre importante procurant plus de deux millions de journées de travail par an dans différentes unités de production.
La superficie plantée a connu une évolution importante durant les quatre dernières campagnes passant de 12 660 Ha en 2007/2008 à 15 666 Ha en 2011/2012, soit une augmentation de 24%. Cette augmentation est due aux encouragements accordés par l'Etat pour la création des vergers agrumicoles dans le cadre du FDA, notamment l'augmentation de la subvention qui est passée de 7800 dirhams à 12 000 dirhams par Ha.
La superficie productive actuelle est de l'ordre de 11 670 Ha, soit près de 75% de la superficie totale plantée. En parallèle à l'évolution des superficies plantées en agrumes, la superficie équipée en goutte à goutte a connu une augmentation considérable depuis 2008 atteignant 12 274 Ha actuellement, soit plus de 78% de la superficie agrumicole totale. Cette progression est le résultat logique de l'entrée en vigueur de l'application du Plan Maroc Vert qui a accordé une importance primordiale au développement des techniques d'irrigation à économie d'eau en accordant des subventions allant jusqu'à 80 à 100% du montant investi.
Selon les techniciens de l'ORMVA du Tadla, la production agrumicole connait des fluctuations d'une campagne à l'autre en fonction des conditions climatiques ; toutefois cette production a nettement progressé au cours des dernières campagnes, enregistrant 295 000 tonnes en moyenne au cours des 5 dernières campagnes, plaçant la région de Tadla-Azilal parmi les principales zones agrumicoles du Royaume et qui contribue avec près de 17% à la production agrumicole nationale.
Le rendement moyen des agrumes au niveau de la région de Tadla-Azilal au cours des 5 dernières campagnes s'élève à 27,2 tonnes par Ha, avec un maximum de 29,5 tonnes par Ha réalisée en 2008/2009 et un minimum de 25 tonnes par Ha en 2011/2012, et ce, à cause des problèmes de gel et des vents chergui qui ont occasionné des dégâts importants.
Malgré l'évolution positive du rendement de 20 tonnes par Ha seulement en 2004/2005, il reste largement en deçà du potentiel de la région qui est de 40 tonnes par Ha.
Pour la campagne 2012/2013, et compte tenu des conditions climatiques défavorables ayant caractérisé l'actuelle durant le mois de mois de mai 2012 qui a provoqué une chute importante des fruits, la production estimée s'élève à 234 000 tonnes pour une superficie productive de 11 670 Ha, soit un rendement moyen estimé de 20 tonnes par Ha.
La région de Tadla-Azilal compte une seule station de conditionnement et d'emballage d'agrumes fonctionnelles, en l'occurrence la station AGRUMCO. Cette station d'une capacité de 20 000 tonnes par an, ne traite qu'environ 5% de la production agrumicole totale et moins de 12% de la production traitée au niveau des stations d'emballage.
La production agrumicole moyenne conditionnée durant ces cinq dernières années s'élève à 90 600 tonnes, le reste, soit 204 400 tonnes sont écoulées soit sur pieds, soit directement au marché local.
Plus de 88% de la production destinée à l'emballage est traitée au niveau des stations de conditionnement de Casablanca, situation qui est appelée à être inversée dans l'avenir avec l'implantation, dans le cadre du Plan Maroc Vert, de nouvelles stations de conditionnement d'agrumes au niveau de la région. Une nouvelle station de conditionnement des agrumes vient d'ailleurs d'ouvrir ses portes au cours de l'actuelle campagne, en l'occurrence la station Atlas Agrumes. La production d'agrumes exportée à partir de la région de Tadla-Azilal s'élève en moyenne à 60 000 tonnes contribuant ainsi avec plus de 12% des exportations nationales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.