De l'argent norvégien pour aider les migrants marocains en détresse à rentrer au bercail    Feu vert de l'AMMC à l'augmentation de capital de Salafin    Les pénitenciers affichent complet    Le FMI accorde une nouvelle Ligne de Précaution et de Liquidité au Maroc    Une délégation du PPS se recueille sur la tombe de feu Sa Majesté Hassan II    Les pays réfractaires campent sur leur position    Affaires des deux touristes assassinées : Une personne arrêtée    La misère!    Insolite : Un braconnier contraint de regarder "Bambi"    Les autorités françaises ferment une école clandestine salafiste    Zagora: Le film indien «La chanson des scorpions» décroche le Grand prix    Laaraj : Pour une présence plus marquée de l'amazigh dans les chaînes publiques    Taroudant danse au rythme de la Taskiwin    #International.. Cinq actus qu'il ne faut pas avoir raté    BENATIQ: « La migration est un facteur d'enrichissement »    Sidaction 2018: Nouvel appui d'Intelcia à l'ALCS    Un acteur du «Prince de Bel Air» accuse le jeu Fortnite d'avoir plagié sa danse    Le gotha de la formation professionnelle en Afrique réuni à Dakhla    GB-Brexit : Theresa May assaillie de toutes parts…    Espagne : Les restes de Franco seront bien exhumés du mausolée de Valle de los Caidos    Une Norvégienne et une Danoise retrouvées mortes dans la commune d'Al Haouz    Le Souverain préside une veillée religieuse en commémoration du 20e anniversaire de la disparition de feu SM Hassan II    TUI fLY lance 9 nouvelles lignes depuis le Maroc    Production législative. Les parlementaires accélèrent la cadence    Accord de coopération entre la MAP et l'agence russe Sputnik    «Financial Times» : Cinq raisons pour vivre à Casablanca    Edito : PLF    Saham Assurance : MHE s'engage financièrement pour honorer le deal avec Sanlam    Le Maroc à l'heure de la Journée internationale du migrant    Le dirham reste stable par rapport à l'euro et se déprécie vis-à-vis du dollar    La place du diplôme des écoles de textile dans le système industriel débattue à Tanger    Des experts marocains débattent de la durabilité et de l'innovation dans le secteur touristique    Madagascar: Le PDG et le "dandy", dix ans d'une rivalité politique féroce    Insolite : Un stagiaire pas comme les autres    Les réseaux sociaux, une occupation à grands risques pour les enfants Comment les en protéger    Les sanctions américaines menacent la dénucléarisation de la Corée    Coupe de la CAF : Le Raja cartonne d'entrée    La bonne opération du CAYB et de l'AS. FAR    CAN-2019 : Forces et faiblesses des candidatures sud-africaine et égyptienne    Démarche unioniste des syndicats des collectivités locales    "T-Jonction", lorsque la mort mène à une nouvelle vie    Spider-Man s'accroche en haut du box-office    Marwan Hamed, lauréat du Festival du film arabe    Mohamed Salah à nouveau élu joueur africain de l'année par la BB    Allemagne : Achraf Hakimi, un «élément clé» du Borussia Dortmund    Africa Gaming Fest : Le premier événement du genre en Afrique avec un Cash Prize de 150.000$    Vidéo – Coupe de la CAF : Les cinq buts du Raja face au Cercle Mberi Sportif du Gabon    En vidéo – Moulay El Hassan préside la finale de la Coupe du Trône des clubs de saut d'obstacles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Essaouira / Festival des Alizés (14ème édition) : La musique classique à l'honneur entre Maîtres et Elèves
Publié dans L'opinion le 18 - 03 - 2014

Terre de rencontre des cultures, Essaouira, la cité des Alizés abrite du 24 au 27 avril prochain la quatorzième édition du Printemps Musical des Alizés. Le répertoire musical classique, à travers des œuvres les plus emblématiques, fera une fois encore le bonheur des mélomanes qui font de ce festival un rendez-vous incontournable.
André Azoulay, présent fondateur de l'Association Essaouira, organisatrice de l'événement, précise au sujet de l'édition 2014 :
«Très grande variété donc dans le choix des formations, du philharmonique aux solistes, en passant par des trios, des quatuors ou des quintettes qui nous feront écouter Brahms, Schumann, Haydn, Beethoven, Liszt ou Prokofiev le temps d'un week-end rêvé, pendant lequel la musique va se réapproprier les rivages et les remparts de la cité des Alizés et ouvrir toutes grandes nos portes, à son universalité et à ses promesses les plus exaltantes».
Essaouira-Mogador, cette année encore, va donner à la musique de chambre et à l'art lyrique un rendez-vous où l'inédit le disputera à l'émotion et où le talent prendra ses couleurs marocaines les plus riches pour le plus grand bonheur des mélomanes les plus exigeants. L'édition 2014 du Printemps Musical des Alizés (24-27 avril) va en effet emprunter des chemins de traverse que Maître et Elèves ont souvent choisi de parcourir ensemble pour revisiter et partager les pièces les plus emblématiques du répertoire.
Dina Bensaid, la jeune et talentueuse directrice artistique du festival, a voulu en 2014 privilégier la profondeur et la complicité de cette relation de maître à disciple pour structurer la programmation de cette édition qui s'ouvrira par un concert d'anthologie avec Claire Désert au piano, Patrice Fontanarosa au violon et Yovan Markovitch au violoncelle.
L'Orchestre Philarmonique du Maroc participe pour deux soirées qui feront la part belle aux Maîtres et à leurs Elèves ainsi qu'aux musiques de films qui ont souvent donné à l'histoire du cinéma ses points de repère et son identité dans notre mémoire collective.
Autres temps forts de cette année, les concerts en famille avec Hasnaa Bennani et Reda Bennani qui ont fait leurs premières armes à Essaouira avant de s'imposer à Paris et sur les scènes européennes. Avec le Trio Michel, le quatuor Girard, les solistes de l'Orchestre Philarmonique du Maroc et le trio Musica Humana et bien sûr émotion garantie pendant los matinées «Jeunes Talents» qui font salle comble depuis la création du Printemps Musical des Alizés.
En résumé, la Cité des Alizés vivra, quatre jours durant, aux rythmes de la musique de chambre et de l'art lyrique pour le grand plaisir des ses visiteurs mélomanes fans de ce festival, qui font le déplacement particulier pour y assister, à la recherche de moments magiques d'émotions, de détente et de bonne musique que seule l'envoûtante Essaouira sait bien offrir à ses visiteurs, à sa population et à ses amis.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.