5ème Convention annuelle des zones économiques : le modèle de Tanger Med Zones dévoilé    Mort de VGE: Macron décrète un jour de deuil national mercredi    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    France: la stratégie vaccinale contre le Covid-19 présentée    Le déficit commercial se réduit à fin octobre    Alerte Météo: chutes de neige, temps froid, rafales de vent et fortes pluies ce week-end    Evolution du coronavirus au Maroc : 4334 nouveaux cas, 368.624 au total, jeudi 3 décembre à 18 heures    Le Sénat donne son feu vert à la convention maroco-espagnole de lutte contre la criminalité    Décès de VGE: le roi Mohammed VI présente ses condoléances à Emmanuel Macron    Message Royal au Président congolais    L'IF de Meknès lance une galerie à l' air libre    Meilleure modélisation Covid-19 : les Marocains Omar Skali Lami et Hamza Tazi Bouardi reviennent sur leurs contributions    Les prémices d' une saison prometteuse pour le CAYB    Décès de Mohammed Abarhoune    Ligue des champions : Paris revient, Chelsea déroule    Intervention à Guerguarate: ARTE démonte les fake news du polisario (VIDEO)    Hydrogène vert, le Maroc à l'affût des opportunités    Sociétés cotées: décélération de la baisse de l'activité à fin septembre    Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, jeudi 3 décembre    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Festival international Cinéma et migrations d'Agadir. Une édition 100% digitale    Le régime algérien prend en otage les séquestrés de Tindouf pour un « choix politique fallacieux »    Le Royaume Uni signe un Mémorandum d'Entente avec le Maroc    Conseil du gouvernement : Prolongation de l'état d'urgence sanitaire au Maroc jusqu'au 10 janvier    Abondantes chutes de neige, vague de froid et fortes averses de vent    CAM au chevet des Fédérations interprofessionnelles de l'Agriculture    Une délégation de la Commission des AE à la Chambre des représentants en visite aux consulats accrédités    CNSS : « le test PCR n'est pas encore remboursable, mais… »    Nouveau consulat des Etats-Unis à Casablanca    2M rénove ses journaux télévisés    Le Groupe arabe salue les efforts inlassables de SM le Roi pour la défense d'Al-Qods    La communauté internationale attendent toujours le gouvernement    Le sport national en deuil : Saïd Bouhajeb n'est plus de ce monde !    Le pire défi de l'Etat-nation    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    «Qendil», nouveau single de Ayoub Hattab    LOI DE FINANCES 2021 : UN BUDGET DE CONVALESCENCE    L'Université Mohammed VI des Sciences de la Santé lance un diplôme inédit    La guerre du Tigré va-t-elle basculer vers la guérilla ?    Jamel Debbouze provoque Booba pour le buzz (Vidéo)    Anesthésistes réanimateurs : Pénurie, flou légal et burn out    Gad El Maleh endeuillé (PHOTO)    Le film polémique « Much Loved » proposé sur Netflix    Election du Maroc au CA du PAM : une reconnaissance de l'action humanitaire du Royaume    16 cas testés positifs au sein du MAS à la veille de la nouvelle saison : "Jouer football mais penser Covid-19 " !    Covid-19. Un désastre pour les salaires    Cancel Culture : Le bûcher des réseaux sociaux brûle de bon feu    L'ancien président français Giscard d'Estaing est mort du Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Egypte: Un général et un colonel tués dans des combats avec des djihadistes
Publié dans L'opinion le 20 - 03 - 2014

Un général et un colonel de l'armée égyptienne, ainsi que cinq djihadistes, ont péri ce mercredi dans un affrontement au nord du Caire, nouvel épisode des violences entre insurgés islamistes et armée depuis qu'elle a destitué le président Mohamed Morsi, a indiqué le gouvernement.
L'armée et la police ont attaqué ce mercredi à l'aube un repaire de membres présumés d'Ansar Beït al-Maqdess à Al-Qanatir Al-Khayriya, à une trentaine de kilomètres au nord du Caire, assure le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. Ce groupe disant s'inspirer d'Al-Qaïda a revendiqué la plupart des attaques contre les forces de l'ordre. Il est basé dans la péninsule du Sinaï, d'où ses combattants tirent également régulièrement des roquettes sur Israël. «Un général de brigade et un colonel de l'unité des démineurs de l'armée ont péri dans l'affrontement», a indiqué l'armée sur son compte Facebook. Le ministère de l'Intérieur a confirmé l'information dans son communiqué, précisant que les «terroristes» ont fait usage de vestes bourrées d'explosifs dans l'affrontement.
Plus de 1.400 manifestants pro-Morsi ont été tués par l'armée et la police, dont la moitié au Caire en une seule journée le 14 août, et plusieurs milliers de partisans du président déchu ont été emprisonnés depuis, dont la quasi-totalité des cadres des Frères musulmans, la confrérie de Mohamed Morsi, qui risquent tout comme lui la peine de mort dans divers procès.
Assurant agir en représailles à cette répression, des groupes djihadistes -essentiellement Ansar Beït al-Maqdess- attaquent quasi-quotidiennement policiers et soldats dans tout le pays, étendant récemment leur action au coeur de la capitale. Le nouveau gouvernement mis en place dès le 3 juillet et dirigé de facto par l'armée accuse, lui, les Frères musulmans d'être derrière ces attentats, et a décrété la confrérie «organisation terroriste».
Le général et le colonel tués dirigeaient une unité d'experts en explosifs qui épaulait la police et l'armée dans le raid lancé contre le repaire d'Ansar Beït al-Maqdess, a précisé l'armée. Les suspects ciblés à Al-Qanatir Al-Khayriya, dans le delta du Nil, sont soupçonnés d'avoir participé à l'attaque d'un poste de contrôle routier de l'armée samedi au Caire, dans laquelle six soldats avaient péri, et dans l'assassinat, le 28 janvier, d'un général de police proche conseiller du ministre de l'Intérieur, selon les mêmes sources.
Le communiqué du ministère assure que cinq «terroristes» ont été tués au cours du raid et quatre arrêtés. L'armée précise qu'»une grande quantité d'explosifs ont été saisis». Le 3 juillet, le chef de l'armée, le général Abdel Fattah al-Sissi, avait destitué et fait arrêter M. Morsi, élu un an plus tôt à l'issue d'une période chaotique qui avait suivi la révolte populaire ayant chassé Hosni Moubarak début 2011, dans la lignée des Printemps arabes.
Pour justifier son coup de force, Sissi avait invoqué les millions de manifestants qui avaient réclamé quelques jours plus tôt le départ de M. Morsi, accusé d'accaparer les pouvoirs au profit des Frères musulmans et de vouloir islamiser la société à marche forcée. Depuis, le général Sissi, ministre de la Défense et vice-Premier ministre, récemment promu maréchal, ne cache pas ses intentions de se présenter à l'élection présidentielle prévue cette année. Il est assuré de la remporter haut la main tant il est populaire depuis qu'il a lancé l'implacable répression visant les islamistes et en l'absence de candidats crédibles potentiels selon les experts.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.