Migration: La stratégie du Maroc participe de la symbiose entre la vision Royale et l'agenda international    RDC : au moins 1.284 cas suspects de variole du singe signalés depuis le début de l'année    Berkane : Scène de liesse après le deuxième sacre africain de la RSB    Boxe : La Marocaine Khadija El Mardi sacrée vice-championne du monde des poids lourds    Transferts: Mbappé reste au PSG    Yasmina Sbihi : «Les figures féminines de la sainteté sont des modèles de leadership» [Interview]    Lancement du programme « d'Appui à la Participation Citoyenne » au niveau des communes de la région de Beni Mellal–Khenifra    Guerre en Ukraine : Joe Biden valide l'envoi de 40 milliards de dollars d'aide à Kiev    Nostalgie : Hassan Sefrioui, un grand dirigeant sportif de Tanger    LaLiga : Dénouement dans les courses à l'Europe et au maintien    Le nouveau stade de Villareal : La céramique (La Cerámica)    Variole du singe : pas de raisons de s'inquiéter selon Tayeb Hamdi    Coronavirus au Maroc: 153 nouvelles infections et aucun décès ce samedi    Bourse de Casablanca : Une nouvelle semaine dans le rouge    Photos. Le Maroc et la France unis dans un exercice militaire aérien    L'approche de réinsertion de la DGAPR, un bouclier face aux dérives extrémistes (témoignages d'anciens détenus)    Le Directeur Général de l'ONEE explore de nouvelles possibilités de financement avec la Suisse    Melilla a enregistré une secousse de magnitude 4    Brésil : Elon Musk annonce un projet de couverture internet en Amazonie    INTELAKA : 44 695 crédits accordés depuis le début du programme    Voici la date de l'Aid Al Adha 2022 au Maroc    Première édition de "Safi Investor Day" : la cité portuaire en émergence    Région de Casablanca: les prix des légumes ce samedi    Volaille: le prix du kilo atteint 25 dirhams, les Marocains en colère    Le DG de l'ADM Anouar Benazzouz prend la présidence de la fédération routière internationale    Quand Rico Verhoeven danse sur du Chaâbi (VIDEO)    Bono vainqueur du trophé Zamora    Nabila Mounib peut désormais accéder au parlement    Dérives verbales de l'ambassadeur palestinien à Dakar : Hassan Naciri remet les pendules à l'heure    France : grève au Quai d'Orsay le 2 juin contre les réformes qui décapitent le corps diplomatique    Casablanca. Interdite d'accès en classe à cause d'une jupe: du nouveau dans l'affaire    Région de Khémisset: trois enfants meurent noyés    Baccalauréat : Voici le calendrier des examens    L'Ambassade du Maroc au Sénégal réfute les allégations de l'ambassadeur palestinien à Dakar    Etude : Vivre à proximité d'un feu de forêt augmente les risques de cancer    Justice : réactivation de l'accord de jumelage maroco-belge    Le Maroc fait don d'un laboratoire de langues à l'Académie diplomatique en Mauritanie    France : voici les 27 ministres du nouveau gouvernement Macron    USA: La cote de popularité de Biden continue de chuter    Le Maroc appuie l'élargissement de la Convention contre la torture    Voici la météo pour ce samedi 10 mai 2022    Paris : Spectacle solidaire de D'jal le 29 mai au profit de l'association keepSmiling    Décès de l'acteur égyptien Samir Sabry à l'âge de 85 ans    Festival de Cannes: Manal Benchlikha foule le tapis rouge (PHOTOS)    L'icône de Jil Jilala, Hajja Sakina Safadi, n'est plus    Gnaoua Festival Tour dévoile sa programmation    Madrid : Présentation du 26e Festival de Fès des musiques sacrées du monde    Le projet de loi n° 66.19 sur le droit d'auteur adopté à la Chambre des conseillers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Victime de la guerre des partis : Le président de l'IRT Aberchane démissionne
Publié dans L'opinion le 09 - 07 - 2014

Encore une fois, l'IRT section football se retrouve dans l'impasse. Trente jours se sont écoulés après la dernière assemblée générale et aucun comité n'a été formé.
Pire encore, les querelles internes entre les différents partis qui gèrent les affaires de la ville, nuisent à la bonne marche du club et constituent des obstacles. Le président est dans un parti, ses proches collaborateurs sont dans un autre parti et ne s'entendent guère surtout à la veille des prochaines élections. « Des bâtons sous la roue » font de la formation tangéroise une équipe sans âme. Personne ne comprend la réaction du vice-président Fouad Omari maire de Tanger qui venait de refuser de signer une autorisation d'un parc d'attractions à renommée internationale à l'heure où la wilaya donnait son accord dans le but d'accorder une importante subvention d'un million de dh au comité pour le retour en première division professionnelle. Tout le monde se souvient de l'assemblée générale qui était placée sous le signe de la réconciliation et qui avait donné un plein pouvoir à Abdelhamid Aberchane pour constituer son bureau mais avec la seule condition d'éliminer les anciens dirigeants qui n'avaient aucune utilité et qui avaient profité de plusieurs faveurs président élu passait à l'action et la première décision consistait à inviter les anciens joueurs Seifeddine, Malak, Houmama, Haj Tayeb et Lahmam à intégrer la commission technique pour travailler avec le nouvel entraineur Benhachem. Tout portait à croire à la bonne ère IRT avec un renouveau sur tous les plans. Surprise des dernières minutes : le retour de Cherkaoui, de Mouzeriahi et bien d'autres a soulevé le grand mécontentement des adhérents. Maintenant la situation est trop confuse et le staff technique engagé a suspendu les entrainements jusqu' ‘à nouvel ordre. Incapable de choisir librement ses proches collaborateurs et incapable aussi de satisfaire les partisans des autres partis, Abdelhamid Aberchane qui est président de l'assemblée provinciale vient de claquer la porte en renonçant à son poste. Sa démission est irrévocable et déjà la wilaya travaille pour trouver un remplaçant car la montée de l'IRT chez les grands du football national est une nécessité qui va avec le grand projet de Tanger Métropole. Ce qui surprend, c'est la démission tardive du président trente jours après la dernière assemblée générale. Avec un peu plus de réflexion, Abdelhamid Aberchane aurait dû quitter sa place de président le jour de l'assemblée. Comme il l'a été signalé lors derniers articles de « L'Opinion-Sports », l'IRT doit séparer le politique du sportif pour avoir une bonne marge de gestion à l'image du club voisin le Moghreb athlétic de Tétouan où aucune élu ne figure au comité. Abdelmalek Abroune disait l'autre jour : « Si je me présente aux élections, un droit de tous les marocains, je démissionnerai du MAT ». Selon des nouvelles bien fondées, Benhachem pourrait partir à l'Olympic de Safi du fait que son avenir avec l'IRT est bel et bien incertain.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.