Visite de Pompeo au Maroc: Le bilan    Représentativité politique des femmes: Partis et ONG interpellés    Opep: Membres et partenaires se retrouvent à Vienne    Taxe Gafa: Les hostilités relancées…    L'Otan adopte une déclaration finale    Informations    Enseignement: 2 écoliers sur 3 analphabètes!    Tilda Swinton, l'insaisissable icône du 7e art    Washington et Rabat déterminés à travailler de concert    La lutte contre la sextorsion requiert des mécanismes développés de surveillance et de traçage    Comment protéger vos données personnelles    "Microfracture" pour Hazard, forfait pour le clasico    Infantino va entrer au CIO en janvier    Le WAC vise une cinquième victoire face au Mamelodi Sundowns en Ligue des champions    Ralentissement économique attendu dans près des deux tiers des villes du monde en 2020-21    Une nouvelle antenne de la BERD inaugurée à Agadir    La filière oléicole assure une entrée de devises équivalente à 1,8 milliard de DH par an au Maroc    Bertrand Tavernier : L'arrogance est l'ennemi déclaré du réalisateur    Jeremy Thomas : L'inventivité est primordiale même sans budget    Le cinéma australien brille de mille feux à Marrakech    Académie du Royaume du Maroc : Concert mémorable de l'orchestre de l'opéra national du Pays de Galles    Le PLF 2020 passe le cap des Conseillers    L'AMMC présente son guide de lutte contre le blanchiment d'argent    PLF2020: le RNI remonté contre le PJD, à cause de l'article 9    Arribat Center en feu !    Australie: Des incendies fusionnent en un « mégafeu » au nord de Sydney    OCP MS devient le 1er centre certificateur Mobius au Maroc    Deuxième plainte de Huawei contre l'administration Trump    Nouvel élan pour les relations entre le Maroc et les Etats-Unis    70e anniversaire de l'OTAN: Le sommet de la discorde…    Quarts de finale de la Coupe Mohammed VI : Le Raja contre le MC d'Alger ou Al Quwa Al Jawiya d'Irak    Coupes africaines : Wydad-Mamelodi Sundowns, deux géants qui se connaissent bien    JO 2022 : Les organisateurs cherchent 39.000 bénévoles    Tous à Londres, personne à Madrid!    PCM-PLS-PPS: Un parti, un référentiel et un combat    18ème Festival international du film de Marrakech : Mouna Fettou dédie son hommage à son fils    «Jeshop.ma» : Un pop-up store mis en place au FIFM    Pyongyang s'inquiète d'une « rechute du gâtisme » de Trump    Hakimi en lice pour le titre des jeunes, Ziyech chez les grands    Lancement du plan national de lutte contre la mendicité des enfants    Salon de l'emploi : 1.000 postes à pourvoir pour une 1ère édition    Plusieurs partenariats ont été scellés lors du Forum économique Fès-Meknès : Des synergies innovantes se créent    «La mer est un personnage principal dans Lalla Aïcha»    Les Verts sont à Kinshasa. Coulisses d'un voyage    Le Congrès va entamer la rédaction de l'acte d'accusation de Trump    Fondation Al omrane : La 1ère classe préscolaire ouvre à Charafate    Météo: le temps qu'il fera ce vendredi    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Politique Européenne du Voisinage: Importante délégation marocaine à la Réunion ministérielle de Barcelone
Publié dans L'opinion le 14 - 04 - 2015

La ville de Barcelone (Nord-est de l'Espagne) accueille lundi une réunion informelle des ministres des Affaires étrangères et de la coopération des pays membres de l'Union européenne (UE) et les pays du voisinage Sud, dont le Maroc, destinée à examiner l'avenir de la Politique Européenne de voisinage (PEV).
Le Royaume est représenté à cette réunion, qui se tiendra au siège de l'Union pour la Méditerranée (UpM), en présence de son secrétaire général, Fathallah Sijilmassi, par une délégation de haut niveau qui comprend le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, la ministre déléguée aux Affaires étrangères et à la Coopération, Mme Mbarka Bouaida, et l'Ambassadeur du Maroc en Espagne, Mohamed Fadel Benyaich.
La délégation est composée également du Consul général du Maroc à Barcelone, Yassir Fares, ainsi que de plusieurs responsables du ministère des Affaires étrangères et de la coopération.
Cette réunion informelle sera l'occasion d'aborder les différents aspects de l'avenir de la Politique Européenne de voisinage (PEV) avec les pays de la rive Sud de la Méditerranée, selon des sources diplomatiques européennes.
Coprésidée par la Haute représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, et le commissaire à la politique européenne de voisinage et aux négociations d'élargissement, Johannes Hahn, la réunion permettra de mener une "discussion approfondie dans le cadre du processus de consultations en cours sur la révision de la PEV", mais aussi sur la situation dans le voisinage méridional.
Cette rencontre sera marquée par la participation de 36 ministres des Affaires étrangères ou leurs représentants, ainsi que du président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, et des représentants de plusieurs instances européennes.
La chef de la diplomatie européenne, Mme Mogherini, avait souligné, vendredi à Bruxelles, qu'''une politique européenne de voisinage forte est d'une importance cruciale à la fois pour l'UE que pour ses partenaires de l'Est et du Sud, dans une période marquée par de grands défis à nos frontières", relevant que l'UE et ses voisins sont appelés à faire face à une plus grande instabilité dans de nombreux domaines et à la menace terroriste qui se répand de plus en plus.
La réunion de Barcelone permettra non seulement de "réaffirmer notre engagement, mais aussi de renforcer notre coopération pour relever les défis communs, d'un point de vue politique, humanitaire et de la sécurité, car c'est notre devoir commun et notre intérêt commun", avait indiqué Mme Mogherini.
"Après le lancement de la révision de cette politique, nous sommes prêts à discuter avec nos partenaires du Sud les défis communs qui doivent être traités dans le processus, mais aussi comment faire en sorte que notre partenariat continue de croître dans l'intérêt de tous", selon elle.
Le commissaire Hahn avait souligné, de son côté, que les voisins du Sud de l'UE sont des "partenaires essentiels compte tenu des défis actuels les plus pressants auxquels fait face l'UE, dont l'extrémisme et le terrorisme, la sécurité énergétique et l'immigration irrégulière".
Notant que la PEV, dans son cadre actuelle, n'exploite pas pleinement le potentiel des relations avec ces partenaires, le responsable européen avait estimé qu'il est à cet effet essentiel "d'associer aussi étroitement que possible nos partenaires dans la conception de la nouvelle PEV".
‘'La réunion de Barcelone est une occasion importante pour entendre de nos partenaires comment ils voient la voie à suivre", avait-t-il ajouté.
La dernière révision de la PEV remonte à 2011. L'UE veut procéder à une révision fondamentale des principes sur lesquels se fonde cette politique, ainsi que son champ d'application et les instruments utilisés.
D'après la Commission européenne, le but est de mener des consultations aussi larges que possible, tant auprès des partenaires dans les pays voisins qu'auprès des parties concernées dans l'ensemble de l'UE, et ce jusqu'à la fin du mois de juin.
Après cette consultation, une communication contenant des propositions relatives à l'orientation future de la PEV sera présentée à l'automne.
Quatre priorités sont à l'ordre du jour de cette consultation: différenciation, orientation, flexibilité et appropriation-visibilité.
Cinq domaines dans lesquels les deux parties ont d'ores et déjà été recensés. Il s'agit du commerce et du développement économique, de la connectivité, de la sécurité, de la gouvernance et du tandem migration-mobilité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.