Financement de l'Education: TGR explore de nouvelles pistes    "Women Tech" : l'universitaire marocaine Hajar Mousannif remporte le 1er prix    2M : Transformation éminente des programmes d'information (vidéo)    Covid-19 : L'Inde est le premier acheteur de vaccins au monde    CNTSH : Baisse importante du nombre de dons de sang    La FIFA promulgue un nouveau règlement : Instauration d'un congé de maternité de 14 semaines au profit des footballeuses !    USA : Obama, Clinton et Bush promettent de se faire vacciner devant les caméras    Royal Air Maroc couvre le risque Covid-19 dans ses vols à l'international    Relance: Les crédits garantis atteignent 50 MMDH (Benchaâboun)    Auto-entrepreneurs, IR, amnistie fiscale…les amendements acceptés    BAM : la demande bancaire en liquidité totalement satisfaite    Un marocain parmi quatre immigrants arrivés à Mellilia à la nage    Relance post-Covid : Bourita appelle la communauté internationale à faire preuve de solidarité    Coût du vaccin, durée, effets indésirables... Les explications d'un responsable du ministère    Coronavirus : l'OMS affirme « encore longue » la voie vers la fin de la pandémie    Ait Taleb appelle les Marocains à se faire vacciner pour atteindre l'immunité collective    The Banker magazine : Attijariwafa bank élue meilleure banque au Maroc en 2020    Une ONG suisse salue l'opération nettoyage de la zone tampon menée par les FAR    Messaoud Bouhcine, président du Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques    Décès de l' ancien président de la Fédération Royale marocaine de rugby, Said Bouhajeb    Jo de Tokyo : Les athlètes seront soumis à des règles très strictes    Chambre des conseillers: le PLF 2021 adopté à la majorité    Un derby régional pour la journée inaugurale de la Botola    Football: Le Japon hôte de la Coupe du monde des clubs 2021    Stef Blok : Les actions du Maroc sont une réaction au blocage d'El Guerguarat par le Polisario    L'action humanitaire du Maroc reconnue à travers son élection au Conseil d'administration du PAM    Le Conseil de gouvernement adopte deux projets de décret relatifs à la promulgation de mesures exceptionnelles au profit de certains employeurs adhérents à la CNSS    Evolution du coronavirus au Maroc : 3996 nouveaux cas, 372.620 au total, vendredi 4 décembre à 18 heures    Pose de la première pierre du nouveau consulat général US à Casablanca    "Au Nom des miens " , une exposition de Hassan Bourkia    Parution du recueil poétique "Marrakech : Lieux de passage " d'Ahmed Islah    Unesco. Le Maroc soutient Audrey Azoulay pour un second mandat    Fès: décès du premier proviseur marocain du lycée Moulay Driss    Institut Cervantes : Le cycle du cinéma "Courts-métrages au féminin" en ligne du 7 au 30 décembre    CGEM-DGI : vers une réduction des litiges entre l'Administration et les entreprises    L'Intérieur dénonce les déclarations irresponsables visant des institutions sécuritaires nationales    Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Tétouan (vidéos)    Décès de Aziz Abdelaziz Aïouch, 1er proviseur marocain du lycée Moulay Driss de Fès    Sahara marocain : ARTE dévoile au grand jour les fake news du « polisario »    Le film marocain «Much Loved» bientôt sur Netflix !    La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde    Une nouvelle cellule terroriste démantelée à Tétouan    La directrice de la comm' de la Maison Blanche jette l'éponge    Coup de filet du BCIJ: démantèlement d'une cellule terroriste à Tétouan    BCIJ : Démantèlement d'une nouvelle cellule terroriste à Tétouan (photos)    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Yémen: Téhéran accuse Ryad d'avoir bombardé son ambassade à Sanaa, la coalition nie
Publié dans L'opinion le 10 - 01 - 2016

La coalition conduite par l'Arabie saoudite a réfuté vendredi les accusations selon lesquelles l'ambassade iranienne à Sanaa a été bombardée jeudi par des avions saoudiens.
"Le commandement de la coalition confirme que ces allégations sont fausses (...), soulignant qu'aucune opération n'a été menée dans les alentours de l'ambassade", a dit la coalition dans un communiqué relayé par l'agence saoudienne SPA.
"Le commandement de la coalition a prié toutes les missions diplomatiques à Sanaa de ne pas offrir aux milices l'opportunité de se servir des représentations diplomatiques à des fins militaires."
L'Iran a accusé jeudi l'aviation saoudienne d'avoir bombardé son ambassade à Sanaa, la capitale du Yémen, dans un contexte de tensions exacerbées entre Téhéran et Ryad, mais des témoins contestent la version présentée par la république islamique.
"L'Arabie saoudite est responsable des dégâts subis par les bâtiments de l'ambassade et des blessures subies par certains membres de son personnel", a déclaré Hossein Jaber Ansari, porte-parole du ministère des Affaires étrangères cité par Irib.
L'Iran transmettra ultérieurement aux Nations unies un rapport officiel sur l'attaque de Sanaa, a dit le vice-ministre des Affaires étrangères iranien Hossein Amir-Abdollahian, cité par Isna.
Selon des habitants, les bâtiments de l'ambassade n'ont toutefois subi aucun dégât. Une frappe aérienne a touché une place à 700 mètres de là et des pierres et des éclats d'obus se sont abattus dans l'enceinte de l'ambassade.
Le général Ahmed Asseri, porte-parole de la coalition arabe formée par l'Arabie saoudite au Yémen, a déclaré qu'une enquête avait été ouverte, soulignant que les miliciens houthis, qui contrôlent Sanaa, utilisaient certaines enceintes diplomatiques désaffectées à des fins militaires.
Les récents bombardements de la coalition, a-t-il ajouté, visaient des installations utilisées par les Houthis pour tirer des missiles vers l'Arabie saoudite. La coalition, a-t-il assuré, a demandé à tous les pays disposant de représentations au Yémen de leur fournir les coordonnées de leurs bâtiments, les informations livrées par les Houthis, soutenus par l'Iran, n'ayant selon lui "aucune crédibilité".
Jeudi, le numéro deux du puissant corps des gardiens de la Révolution iranienne a prévenu le royaume saoudien qu'il s'effondrerait s'il continuait à entretenir les tensions religieuses dans la région.
"La politique du régime saoudien aura un effet domino et ils seront ensevelis dans l'avalanche qu'ils auront provoquée", a déclaré le général Hossein Salami, cité par l'agence Fars.
"Le chemin emprunté par le régime saoudien est le même que celui que Saddam (Hussein) a choisi dans les années 1980 et 1990 (en Irak). Il a provoqué un conflit avec l'Iran, exécuté des dignitaires religieux de premier plan, fait disparaître des dissidents avant de subir une fin pitoyable."
Dans un entretien accordé à The Economist, le vice-prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salman a réfuté l'hypothèse selon laquelle un conflit ouvert pourrait se déclarer entre le royaume sunnite et l'Iran chiite.
"Une guerre entre l'Arabie saoudite et l'Iran serait le point de départ d'une catastrophe majeure pour la région", a-t-il dit. "Evidemment, nous ferons tout pour l'empêcher."


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.