Maroc/Covid-19: Plus de 3.000 guides touristiques agréés bénéficient d'indemnités forfaitaires    Maroc/Météo: Temps nuageux ce mercredi 21 avril    Le surplace insolite d'une régularisation à l'italienne    Le Maroc dénonce l'obstruction algéro-polisarienne du processus de nomination d' un Envoyé personnel au Sahara    Le déficit budgétaire se creuse pour le deuxième mois consécutif    La généralisation de la protection sociale, un triomphe contre les inégalités    Les TPE lourdement impactées par les délais de paiement    Décès du président tchadien Idriss Déby Itno    Infantino fustige les dissidents qui devront subir les conséquences    Coupe de la Confédération: Match capital pour la RSB et sans enjeu pour le Raja    Restructuration de la direction technique des EN    Un journaliste algérien écroué après un article sur le mécontentement desTouaregs    La police à pied d'oeuvre pour faire respecter le couvre-feu nocturne    Une exposition célèbre les créations artistiques des enfants autistes à Fès    La chanteuse Taylor Swift à nouveau la cible d' un harceleur    Bientôt une suite du film Downton Abbey    Le club de Ziyech se retire de la Super League    Dossiers des contractuels : Amzazi jette de l'huile sur le feu !    Cinq clubs anglais se retirent de la controversée « Super League »    Programme des principaux matchs du mercredi 21 avril    Coupe du Trône: Les 8 qualifiés pour les quarts de finale connus    De jeunes volontaires réexposés au Covid-19 pour une étude britannique    Maroc/Protection sociale : cinq projets de décrets adoptés par le Conseil de gouvernement (Vidéo)    Les vols directs Maroc-Israël seront opérationnels après le Ramadan    Tanger : Deux individus interpellés pour vol sous la menace de la violence à l'intérieur d'une agence bancaire    Maroc/Prolongement des mesures exceptionnelles pour certaines catégories affiliées à la CNSS: Deux décrets adoptés    Approbation du Plan gouvernemental intégré de mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe    Hakima El Atrassi à cœur ouvert    8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées    Omar Hilale dénonce la duplicité de l'Algérie et du «polisario» au sujet de l'Envoyé personnel pour le Sahara marocain    Restructuration de la direction technique des équipes nationales    Ahidous, Ahwach, Izlan n Tyerza, Tizrarin, Timnadin, Tagnawit ...en mode Rock&roll, blues, pop ou Rock    Peindre à l'encre océanique    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue irlandais    Nouvelle hausse des cas de covid-19 au Maroc (Bilan quotidien)    Covid: comment se dérouleront les épreuves du bac 2021 au Maroc ?    Nouvelle résolution du Parlement européen sur la dégradation des droits de l'homme en Algérie    L'ONU met en garde contre les changements climatiques...2021 doit être l'année de l'action (Guterres)    Le chef de l'armée libanaise remercie le roi Mohammed VI    S.M. Le Roi lance la généralisation de la protection sociale    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques    Les Nuits du Ramadan 2021 célèbrent les «racines africaines»    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    Adoption en commission d'un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    Le Maroc insiste sur l'impératif de placer la lutte mondiale contre la drogue parmi les priorités    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Nom d'un chien", nouveau roman de Abdellah Baïda : Quand l'ombre canine vous colle à la peau !
Publié dans L'opinion le 25 - 01 - 2016

L'univers canin a l'honneur dans le nouveau roman d'Abdellah Baïda : « Nom d'un chien » (Ed. Marsam, 2016, 192 pages). Driss Ibn Kalb est le nom du protagoniste et il en bave au moment où il est appelé à transmettre ce patronyme (patrimoine ?) à son enfant. La course contre la montre se déclenche pour résoudre ce problème avant la naissance du bébé. Épaulé par sa femme Linda, Driss court comme un chien pour se débarrasser de l'ombre canine qui lui colle à la peau à travers son nom de famille ; il mène l'enquête, en fin limier, pour y voir un peu plus clair dans les inextricables rapports qui relient le chien et l'homme. C'est un roman sur le grand pouvoir de la nomination, sur la représentation que se fait l'homme de la race canine et sur la transmission de l'héritage.
A travers la lecture de son ouvrage, le lecteur ne peut pas s'empêcher de découvrir de grandes questions ontologiques menées et traitées avec humour, désinvolture et profondeur à travers des situations cocasses et imprévisibles que vivra Driss Ibn Kalb aussi bien au Maroc, en France qu'en Espagne... Un périple aux couleurs d'une quête à rebondissements multiples servie dans une écriture sans concession. «Nom d'un chien» est un autre grand salto qu'opère Abdellah Baïda dans l'univers de la véritable création romanesque. En voici par ailleurs un extrait:
- « Driss a un beau physique mais il manque de confiance. Avec les filles, il avait un peu de succès mais il redoutait l'instant où il serait obligé de dévoiler son nom de famille. Tant que c'est le prénom, il assurait ; dès que les évènements dépassaient ce stade et grimpaient vers l'arbre généalogique, il perdait tous ses moyens. Le regard des filles changeait. On ne le voyait plus comme avant. Il y en avait qui pouffaient carrément de rire à son visage. D'autres, plus diplomates, jouaient l'indifférence. Et les plus attentionnées lui touchaient maladroitement le bras ou l'épaule, comme pour dire : ce n'est pas grave, il y a pire ! «
Rappelons que Abdellah Baida, est un essayiste, nouvelliste et romancier marocain. Il a publié en 2007 Les voix de Khair-Eddine aux éditions Bouregreg. Il a dirigé l'ouvrage Mohamed Leftah ou le bonheur des mots, paru en 2009 aux éditions Tarik. En 2011, paraît Au fil des livres, recueil de chroniques littéraires, chez La Croisée des chemins & Séguier. Le dernier salto, roman paru chez Marsam en 2014, a reçu le prix Grand Atlas dans les catégories «Culture thèque» et «Étudiants ». En 2012, Abdellah Baïda s'est vu décorer des insignes de Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres de France, après avoir été décoré en 2007 des Palmes Académiques. Abdellah Baïda est agrégé de littérature française qu'il enseigne à l'Université Mohammed V de Rabat.
On retrouve du même auteur «Les voix de Khair-Eddine publié en 2007, « chroniques de littéraire marocaine de langue française en 2011 et il a dirigé l'ouvrage Mohamed Leftah ou le bonheur des mots (2009).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.