Populisme ... non populaire    Communiqué du BP du mardi 20 octobre 2020    Un mouvement de forte protestation    Non à l'indécision    Liquidation de la retraite. Les Parlementaires veulent leur pognon    Généralisation de la couverture sociale : Un méga-chantier !    Quand les zones Bour vont toute l'économie va!    225 Citroën Ami-100% ëlectric dans le réseau Barid Al Maghrib    La nouvelle stratégie agricole au centre des préoccupations    Interview avec Nawfal Bendefa, PDG de REIM Partners Marché des OPCI    Le marché automobile européen repart à la hausse en septembre    Le Zamalek accepte de reporter la rencontre face au Raja    Pyramids FC rejoint la Renaissance de Berkane en finale    Adieu Mohamed Laftouhi    Fès: un individu impliqué dans un réseau de trafic de drogue et de psychotropes    Inédit : Une application anti-violence numérique    Liberté d'une image culturelle à une autre    Cheb Kader lance «Liyem»    Le musée Yves Saint Laurent à Marrakech rouvre ses portes dès ce 21 octobre    L'épopée d'Abdelkrim Khattabi utile à toute époque    Comment la Turquie dame le pion à la France en Afrique    Mitchell Prather : « L'accès au financement reste la priorité des innovateurs et entrepreneurs marocains »    Alerte météo: les villes où il va pleuvoir mercredi et jeudi au Maroc    Il existerait six types différents de coronavirus [Etude]    Dounia Batma s'exprime après son accouchement (PHOTOS)    La CAF valide le report de la demi-finale « retour » Zamalek/Raja    Les Français ne décolèrent pas contre le New York Times    Le coronavirus s'invite chez Benkirane (PHOTO)    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 21 octobre    Finances publiques : Légère atténuation du déficit budgétaire en 2021    Météo : Temps nuageux et pluie dans des régions du Maroc    Champions League : tous les résultats (VIDEOS)    Sahara: le Burkina Faso réaffirme son soutien au plan marocain d'autonomie    Ce que nous vivons: ouvrage collectif autour de la pandémie du Covid-19    Subvention des projets artistiques: Les précisions du ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports    Coupe de la CAF: on connaît l'adversaire de Berkane en finale    Subvention des projets artistiques : El Ferdaous fait le point    Coronavirus : Casablanca, Rabat, Tanger, Marrakech…la situation dans chaque ville    Le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de feu maître Ahmed Dghrni    Zamalek-Raja reporté ? [Document]    Moscou prêt à un gel russo-américain du nombre de têtes nucléaires    Athènes demande à l'UE d'examiner la suspension de l' union douanière avec Ankara    Les Etats-Unis saluent le leadership de S.M le Roi dans les questions d'intérêt commun    Le match Zamalek-Raja sera-t-il reporté ? Les explications d'un ancien membre de la CAF    Débat du siècle. Combattre l'économie turque mène en enfer    Un colloque dédié au secteur de la presse à l'initiative de l'ANME    Bolivie: Le dauphin d'Evo Morales vainqueur de l'élection présidentielle    Alerte météo : Fortes rafales de vent mardi dans plusieurs régions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Forum Mondial de Lutte contre le terrorisme : L'ONU salue le leadership du Maroc
Publié dans L'opinion le 15 - 04 - 2016

L'Organisation des Nations Unies (ONU) a salué, mercredi, le leadership de SM le Roi Mohammed VI et le rôle du Maroc en matière de lutte mondiale contre le terrorisme.
''Je félicite le Maroc et SM le Roi Mohammed VI pour le leadership du Royaume dans la lutte mondiale contre le terrorisme'', a déclaré le directeur du Centre des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme (UNCCT), M. Jehangir Khan, en marge de la 9ème réunion du Comité de Coordination du Forum Global de Lutte contre le Terrorisme (GCTF), organisée à La Haye.
Ce rôle pionnier a été "confirmé aujourd'hui par l'accès du Maroc à la coprésidence du Forum Global de lutte contre le terrorisme (GCTF), une importante plateforme qui rassemble nombre de pays de différentes régions du monde pour promouvoir la coopération multilatérale,
en appui aux efforts de l'ONU pour le développement de la stratégie mondiale de lutte contre le terrorisme", a souligné M. Khan, également directeur de l'équipe spéciale de lutte contre le terrorisme (CTITF) de l'ONU.
Le responsable onusien a ajouté que le Maroc est également un membre actif de l'ONU, indiquant que la coprésidence maroco-néerlandaise du GCTF sera une ''bonne opportunité'' pour se focaliser sur des dossiers importants, tels que le phénomène des combattants étrangers et la lutte contre les facteurs sous-jacents du terrorisme et de l'extrémisme à court ou à long termes.
La 9-ème réunion du Comité de Coordination du GCTF a été marquée par la passation de la Co-Présidence du Forum Mondial de Lutte contre le Terrorisme (GCTF) de la Turquie au Maroc, en présence d'une délégation marocaine conduite par le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, M. Nasser Bourita.
Le Maroc, porté à l'unanimité à la co-présidence de ce Forum lors de la 7ème Réunion du Comité de Coordination du GCTF tenue en mai 2015 à Doha, a accédé à cette haute responsabilité à la suite d'une période de transition codirigée par les Pays-Bas et la Turquie.
Les Pays-Bas ont été élus en remplacement des Etats Unis, membre fondateur du forum.
Le GCTF, qui est composé de plus de 30 membres en plus d'Etats et d'organisations partenaires, dont l'ONU, réunit régulièrement des décideurs et des experts dans les domaines de la lutte contre le terrorisme.
Les activités du Forum s'articulent autour de six groupes de travail portant sur le Sahel, la Corne de l'Afrique, la justice pénale et la primauté du Droit, la détention et la réinsertion, la lutte contre l'extrémisme violent et les combattants terroristes étrangers.
Les Pays-Bas saluent l'approche marocaine
Les Pays-Bas, qui coprésident désormais avec le Maroc le Forum Global de Lutte contre le Terrorisme (GCTF), ont salué mercredi l'approche adoptée par le Royaume en matière de lutte contre le terrorisme.
"Je respecte beaucoup l'approche du Maroc en matière de lutte antiterroriste. Il y a beaucoup de prévention et beaucoup d'idées de déradicalisation", a souligné le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Bert Koenders dans une déclaration à la MAP en marge de la 9-ème réunion du Comité de Coordination du Forum Global de Lutte contre le Terrorisme (GCTF), organisée à La Haye.
Le chef de la diplomatie néerlandaise s'est félicité que les Pays-Bas et le Maroc, en partenaires importants en la matière, assurent désormais la coprésidence de ce forum mondial qui sert d'espace pour partager les idées et les meilleures pratiques dans la lutte contre l'extrémisme religieux et le terrorisme international.
Après avoir rappelé que la lutte antiterroriste est une préoccupation mondiale, M. Koenders a souligné l'importance pour la communauté internationale d'intensifier les efforts pour rendre plus effectives et efficaces les actions visant à mettre un terme à ce fléau.
Il a mis l'accent notamment sur la promotion des volets prévention et déradicalisation au sein de la société mais aussi et surtout sur le renforcement de la confiance mutuelle entre les différents partenaires au sein du Forum.
La 9-ème réunion du Comité de Coordination du GCTF a été marquée par la passation de la Co-Présidence du Forum Mondial de Lutte contre le Terrorisme (GCTF) de la Turquie au Maroc, en présence d'une délégation marocaine conduite par le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, M. Nasser Bourita.
Le Maroc, porté à l'unanimité à la co-présidence de ce Forum lors de la 7ème Réunion du Comité de Coordination du GCTF tenue en mai 2015 à Doha, a accédé à cette haute responsabilité à la suite d'une période de transition codirigée par les Pays-Bas et la Turquie.
Les Pays-Bas ont été élus en remplacement des Etats Unis, membre fondateur du forum.
Le GCTF est composé de plus de 30 membres en plus d'Etats et d'organisations partenaires dont l'ONU. Il réunit régulièrement des décideurs et des experts dans les domaines de la lutte contre le terrorisme.
Les activités du Forum s'articulent autour de six groupes de travail portant sur le Sahel, la Corne de l'Afrique, la justice pénale et la primauté du Droit, la détention et la réinsertion, la lutte contre l'extrémisme violent et les combattants terroristes étrangers.
+++
(Encadré, avec titre à la Une)
Passation de la coprésidence de la Turquie au Maroc
La passation de la Co-Présidence du Forum Mondial de Lutte contre le Terrorisme (GCTF) de la Turquie au Maroc a eu lieu mercredi à l'occasion de la 9-ème réunion du Comité de Coordination du GCTF tenue à La Haye en présence des représentants des pays membres.
Le Maroc assurera désormais la co-présidence aux côtés des Pays-Bas qui remplacent les Etats-Unis à la tête de ce forum qui rassemble les décideurs et les experts des principaux Etats partenaires dans différentes régions du monde en vue de partager les idées et les meilleures pratiques pour barrer la route à l'extrémisme religieux et au terrorisme international.
Intervenant à cette occasion, le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, M. Nasser Bourita a indiqué que le Royaume du Maroc est honoré de reprendre cette lourde responsabilité, soulignant que la coprésidence maroco-néerlandaise est le couronnement d'une collaboration fructueuse dans le cadre du Groupe de travail sur les Combattants terroristes étrangers.
Saluant les efforts déployés par les USA et la Turquie deux leaders dans la lutte contre le terrorisme ayant fait du GCTF une plateforme utile et incontournable en la matière, M. Bourita s'est félicité de la confiance placée par les membres du Forum en le Maroc et les Pays-Bas qui œuvreront au renforcement de l'action commune.
''Assumer cette responsabilité reflète l'engagement clair, déterminé et constructif du Maroc dans la lutte antiterroriste, conformément aux Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI'' , a-t-il souligné.
Cette coprésidence traduit, ajoute le ministre, la profondeur et l'authenticité de l'engagement du Maroc pour la mise en œuvre des objectifs du GCTF et sa conviction que la lutte contre le terrorisme est une responsabilité de l'ensemble de la communauté internationale. De même qu'elle conforte la détermination du Royaume à contribuer effectivement au renforcement des valeurs d'ouverture, de dialogue, de coopération et de partage des expériences et de bonnes pratiques en la matière.
M. Bourita a mis l'accent par ailleurs sur les efforts déployés par le Maroc dans ce cadre notamment sa coprésidence du Groupe de Travail sur les combattants étrangers et de l'initiative conjointe avec les USA sur la sécurité des Frontières.
Le Maroc a également organisé dix activités du Forum relatives aux groupes de Travail de l'Etat de droit, du Sahel et des combattants étrangers outre la 5-ème réunion du comité de coordination du GCTF, a rappelé le ministre délégué.
Définition des trois fondamentaux du plan d'action
L'engagement du Maroc est en parfaite cohésion avec ses fondamentaux et avec les objectifs de la démarche nationale portée par une stratégie multidimensionnelle et proactive intégrant sécurité, justice mais aussi développement humain durable et préservation de l'identité culturelle et cultuelle, a relevé M. Bourita.
Cette réunion a été l'occasion de présenter le plan d'action stratégique des Co-Présidents du GCTF pour la période 2016-2018.
Le ministre délégué a défini trois fondamentaux du plan d'action. Il s'agit de la consolidation et l'innovation, l'action au service du résultat et l'ouverture dans la cohésion portant notamment sur le renforcement de la coordination entre les membre des GCTF, ses institutions spécialisées, les Nations Unies et les organisations régionales et sous-régionales.
Le chef de la diplomatie néerlandaise, M. Bert Koenders a, pour sa part, salué l'accès du Maroc à la co-présidence du GCTF, estimant que les récentes attaques perpétrées notamment à Ankara, Istanbul, Lahore et Bruxelles impliquent le renforcement de l'action antiterroriste en mettant à profit les expériences accumulées en la matière.
Se félicitant de l'action et des réalisations accomplies par Washington et Ankara à la tête du forum depuis sa création, cinq ans plus tôt, M. Koenders a relevé que le renforcement de l'échange des informations est d'une importance majeure dans la perspective de mettre sur pied une approche à long terme notamment en matière de prévention de la radicalisation.
Le ministre néerlandais a mis en exergue par ailleurs la politique efficace du GCTF pour lutter contre le phénomène des combattants étrangers notamment ceux qui retournent dans leurs pays.
Il a par ailleurs plaidé pour le renforcement de la compréhension et la confiance mutuelle pour une meilleure coopération au sein du GCTF et des autres forums similaires pour relever les défis posés par la lutte contre les terroristes.
L'ambassadeur turc Tunc Ugdul, coprésident sortant du Forum, qui a passé en revue les actions menées par son pays à la tête du GCTF en collaboration avec les USA et les autres partenaires, a souligné que le Maroc est un partenaire de la Turquie dans plusieurs domaines y compris dans la lutte antiterroriste.
Il s'est dit confiant que le bon et fort partenariat entre le Maroc et les Pays-Bas permettra de renforcer l'action du Forum et de consolider les réalisations accomplies au cours des cinq dernières années.
Le Maroc, porté à l'unanimité à la co-présidence de ce Forum lors de la 7ème Réunion du Comité de Coordination du GCTF tenue en mai 2015 à Doha, a accédé à cette haute responsabilité à la suite d'une période de transition codirigée par les Pays-Bas et la Turquie.
Le GCTF est composé de plus de 30 membres en plus d'Etats et d'organisations partenaires dont l'ONU. Il réunit régulièrement des décideurs et des experts dans les domaines de lutte contre le terrorisme.
Les activités du Forum s'articulent autour de six groupes de travail portant sur le Sahel, la Corne d'Afrique, la justice pénale et la primauté du Droit, la détention et la réinsertion, la lutte contre l'extrémisme violent et les combattants terroristes étrangers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.