La crise du Covid-19 incite les opérateurs de produits d'hygiène à investir davantage    Une nouvelle ferme aquacole dans la région d'El Jadida    Coronavirus : 26 nouveaux cas, 7.740 au total, samedi 30 mai à 10h    Coronavirus : la deuxième vague sera économique    Coronavirus : la deuxième vague sera économique    Les grands travaux du gouvernement El Youssoufi    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    L'homme de l'alternance n'est plus    Abderrahmane El Youssoufi a présenté son bilan à la nation    L'OMDH rend hommage à l'un de ses fondateurs    Abderrahmane El Youssoufi : Un homme d'Etat au service de la culture    Industrie : Renault met en stand-by les projets d'augmentation de capacités prévus au Maroc    Communiqué du Bureau politique du PPS    Bientôt un café. Expresso SVP !    OCP profite de l'export au premier trimestre    Vahid fait le forcing pour convaincre deux joueurs    Il y a 38 ans… : La pensée d'Aziz Belal toujours vivante et actuelle    Quatre Marocains dans les commissions du CIO    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    Marie-Louise Belarbi, une étoile de la culture marocaine s'est éteinte    Pour un encadrement législatif ou conventionnel    Un expert met en évidence la responsabilité imprescriptible de l'Algérie    Chine-Etats-Unis: Une nouvelle guerre froide est en marche…    Ait Taleb: L'efficacité de la chloroquine dans le traitement du Covid-19 peut être prouvée    Abderrahmane Youssoufi personnifiait l'histoire du Maroc    Technocrates, gouvernement d'union nationale…: Le Maroc peut-il se permettre ces changements en plein Covid-19?    Mort de Guy Bedos    Le CNDH lance un appel au respect des droits des travailleurs    L'INDH s'investit dans la formation à distance à Khénifra    Début des tests de dépistage du Covid-19 à Errachidia    7000 saisonnières marocaines bloquées à Huelva début juin    Tarik El Malki : Il convient de mettre de côté la doxa libérale pour un temps    Un Casque bleu marocain honoré par les Nations unies    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    Relaxé, Rafiq Boubker présente ses excuses    L'auteur de la saga Harry Potter met en ligne un conte pour les enfants confinés    Zaki élu meilleur gardien de l'histoire de l'Afrique    Afghanistan: L'échange de prisonniers comme premier pas vers la paix?    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    «Living in Times of Corona», des films de l'intérieur    Alliance irano-vénézuélienne contre le blocus de Washington…    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





GCTF : La stratégie du Maroc en cinq axes
Publié dans Les ECO le 28 - 09 - 2015

Salaheddine Mezouar et le secrétaire d'Etat américain, John Kerry./DR
Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, a décliné, dimanche à New York, la stratégie du Maroc, en tant que co-président, dès 2016 aux côtés du Pays-Bas, du Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF). Mezouar a ainsi réitéré l'engagement ferme du Maroc à capitaliser et renforcer les résultats obtenus.
Le ministre des Affaires étrangères, intervenant lors de la 6e réunion ministérielle du GCTF, en marge de la 70e session de l'Assemblée générale de l'Onu, a précisé que cette stratégie s'articule sur cinq axes.
Le premier axe consiste à améliorer l'impact des documents-cadre, des bonnes pratiques et des recommandations adoptés par le GCTF.
Œuvrer pour davantage de mobilisation et d'engagement en multipliant les efforts et les contributions du Royaume au sein du Forum, tel est l'ossature du deuxième axe.
Le troisième axe vise à raffermir les liens entre le Forum et les pays non-membres, les organisations et les instituts créés sous les auspices du GCTF, a poursuivi Mezouar. Pour lui, cet objectif requiert l'établissement de passerelles de coopération et de coordination avec ces pays, avec l'Onu et avec les organisations et instances multilatérales pertinentes.
Le quatrième axe a pour but de renforcer les capacités du Forum et de le doter des outils adéquats pour accomplir ses objectifs. A dessein, Mezouar s'est dit convaincu que l'Unité administrative, qui a soutenu activement les activités du Forum depuis sa création, continuera à jouer pleinement son rôle après son transfert à la Haye.
Le cinquième axe consiste, lui, à consolider la force d'anticipation du Forum vis-à-vis des tendances et dynamiques de la menace terroriste et de l'extrémisme. Salaheddine Mezouar a ainsi fait remarquer que le traitement par le Forum du phénomène des combattants terroristes étrangers est une illustration concrète de la pertinence de cette approche.
«Le Maroc et les Pays-Bas ( ) continuerons leurs efforts en vue de poursuivre la mise en œuvre du Plan de travail du GCTF, particulièrement les thématiques prioritaires relatives à la sécurité des frontières, la justice pénale et la réhabilitation ainsi que la communication stratégique», a souligné par ailleurs Mezouar.
Créé en septembre 2011 à New York, le GCTF se veut une plateforme unique pour les décideurs et les experts des principaux Etats partenaires dans différentes régions du monde en vue de partager les idées et les meilleures pratiques pour barrer la route à l'extrémisme religieux et au terrorisme international qui menacent les pays membres. Outre le Maroc, le GCTF comprend 30 pays membres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.