10.000 dollars d'amende pour la fédération algérienne    Classement : La Tunisie rentre bredouille    Ankara défie Bruxelles    Nouvelle économie: les territoires, faiseurs de nations    Internet mobile: L'effet accélérateur du smartphone    Casa malade de ses moyens de transport    Les budgets des collectivités territoriales enregistrent un excédent de 5,4 MMDH    Managem et Injaz Al-Maghrib présentent le bilan de leurs programmes de formation à l'entrepreneuriat    Les projets de loi relatifs aux soulaliyates adoptés en commission à la Chambre des représentants    Avant Trump, Clinton n'était pas épargné par la diplomatie britannique    « Renvoyez-la! »: Le ton de la campagne Trump est donné    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    Bouillon de culture    Troisième marche du podium pour le Nigeria    De "captain" Mahrez à la révélation Bennacer Le carré d'as algérien    Hicham El Idrissi : Il ne faut pas compter sur des joueurs qui ne veulent plus jouer pour le KACM    La syphilis regagne du terrain    Drame d'Imlil. Peine capitale pour les trois principaux accusés    Turquie: 17 morts dans l'accident d'un minibus de migrants    Contrairement à Nicki Minaj, 50 Cent et Janet Jackson chanteront en Arabie Saoudite    "Les Enfants de la mer", un film d'animation écologiste et spirituel    Le court-métrage en fête à Ifrane et Azrou    OMS: l'épidémie d'Ebola est une "urgence" sanitaire mondiale    Fouzi Lekjaa nommé 2ème vice-président de la CAF    Projection du film «Tel Aviv on Fire» à l'IF d'Oujda    El Akademia Master class : L'Orchestre national des jeunes du Maroc régale    Migration illégale. Comment retenir les mineurs au Maroc    Procès Imlil. La Cour met l'affaire en délibéré    Pour renforcer sa contribution au marché financier marocain : L'AMMC se dote d'un conseil scientifique    Gnaoua Festival : Berlin en transe en août prochain    Le 10è festival «Timizart» d'argent du 18 au 22 juillet à Tiznit    Algérie-Sénégal : La CAF change l'arbitre de la finale !    Le FMI appelle à des réformes ambitieuses du marché du travail    Instagram masque les likes dans six pays    World's Coffee Growers Seek to Set Minimum Price to Help Poor Farmers    Apollo's Code: Meet the Computer Programmer Who Landed Us on the Moon    Le Néerlandais de Ligt signe à la Juventus Turin    Terres soulaliyates. La commission adopte trois projets de loi    Nezha Hayat décorée par le Roi d'Espagne Felipe VI    Carola Rackete, capitaine du Sea-Watch 3, s'explique devant les magistrats    Objectif Downing Street : Ultimes plaidoyers des deux candidats    Promotion de l'emploi dans le secteur de l'aviation civile : L'ONDA et l'Anapec s'allient    Accès à l'eau potable : L'AFD et l'ONEE signent un accord de 101 millions d'euros    Loi-cadre sur l'Education: PJD et Istiqlal, porte-drapeaux de l'obscurantisme ?    Une saga nommée «Megri»    Une faille d'Android permet aux hackers d'accéder à vos photos    Présentation du projet de politique publique intégrée pour les personnes âgées    Biennale d'art contemporain. Rabat, capitale artistique de la rentrée !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Colloque International à la Faculté Polydisciplinaire de l'Université Chouaïb Doukkali d'El Jadida : L'économie sociale et solidaire, un outil de développement
Publié dans L'opinion le 24 - 05 - 2016

Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohamed VI, la Faculté Polydisciplinaire de l'Université Chouaïb Doukkali d'El Jadida a organisé un colloque international intitulé «L'Economie Sociale et Solidaire, un Outil De Développement Economique et Social; Etat des Lieux et Perspectives».
Ce colloque international, qui a été organisé par l'équipe de recherche : « Etudes Prévisionnelles, Analyse des Données Socioéconomiques et Managériales et Développement Régional», qui relève du laboratoire LARGESS de la Faculté Polydisciplinaire, a connu la participation de plus de 90 chercheurs et acteurs socioéconomiques en provenance de l'Algérie, la Tunisie, la France et le Maroc, un grand nombre d'enseignants et d'étudiants universitaires, et a été ouvert en présence de Monsieur le Pacha de la Commune d'El Haouzia, M. Benkarroum, le Président de l'Université Chouaïb Doukkali, Monsieur Yahya Boughaleb, et le Doyen de la Faculté Polydisciplinaire, le Professeur Abdelaziz Chafik.
En réunissant des chercheurs, des professionnels et des acteurs socioéconomiques nationaux et internationaux, cette manifestation se veut une plate-forme d'échange et de partage des expériences et des travaux de recherche, afin d'évaluer les forces et les faiblesses du secteur de l'économie sociale et solidaire et de proposer des recommandations qui serviront à clarifier davantage son devenir dans notre économie nationale, a expliqué Professeur Dounia Rabhi, Coordonnatrice du Colloque.
L'organisation de ce colloque international est le fruit d'une intense coopération entre la Faculté Polydisciplinaire et différentes institutions de recherche internationales, notamment la Haute école Francesco Ferrer de Bruxelles et l'UFR de l'économie sociale et solidaire de l'université Paul Valery de Montpellier III, ainsi que le résultat du développement d'une fructueuse coopération avec des institutions nationales, telles que l'Office du Développement et de la Coopération (LODCO), le Réseau de l'Economie Sociale et Solidaire (RESS) et le Forum des Economiste Marocains, a indiqué le Professeur Mostafa Benmahane, responsable de l'équipe de recherche et coordonnateur du colloque.
Lors de son intervention, le Doyen de la Faculté Polydisciplinaire, le Professeur Abdelaziz Chafik, après avoir exprimé sa profonde gratitude à Sa Majesté le Roi Mohamed VI pour avoir accordé son Haut Patronage à cette manifestation scientifique, a indiqué que la tenue de ce colloque international sur l'ESS vient confirmer la volonté de la Faculté Polydisciplinaire à maintenir et renforcer son positionnement sur cet axe stratégique du développement économique et social qui constitue la colonne vertébrale de l'Initiative Nationale pour le Développement Humain dont les principaux objectifs ciblés sont la lutte contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion sociale, à travers la promotion des activités génératrices de revenus et la création de richesses et de l'emploi.
En rappelant le grand succès de l'INDH qui vient de fêter son 11ème anniversaire et qui est en train d'opérer une véritable métamorphose dans le paysage économique et social marocain, avec plus de 42000 projets concrétisés, impliquant plus de 10.000.000 de personnes, soit environ le 1/3 de la population marocaine, et un recul de 10% dans l'indice de pauvreté, le doyen a souligné la nécessité de maintenir le cap en déployant plus d'efforts, afin de générer davantage de croissance inclusive et une meilleure répartition des richesses dans le but de réduire les inégalités sociales et promouvoir un meilleur développement humain. Il a rajouté que l'Economie Sociale et Solidaire constitue un important catalyseur de développement économique et social qui permet de propulser ces couches sociales défavorisées vers le haut en leur permettant d'agir en qualité de ressources humaines et en les transformant en une véritable force de production.
Par ailleurs, le professeur Chafik a rappelé que la Faculté Polydisciplinaire, qui a déjà ouvert un master sur l'économie sociale et solidaire en double diplomation avec l'Université Paul Valery 3 de Montpelier, compte renforcer ses structures de recherches dans ce domaine en se préparant à ouvrir un « Centre d'Etudes et de Recherches sur l'Economie Sociale et Solidaire, et le Capital Immatériel» à partir de l'année prochaine.
Après les séances plénières, ce colloque international s'est déroulé en 16 ateliers parallèles et a connu la présentation de plus de 60 communications orales. Les différentes thématiques traitées lors de la première journée ont concerné d'abord le cadre conceptuel et juridique de l'économie sociale et solidaire, puis les retombées de l'ESS sur le marché de l'emploi, et l'impact des politiques publiques adoptées par le Maroc pour réduire la précarité à travers la promotion de l'auto-emploi. Ensuite, le débat a porté sur l'ancrage territorial et la valorisation des ressources locales, et le lien entre l'ESS et la création des richesses et le développement durable. L'entrepreneuriat et la performance organisationnelle, et plus particulièrement les expériences des coopératives féminines ou encore des entreprises associatives qui obéissent à un modèle hybride avec la coexistence du salariat et du bénévolat, ont été également discutées.
Lors des travaux du deuxième jour, d'autres ateliers se sont penchés sur des questions relatives aux mécanismes de bonne gouvernance dans la production, la valorisation et la commercialisation des produits de l'ESS ; puis sur l'analyse du comportement du consommateur vis-à-vis des produits des coopératives agricoles et le rôle du commerce équitable dans la croissance des coopératives. Une part importante a été également réservée à la présentation de différentes expériences réussies à travers des témoignages.
Lors de la séance de clôture, des remerciements et des félicitations ont été adressés à l'ensemble des intervenants pour la qualité de leur communication et des échanges fructueux qui ont suivi, et se sont tous engagés à renforcer les liens de coopération autour de cet axe stratégique en proposant la création d'observatoires régionaux dédiés aux projets inscrits dans le cadre de l'Economie Sociale et Solidaire.
En marge de cette manifestation, les organisateurs de ce colloque ont rendu hommage au Doyen de la Faculté Polydisciplinaire, le Professeur Abdelaziz Chafik, et le Professeur Abdelkrim Kamri, pour les efforts louables qu'ils ont consentis en faveur du développement et du rayonnement de la Faculté Polydisciplinaire et de l'université Chouaïb Doukkali. Des trophées leur ont été remis par le Président de l'université sous les félicitations de l'ensemble des présents qui ont salué cette initiative.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.