Bourse de Casablanca : Les sociétés cotées tirent profit de la reprise économique    Israël annule l'avertissement sur les voyages au Maroc    Soudan/Coup d'Etat : Le bilan des victimes s'alourdit    Cette semaine en LaLiga...    Prime Covid-19: Khalid Ait Taleb annonce le versement de la deuxième tranche    Sahara marocain. L'Algérie démasquée à nouveau par l'ONU [Par Mehdi Hijaouy]    Covid-19: Le CNDH lance un appel pour une adhésion « responsable » à la campagne de vaccination    La Barbade quitte la Couronne britannique et élit sa présidente    Le Sahara était, reste et demeurera marocain, le conflit autour n'est que « superfétatoire »    Trois clubs marocains au lieu de quatre dans le périple africain    36ème championnat arabe : Le Raja d'Agadir bat les Algériens de la JS Saoura (22-20)    Quels adversaires pour Quartararo en 2022 ?    Premier League: Manchester United humilié à domicile face à Liverpool    RAM : Reprise des vols directs avec Miami, Doha et Montréal    Début à Ryad des travaux du Sommet de l'Initiative verte du Moyen-Orient avec la participation du Maroc    Campagne nationale de sensibilisation sur le dépistage    «Chatarra» de retour sur les planches    L'Ensemble El Akademia se produira sur la place Hassan II de Dakhla    Tétouan accueille le 14è Forum international de Bande dessinée    Paris : Deux Marocains sélectionnés pour la Résidence jeunes talents scientifiques africains à Universcience    Pegasus : avant le procès, les écrans de fumée de l'Humanité    Israël lève l'avertissement concernant les voyages au Maroc    Intempéries : Des morts en Algérie et Tunisie suite à de violentes inondations    Sahara : Alger rejoue la carte des dinosaures du lobbyisme américain    L'Opinion : Au Maroc, gouverner c'est aussi recevoir    Yémen: 105 rebelles Houthis tués lors des dernières 24 heures    Melilia : Les autorités marocaines déjouent une tentative de migration massive    Renault et Mathieu Lehanneur réinventent la 4L    La prolongation de l'état d'urgence sanitaire au menu du prochain Conseil du gouvernement    Scrutins 2021... UN TOURNANT !    Sahara : Depuis le Kenya, Mokhtar Ghambou dénonce l'ingérence d'Alger    Course folle au vaccin    Aviation : Boeing voit grand pour l'Afrique    Dr Saïd Guemra : « Il n'y a aucun sens à venir taxer les Marocains au nom de l'efficacité énergétique »    EasyJet et TUI assureront des vols de rapatriement du Maroc vers le Royaume-Uni    Lydec dans les « Top Performers RSE » et dans le Top 5 des « Best Emerging Market Performers » de Vigeo Eiris    Soudan : Emmanuel Macron condamne le coup d'Etat et appelle «au respect de l'intégrité du premier ministre»    ACNOM : Kamal Lahlou récompensé pour l'ensemble de son œuvre au service du sport    Covid-19 : Le Maroc reçoit ce mardi 850.000 doses du vaccin Pfizer    Je vous emmène sur le terrain...    Une Allemande de l'Etat islamique écope de dix ans de prison    Interview avec Fatima Abouali : Les cas de dopage en baisse au Maroc    Kenya : Une expositions aux couleurs du Maroc    Site officiel de la HACA : L'amazigh y est désormais aussi    Deux événements en Arabie Saoudite dédiés au climat : Le chef du gouvernement représente le Souverain    Riad d'Ibn-Khaldoun à Fès : Une Fake news selon Mehdi Bensaïd    AFRIMA Awards 2021 : 11 marocains parmi les nominés    Préparatifs de la journée africaine des droits d'auteur : La musique hassanie comme choix du BMDA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Cancers du col de l'utérus : Des facteurs génétiques impliqués
Publié dans L'opinion le 24 - 10 - 2016

Des facteurs génétiques pourraient expliquer pourquoi certaines personnes infectées par des papillomavirus humains (HPV) développent des cancers de la bouche et de la gorge et d'autres pas, selon une étude publiée dans la revue médicale Nature Genetics.
Les cancers les plus fréquemment causés par les HPV sont ceux du col de l'utérus qui touchent plus de 500.000 femmes par an et ont entraîné 266.000 décès en 2012 dans le monde, précise le Centre international de la recherche sur le cancer (CIRC/IARC), l'agence pour le cancer de l'OMS, basée à Lyon, qui a dirigé l'étude.
Mais les infections par les papillomavirus sont également à l'origine d'autres cancers comme ceux des parties génitales de l'homme ou de la femme et de plus en plus fréquemment de la bouche ou du pharynx.
En comparant l'ADN de 6.000 personnes atteintes d'un cancer de la bouche ou du pharynx avec 6.000 personnes non atteintes, des chercheurs ont découvert six mutations génétiques associées aux cancers oro-pharyngés. Dans une zone régulant le système immunitaire, ils ont découvert un variant associé à un effet protecteur multiplié par quatre contre ces cancers. Le même type de variants génétique avait, dans le passé, été associé à une protection accrue contre le cancer du col de l'utérus.
"Ces résultats indiquent que les gènes qui contrôlent le système immunitaire jouent un rôle fondamental pour déterminer si une infection par le HPV va se développer ou non en cancer" souligne le Dr Paul Brennan, directeur de la section de génétique du CIRC, l'un des auteurs de l'étude. Il estime qu'une meilleure compréhension du phénomène pourrait contribuer à "identifier de nouvelles façons de se protéger contre les cancers liés aux HPV".
Les cancers de la bouche et de la gorge sont principalement liés à la consommation de tabac et l'alcool. Mais les infections orales par les HPV, liées à une évolution des pratiques sexuelles, sont de plus en plus fréquentes aux États-Unis et en Europe. C'est notamment le cas des HPV de type 16, l'une des principales causes de cancers oro-pharyngés.
Selon des chiffres cités par l'agence sanitaire Circ, la proportion de ces cancers liés aux HPV serait d'environ 60% aux Etats-Unis et de 30% en Europe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.