Abderrazak Soumah : «Dounia Filali cherche à réhabiliter Ali Aarrass, terroriste et menteur pathologique»    CDG Invest Growth lève un nouveau fonds de Private Equity    Le Maroc coparraine le lancement à Genève d'un guide sur les droits de l'homme    Le Groupe parlementaire du PPS critique une « décision hâtive »    Cycle de conférences et Forum «Morocco 21»    Le Bangladesh en proie aux violences inter-religiueuses    Amical : La sélection marocaine féminine bat l'Atlético Madrid    Tirage des barrages de la CAF : La Renaissance Sportive de Berkane face à une équipe rwandaise pour passer à la phase des poules    Europol annonce 150 interpellations    Deux Marocains sélectionnés pour la Résidence jeunes talents scientifiques africains    Clôture en grande pompe pour la 5ème édition de « WeCasablanca »    A Khemlia, « PORTRAITS DES SULTANS ET ROIS DU MAROC » exposés «chez les artistes»    «Le masque», une nouvelle pièce signée par Naima Zitan    Rabat : Une foule en quête du pass sanitaire au CHU Ibn Sina    Dakhla / Kite Surf : Championnat mondial Prince Moulay El Hassan    Les Etats-Unis dévoilent le plan de modernisation de l'armée marocaine    L'avenir du gazoduc Maghreb-Europe définitivement scellé    Green Middle East Summit : Ryad met sur la table 39 milliards de SAR    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 26 octobre 2021 à 16H00    Nasser Bourita : « Il est temps que le partenariat UA-UE fasse l'objet d'une mise à jour stratégique »    L'ONG TIBU ORGANISE LE PREMIER CONCOURS MAGHREBIN D'INNOVATION    Un PCR négatif suffit pour assister à l'AGO du Raja    Quatre peintres marocaines à la galerie AMBRE ART CENTER    Maroc-Algérie : le doux effet cathartique du Rap    Fluctuation du dirham. La pression des instances internationales pour accélérer la réforme [Par Charaf Louhmadi]    OCP Africa s'associe à l'USAID pour renforcer la sécurité alimentaire au Nigeria    Offensive de charme de l'Union européenne à destination du Maroc    "Trek des Gazelles" : Un voyage entre dunes et océan depuis la Cité de Mogador    VIDEO. Le Trophée de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) fait escale au Maroc    «Je préfère mourir en mer que de rester en Algérie» : le régime militaire pour sa jeunesse vers le néant    L'Egypte lève l'état d'urgence en usage depuis 2017    Soudan: Washington suspend 700 millions de dollars d'aide    En France, la perpétuité requise contre un dangereux terroriste algérien    Coup d'état au Soudan: La communauté internationale condamne    Six Soudanais et un Burkinabé interpellés : Mise en échec d'une tentative d'immigration clandestine entre Nador et Melillia    Covid-19 : ce qu'il faut savoir sur la pilule de Merck, traitement prometteur dont l'examen a débuté en Europe    Un nouveau narco-drone neutralisé à Sebta    Une campagne nationale de sensibilisation démarre ce lundi    Le nombre de Marocains qui utilisent Maroc Telecom    Intelaka, IS, emplois…les grandes lignes du Projet de loi de Finances    PLF-2022: Principaux chiffres de l'intervention de la ministre de l'Economie et des Finances devant le Parlement    Pass vaccinal : Bientôt des éléments de clarification de la part de la CNDP    Réunion, ce jeudi, du Conseil de Gouvernement: Zoom sur la situation épidémiologique    Festival international du film sur l'art : Agadir abrite la 3ème édition du 20 au 22 novembre prochain    La 1ère édition de «Tanja Fraja», les 30 et 31 octobre    Israël annule l'avertissement sur les voyages au Maroc    Début à Ryad des travaux du Sommet de l'Initiative verte du Moyen-Orient avec la participation du Maroc    Kenya : Une expositions aux couleurs du Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Cancer du col de l'utérus : Près de 11 millions de Marocaines risquent d'être touchées
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 17 - 01 - 2012

Au Maroc, près de 11 millions de femmes de 15 ans et plus risquent de développer un cancer du col de l'utérus.
Au Maroc, près de 11 millions de femmes de 15 ans et plus risquent de développer un cancer du col de l'utérus. Les statistiques récentes indiquent que chaque année 1.979 Marocaines sont diagnostiquées avec un cancer du col de l'utérus et 1.152 en meurent. Ce type de cancer constitue ainsi le deuxième cancer le plus fréquent au Maroc. On estime que près de 11% des femmes auraient été infectées par le papillomavirus humain «HPV» et 67,2% des cancers invasifs du col de l'utérus sont attribués au «HPV» type 16 ou 18. Pour sensibiliser les citoyens à l'importance de la vaccination précoce contre le HPV, principale cause du cancer du col de l'utérus, les laboratoires MSD ont tenu une rencontre jeudi 12 janvier à Casablanca. Les virus HPV sont très répandus au Maroc et se transmettent principalement par voie sexuelle (sans pénétration nécessaire, de simples attouchements suffisent) et peuvent être à l'origine de différentes maladies: certains cancers dont le cancer du col de l'utérus, mais aussi les verrues génitales appelées «condylomes». Ce cancer est évitable grâce au dépistage et la vaccination comme l'a souligné Dr. Anis El Mekaoui, directeur médical de MSD Maroc: «Le cancer du col de l'utérus peut généralement être évité par un dépistage régulier, la vaccination à temps et la sensibilisation au HPV au cancer du col de l'utérus. La vaccination contre quatre types de HPV prévient également contre les verrues génitales qui non seulement entraînent des problèmes physiques mais peuvent être un lourd fardeau émotionnel». Le dépistage par frottis cervico-utérin est ainsi recommandé de façon régulière chez les femmes âgées de 25 à 65 ans. La vaccination préventive permet quant à elle de prévenir les complications de l'infection par les HPV. Le vaccin quadrivalent contre le HPV est le seul vaccin actuellement qui aide à protéger contre les quatre types de HPV (6, 11, 16 et 18) (voir encadré). Ce vaccin a démontré une protection à long terme contre le cancer du col de l'utérus. En effet, les essais cliniques ont montré que ce vaccin entraînait une réduction des pré-cancers et cancers du col de l'utérus liés aux HPV de types 16 et 18. Il a aussi démontré son efficacité à 100% dans la prévention contre les pré-cancers de la vulve et du vagin causés par le HPV de types 6, 11, 16 et 18. A noter que ce vaccin est efficace à 99% pour la prévention contre les verrues génitales causées par ces types de HPV5. A noter que le vaccin quadrivalent est indiqué pour une utilisation dès l'âge de 9 ans jusqu'à 26 ans pour la prévention des lésions génitales pré-cancéreuses (du col de l'utérus, de la vulve, et du vagin) et le cancer du col de l'utérus, liées à certains types oncogènes de virus du papillome humain (HPV) ainsi que les verrues génitales. Ce vaccin quadrivalent n'est pas indiqué pour le traitement des lésions pré-cancéreuses déjà existantes.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.