Indemnité pour perte d'emploi : près de 14.000 bénéficiaires depuis le début de l'année    Le groupe Medi1 s'allie au centre de recherches africain Timbuktu Institute    Régularisation fiscale : les promoteurs immobiliers arrachent un accord avec le Fisc    Dounia Batma et Mohamed Al Turk endeuillés (PHOTO)    CHAN / Cameroun 2021: 5 arbitres marocains convoqués    Covid-19: voici le premier pays européen à approuver le vaccin Pfizer/BioNTech    Vaccin anti-Covid-19, mode d'emploi pour les Marocains    Gad El Maleh est en deuil, il annonce le décès d'un être cher    L'international marocain Mohamed Abarhoun n'est plus    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 2 décembre    LDC: le Real Madrid s'incline face au Shakhtar Donetsk (VIDEO)    Officiel : L'Assemblée Générale du Raja est fixée au 21 décembre 2020    Addoha : Forte baisse du CA à fin septembre    Coopération au Développement maroco-allemande: Le Maroc bénéficie d'une enveloppe de 1,387 milliard d'euros    SM le Roi appuie le droit du peuple palestinien à établir un Etat indépendant    Dialogue inter-libyen à Tanger: Le Haut Conseil de l'Etat libyen satisfait des résultats    Maroc-UE : Nasser Bourita invite les Européens à aller vers le « more for more »    Jennifer Lopez complètement nue    La réalisatrice Sofia Alaoui sélectionnée aux César 2021    « Qendil ». Le nouveau single rock de Ayoub Hattab    Ikken: World Ptx Summit, un véritable carrefour pour la communauté des hydrogènes verts    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme dénonce l' agression perpétrée par les nervis du Polisario contre la manifestation pacifique des Marocains à Paris    Covid-19: le Maroc s'approche des 6.000 décès    Une association appelle à la gratuité du vaccin anti-Covid    Phase II : Lancement de l'accompagnement psychiatrique pour les enfants bénéficiaires de la Grâce Royale    L'Opinion : Maquiller l'échec par l'intox    Driss Lachguar : Pour les Marocains, la cause palestinienne compte tout autant que la cause nationale    Nouveau revers pour Donald Trump    Paris: la Tour Eiffel rouvrira à cette date    Oujda : La culture et l'art, créneaux de développement    El Otmani met en évidence l'élan de développement    L'Union européenne verse 8,5 milliards d'euros pour en soutien aux programmes de chômage partiel    Algérie: trois ans de prison requis contre Karim Tabbou    Les outils d'échanges et la passion de la lecture    2è festival Al-Mahsar pour la culture et le patrimoine hassanis    «Mohamed Choukri... Tanger et les écrivains étrangers»    Le FUS s'appuiera sur la jeunesse    Le Youssoufia Berrechid, les prémices d'une saison prometteuse    Ouaddar, Boukaa, Ahrach et Colman représenteront le Maroc    Les objectifs (très ambitieux) d'Ait Taleb pour 2021    BAM: vers une nouvelle baisse du taux directeur ?    Le chef du gouvernement espagnol attendu à Rabat    Message du roi Mohammed VI au président roumain    L'OMS promet de tout faire pour connaître les origines du Covid-19    Qualifications CAN U20: Ce ne sera pas facile pour l'équipe nationale !    Mission française : Le port du masque obligatoire pour tous les élèves dès le CP    L'Espagne défend la centralité de l'ONU dans le règlement de la question du Sahara    L'OCI réaffirme son attachement à l'accord de Skhirat comme base à toute solution définitive en Libye    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





37ème édition du World Travel Market de Londres : Des compagnies aériennes optimistes pour la reprise des ventes sur le Maroc
Publié dans L'opinion le 24 - 11 - 2016

Le World Travel Market (WTM) de Londres réunit chaque année des offices de tourisme, transporteurs aériens, tour-opérateurs, agents de voyages et hôteliers. Le Maroc y participe depuis 1980.
Les destinations touristiques marocaines les plus prisées sont Marrakech et Agadir, suivies de Casablanca, Tanger et Fès. Les deux bassins émetteurs des touristes britanniques restent Londres et Manchester.
Ainsi, 63% des arrivées enregistrées dans les aéroports du Maroc se dirigent vers Marrakech, alors qu'Agadir est en deuxième position avec 17%, Casablanca 8%, Tanger 4% et Fès 2%.
La destination balnéaire Agadir arrive en deuxième position en matière de séjour, avec une part de 39% alors que Marrakech enregistre 48%. Pour Agadir, l'année 2014 a constitué le pic avec 80.000 touristes britanniques enregistrés. Le nombre d'arrivées au cours des années 2015 et 2016 fait ressortir une baisse de 5%. Même tendance de baisse enregistrée en termes de nuitées qui a été de l'ordre de 9%. Le défi est de drainer plus de vols vers la destination. L'aérien reste un des handicaps majeurs qui freine le développement des parts de ce marché, tout confondu, y compris le marché britannique et le marché scandinave, affecté encore plus.
Marrakech enregistre 43 fréquences par semaine. 16 vols de British Airways. La compagnie low-cost Easy Jet programme 14 vols par semaine, Royal Air Maroc programme 14 vols vers Casablanca, alors qu'Agadir est desservie par 9 vols/semaine de Londres et Manchester par Easy Jet, Thomson et Ryanair. L'aérien reste un facteur déterminant pour la reprise des activités touristiques à destination du Maroc. Les différentes réunions tenues, au stand du Maroc, par les représentants de compagnies aériennes low-cost, laissent prévoir une demande assez intéressante pour le Maroc. Un élément positif qu'on aimerait bien voir se concrétiser, pour la nouvelle saison touristique 2017.
C'est dans ce contexte que le président du Conseil Régional du Tourisme Souss-Massa, Guy Marrache, en compagnie du président délégué, Chafik Mahfoud, et de Rachid Dahmaz, président de la commission Produit, ont eu des réunions, au WTM, avec plusieurs TO, dont le TUI UK, TUI Mordicus Scandinave, Apolo Scandinavie et Promo Vacances afin de relancer aussi bien le marché britannique que le marché scandinave et surtout de renforcer les dessertes aériennes vers Agadir. Asmaa Oubou, directrice adjointe du CRT Agadir, a beaucoup appris avec sa première participation au WTM, vu l'impact de ce salon sur le développement des destinations internationales.
En Angleterre, les conséquences immédiates du Brexit ont eu un impact sérieux sur le tourisme. Ainsi, la scène touristique a connu la baisse des valeurs de actions de Easy Jet et de British Airways avec 34 et 23%. Cette même année a connu la faillite du voyagiste online Low-cost Travel Group alors que Monarch Airlines connaît de grandes difficultés financières. La nouvelle situation économique de repli marquée par la dévaluation de la livre sterling impacte directement les choix des touristes pour le Royaume. L'Espagne reste la destination favorite des Britanniques avec 12,98 millions de visiteurs, suivie de la France avec 8,84 millions.
Le marché britannique reste également le 2ème marché émetteur de touristes après le marché allemand. Le Maroc a donc tout intérêt à bien se positionner sur ce marché à travers une bonne promotion, non uniquement dans les capitales Londres et Berlin, mais également dans les villes chefs- lieux des régions : Manchester, Birmingham, Glasgow... La population du Royaume Uni compte 63 millions, dont 64 % sont âgés entre 16 et 64 ans et 16,4% de plus de 65 ans. Il est à noter que les attentats qui se sont succédé en 2015 poussent de plus en plus de Britanniques à voyager d'abord en Europe : Espagne, Portugal, Italie, Grèce, Pologne, Pays Bas... Les Britanniques voyagent massivement au printemps et surtout en été. Ces deux saisons représentent plus de 60% des départs de l'année.
Le WTM 2016, dans sa 37ème édition, a reçu 50.000 visiteurs professionnels, dont 5.000 exposants et 3.000 journalistes de 94 pays. Cette année, le salon a été réduit d'une journée et s'est déroulé donc sur trois jours et non quatre, suite à trois consultations auprès des professionnels qui ont tous manifesté leur accord pour la réduction de la durée du salon, pour plus d'efficacité.
La délégation de l'ONMT de Londres est l'une des délégations les plus dynamiques à l'étranger, à travers le dynamisme de ses employés qui ont maîtrisé depuis des années les tenants et aboutissants du marché britannique ainsi que la mentalité des touristes et les stratégies des tour-opérateurs britanniques. Malheureusement, cette délégation a été amputée cette année avec la mutation d'un cadre de valeur, Jamal Jaïdi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.