Coupure d'électricité à Casablanca: la mise au point de l'ONEE    Casablanca: incendie spectaculaire dans une décharge (VIDEO)    Eaux de baignade : 52 stations non conformes !    Alerte météo: la vague de chaleur se poursuit au Maroc    Loubna Abidar critiquée par un avocat égyptien (VIDEO)    Retour sur le passé : Brides de ma vie relatée à M'Barek Bouderka    Loi de Finances rectificative: voici les mesures prévues    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Un homme de dialogue par excellence    «Casablanca confinée», se livre à Pedro Orihuela    Milouda Chahid: «Je me suis réinventée par la peinture»    Politique fiction. Une alliance PAM-PJD-PI est-elle envisageable?    Ventes de voitures neuves : Baisse de 43,3% à fin juin 2020    On va enfin danser à Marrakech    Coronavirus : 123 nouveaux cas, 14.730 cas au total, mercredi 8 juillet à 10h    Déficit budgétaire. Le gouvernement doit voyager en classe économique    Voie express Tiznit-Laâyoune : Les chantiers avancent à grands pas    Crédit Agricole du Maroc de nouveau distinguée par la Commerzbank    Enseignement: L'e-learning en voie d'institutionnalisation au Maroc dès la rentrée prochaine    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 123 nouveaux cas, 14.730 au total    Aïd Al Adha: Principales inquiétudes des éleveurs et réponses des institutionnels (Reportage Vidéo)    Accidents de la circulation : 11 morts et 1.766 blessés en périmètre urbain la semaine dernière    La situation pandémique est maîtrisée    Casablanca: le trafic du tramway à l'arrêt    Joe Biden promet que les États-Unis réintégreront l'OMS s'il est élu    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste à Nador    Le retrait américain de l'OMS prendra effet dans une année    Amekraz contre attaque. La CNSS inspecte Driss Lachgar    Météo : temps généralement stable avec ciel peu nuageux à clair, ce 8 juillet    Les USA se retirent officiellement de l'OMS    4 terroristes présumés arrêtés à Nador    Loi de finances rectificative: séance commune du Parlement ce mercredi    Le monde arabe en 2033 [Analyse]    Si Abderrahmane et Marie-Hélène El Youssoufi ont fêté avec le TAS un sacre attendu depuis 80 ans    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : La culture, une source d'intérêt majeure pour El Youssoufi    Les villes-hôtes candidates se mettent au travail    Renard: «j'ai conseillé à Achraf d'accepter le transfert à l'Inter»    Futsal: Hicham Dguig prolonge jusqu'en 2024    Tensions sino-américaines en mer de Chine    Biennale de Danse en Afrique du 22 au 27 mars 2021    51e FNAP: la ville ocre vibre aux rythmes des arts Populaires    BDS – Défendre une cause c'est bien, respecter les avis des autres c'est mieux    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Le père fondateur de la presse ittihadie    Le président brésilien annonce sa contamination au Covid-19    Le Wydad entame sa préparation collective à Agadir    Les mosquées ouvriront leurs portes    Côte d'Ivoire : Drogba brigue le poste de président de la FIF    Le Marocain Aziz Krir remporte le titre    Hamza Mehimdate, un photographe émotionnel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





En concertation avec la société civile locale: Le Conseil préfectoral de Rabat élabore le programme de développement de la préfecture
Publié dans L'opinion le 26 - 12 - 2016

Objectif : Promouvoir la situation sociale et culturelle et lutter contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion sociale
Le Conseil préfectoral de Rabat a tenu, mercredi dernier au siège de la Wilaya de la région Rabat-Kénitra, une rencontre de concertation avec les composantes de la société civile relevant de la préfecture de Rabat et avec différents partenaires
du Conseil dont des hommes d'affaires et des personnalités culturelles et scientifiques, en vue d'élaborer, sur la base d'une approche participative et inclusive, le programme de développement de la préfecture de Rabat pour la période 2016-20121.
Appuyé sur un diagnostic précis de la situation sociale au sein du territoire préfectoral, ce programme est destiné à arrêter les orientations et les priorités de l'intervention du Conseil de la préfecture de Rabat dans la promotion de la situation sociale et culturelle et dans la lutte contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion sociale. Un travail de fond qui a nécessité le recours à un bureau d'études spécialisé qui a sondé les besoins, cadré les étapes de préparation du programme et préparé le terrain aux représentants de la société civile et autres partenaires dont les suggestions, les projets et les propositions formulés lors de la rencontre de concertation constitueront l'élément clé du document final.
Pour M. Saad Benmbarek, Président du Conseil préfectoral de Rabat, ce document fondé sur une concertation élargie devrait constituer "une feuille de route qui régira les décisions, les actions et les projets que le Conseil sera amené à mettre en œuvre pendant la période
2016-2021 et dont l'essence portera sur les secteurs sociaux et culturels de façon à soutenir et à accompagner l'effort national de développement durable". "L'approche adoptée lors de cette rencontre, nous a-t-il confié, dont les débats et discussions ont eu pour espace deux ateliers de travail, a été d'élargir au maximum la participation par une représentation équilibrée des différentes catégories sociales et par une forte implication des jeunes, de la gent féminine et d'intervenants de différents horizons".
Les travaux des ateliers, marqués par un débat qui a cerné les besoins de développement socio-économique et culturel dans la capitale et permis la formulation de propositions concrètes, ont débouché sur des résolutions qui seront introduites au programme final de développement pour en constituer la matière de base. Et pour sceller tout cela, le Conseil préfectoral devra se réunir le 29 décembre en session extraordinaire en vue d'adopter le document dans sa version définitive.
A noter que la rencontre de concertation, conforme au texte et à l'esprit de la Constitution, à la loi organique relative aux préfectures et provinces et à la procédure légale d'élaboration et de suivi du programme de développement, est la première du genre à se tenir jusqu'ici au niveau national depuis l'adoption de la loi suprême en 2011. Elle a été particulièrement saluée dans la mesure où l'association réelle et dynamique des citoyens à la prise de décision conforte la démocratie participative et constitue un outil efficace de la bonne gouvernance.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.