Clôture au Cap Draâ des manœuvres militaires maroco-américaines    Encore 3 000 migrants à Sebta, un mois après la marrée inédite    122e semaine du Hirak en Algérie : «Monsieur 23 %, dehors !»    Union Africaine: une pléiade d'experts africains appellent à exclure le polisario    La titrisation est un formidable moyen pour libérer des capacités de financement    Iran : Ebrahim Raïssi élu président avec 62 % des voix, selon des résultats partiels    La terre a tremblé dans la province de Driouch    Copa America : L'Argentine bat l'Uruguay et se hisse en tête    Ligue des Champions / WAC-Kaiser Chefs : La CAF autorise une jauge de 5000 supporters...les autorités marocaines refusent    Officiel : Mohamed Bouldini rejoint Santa Clara    Sofiane Alakouch dans le viseur de deux clubs de Ligue 1    Salé: un policier contraint d'utiliser son arme de service pour interpeller un multirécidiviste dangereux    Temps nuageux prévu pour samedi 19 juin    Covid-19 : Réception d'un million de doses du vaccin Sinopharm    L'Agadir d'Aït Kine à Tata : un grenier collectif symbolisant le riche patrimoine architectural de la région    Antonio Guterres officiellement reconduit pour un second mandat de Secrétaire général de l'ONU    Euro 2020: voici pourquoi la finale pourrait être délocalisée    Younes Belhanda ne retournera pas au Montpellier HSC cet été    Je suis venu travailler au Qatar pour poursuivre mes rêves, mais ma vie est un cauchemar    La star du FC Cologne s'affiche en maillot du Wydad (PHOTO)    Inde: mort du « Flying Sikh » Milkha Singh, l'un des sportifs les plus célèbres du pays    BBC News: Le ministre des Finances du Qatar arrêté dans le cadre d'une enquête pour corruption    En Colombie, le blocage des routes ne sera plus considéré comme manifestation pacifique    Pérou: 27 morts dans un accident d'autocar    « Nous sommes traitées comme des enfants », déclarent des femmes qataries à un groupe de défense des droits    Deux enfants bloqués en Turquie: Ouahbi interpelle Laftit et Bourita    Education nationale: 57% taux de participation aux élections des représentants du personnel    L'«Algérie nouvelle», une illusion d'optique à l'issue des législatives    Ligue des champions d'Afrique : le WAC affûte ses armes avant le match retour    Inauguration en grande pompe du DS Store Massira Al khadra (VIDEO)    Global Capital Bonds Awards 2021: Le Maroc décroche 3 distinctions    Royal Air Maroc : la route touristique Paris Orly-Dakhla opérationnelle    Développement durable, le Maroc trace sa voie    Etat civil : la nouvelle loi finalisée    Evolution du coronavirus au Maroc : 481 nouveaux cas, 525.924 au total, vendredi 18 juin 2021 à 16 heures    Ressources humaines dans la santé : Le Maroc peut-il gagner la bataille ? [Dossier]    Maroc-Espagne : l'opposition creuse la tombe du gouvernement Sanchez    Voici pourquoi un bon nombre de stars de la chanson française sont à Marrakech    [Interview avec Nabil Ayouch] «Haut et fort», de Casablanca à Cannes    Rabat : La joie au coeur de l'exposition « Joy »    Bientôt un prix national des meilleures publications dans les encyclopédies digitales    «Le Feu qui forge» : Une exposition collective à L'Atelier 21    Arizona : un tireur circulant en voiture fait un mort et 12 blessés    La Douane met en service une nouvelle version de la plateforme digitale [email protected]    Pollution: 86,3% des déchets marins au niveau national sont en plastique    Marhaba 2021 : arrivée du premier navire au port Tanger Med [Vidéos]    Le réalisateur de télévision Chakib Benomar n'est plus    Tifinagh...et le football    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





2 ème édition du Forum des Artistes Autodidactes : A la mémoire de Abbès Saladi (1950-1992)
Publié dans L'opinion le 07 - 04 - 2017

Dans le cadre de ses activités artistiques et culturelles, l'Association « Création et Communication» organise du 10 au 16 avril courant la deuxième édition du Forum des Artistes Autodidactes à la Galerie casablancaise « Khmissa » du Complexe Culturel Sidi Belyout, et ce avec le soutien du Ministère de la Culture et e en partenariat avec l'Association « Pensée Plastique », Mondial Art Academia , l'Ecole Supérieure des Beaux Arts de Casablanca, Institut IHB Art Media et Arrondissement Sidi Belyout.
Placée sous le signe « Droit de rêver » en hommage à l'artiste marocain feu Abbès Saladi ( 1950-1992) , ce Forum est dédié exclusivement aux nouveaux talents, tous styles et tendances confondus. Il s'agit d'une manifestation artistique qui va permettre de faire éclore un potentiel créatif important, en reconnaissance de leur ouverture sur les autres cultures et leur apport à la promotion de l'échange artistique et culturel à traves les œuvres plastiques (photographie, sculpture et peinture) : « Cet événement ambitionne de contribuer à la promotion de la scène plastique marocaine, en s'ouvrant sur la diversité des expressions des jeunes d'ici et d'ailleurs qui rapprochent les peuples et les cultures via le langage créatif. Cette initiative se veut un acte de reconnaissance des efforts fournis aussi bien par responsables que par les artistes autodidactes qui mènent une carrière artistique éblouissante accompagnée de qualités humaines que l'on ne retrouve que chez les vrais créateurs. Ainsi, ce forum promet des moments d'exceptions avec les exposants aux parcours d'auto formation très différents, ce qui constitue l'exemple à suivre pour les futures générations de créateurs d'ici et d'ailleurs. A ce titre, j'aimerai bien exprimer, au nom de tous les membres de notre association, les chaleureux remerciements de nos partenaires sollicités pour leur acte de soutien qui vient récompenser les efforts importants consentis pour faire de ce Forum un évènement plastique de grande ampleur et un haut lieu de la culture, de l'art et de la créativité. C'est un réel privilège pour nous de voir cet événement récompensé par les organismes concernés et reconnu pour son engagement actif dans la promotion des œuvres conçues par les artistes autodidactes qui prennent le parti de montrer sans fard et sans préjugés la réalité des choses, en se mettant ainsi dans une position moderniste qui leur permet de jeter un regard renouvelé sur l'ère de l'image. », nous a confié Algo Zahra, présidente de l'Association « création et communication ».
L'art et l'autodidactisme
De son coté, le comité d'organisation a publié dans le catalogue le texte suivant : « Notre forum porte un autre regard sur notre les arts plastiques au Maroc . Il défend le droit de créer via un média culturel de large diffusion comme l'art plastique conçu et réalisé par les artistes autodidactes de divers horizons et de styles différents. J'estime que la promotion de notre culture esthétique, par le biais des œuvres plastiques, dans l'esprit d'intégration des valeurs et des visions, est le meilleur moyen de renforcer nos liens et d'enraciner notre engagement mutuel pour une vie noble et meilleure. Ce forum à caractère pédagogique se veut , donc, un vibrant hommage à la dynamique des œuvres plastiques conçues et réalisées par les autodidactes , tous styles confondus, dont le but ultime est le partage et les échanges entre les expériences. Cette édition vient renforcer cette distinction bien particulière, celle d'attribuer des signes de mérite et de consécration aux créateurs dont les œuvres sont dédiées au rêve collectif et à la citoyenneté universelle. Il faut signaler tout particulièrement que ce forum honore la création assurée par les autodidactes qui expérimentent plusieurs supports et médiums créatifs, tout en tablant sur le langage plastique qui demeure la meilleure preuve d'ouverture sur d'autres cultures et d'autres horizons. Nous sommes heureux d'offrir à la nouvelle génération, grâce à nos divers partenaires privés et publics, des moments de joie et de retrouvaille, en comptant sur une équipe soudée de personnes bénévoles, amis de la production plastique, qui s'impliquent avec beaucoup de dévouement pour contribuer à la promotion des artistes autodidactes . ».
Univers fantasmagorique
avec exubérance de couleurs
L'artiste peintre autodidacte Abbès Saladi. Les connaisseurs sont unanimes pour dire que Saladi est un peintre majeur et qu'il fait partie du cercle des plus grands artistes marocains. Né en 1950 à Marrakech, il est décédé en 1992, à l'âge de 42 ans.Il effectue d'abord des études de philosophie à Rabat, qu'il interrompt pour se consacrer à la peinture. Autodidacte, il peint au début des scènes de rue qu'il vend sur la place Jamaâ El Fna. Son travail évolue ensuite radicalement dans les années 80. Il utilise alors la plume et des encres colorées. Son trait délicat peuple ses dessins de personnages étranges. Il se crée un véritable univers fantasmagorique avec une exubérance des couleurs et il laisse libre cours à son imagination débordante. Dans un délire onirique, il peint des personnages et des lieux complètement fantaisistes.Face à ses toiles, on a la sensation étrange d'être en présence d'un univers mystérieux dont seul l'artiste détient les clefs de décodage. Son œuvre, déroutante, mais traduisant un réel talent et beaucoup d'originalité plaît, dans un paysage pictural qui commençait à lasser à force de saturation.Au cours de la décennie 80, il illustre plusieurs livres, parmi lesquels «Le luth brisé des Omeyyades» de Jamila Lahlou, paru aux éditions Eddif. Saladi réalise aussi à cette époque de nombreuses expositions individuelles et participe aussi à des expositions collectives au Maroc et à l'étranger (France, Espagne, Autriche). Ses deux premières expositions, il les a présentées à l'American Language Center et au Centre culturel français de Marrakech. Sa popularité grandissant, les galeries privées se sont intéressées à lui.
Programme
Lundi 10 avril 2017 à 13 h30 : Projection de deux films documentaire, 1er Cycle : « artistes autodidactes » ( Van Gogh et Marcel Duchamp), Institut IHB Art Media , Casablanca.
Mercredi 12 avril 2017 à 10 h15 : Projection d'un reportage documentaire sur le parcours de feu Abbès Saladi (1950-1992), Annexe de l'Ecole Supérieure des Beaux Arts de Casablanca, Ben M'Sik.
14 h30 : Projection de deux films documentaires, 2ème Cycle : « artistes autodidactes »( Goya et Rodin), l'Ecole Supérieure des Beaux Arts de Casablanca.
Vendredi 14 décembre 2017 à 14h30 : Rencontre avec Driss Kattir (Esthète et critique d'art) autour de son livre « L'insoutenable légèreté de l'art »modérée par Dr.Hassan Nadir en partenariat avec l'Association « Pensée Plastique », Mondial Art Academia et l'Ecole Supérieure des Beaux Arts de Casablanca.
Samedi 15 avril 2017 à 16 h00 : Rencontre autour du thème « l'art et l'autodidactisme : Abbès Saladi comme cas de figure » modérée par Dr. Abdellah Cheikh (critique d'art) et Mouhamed Mouatassim (Ecrivain et journaliste), Galerie Khmissa , Complexe Culturel Sidi Belyout, Casablanca.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.