Le ministre des Affaires étrangères de la Mauritanie en visite au Maroc    Laâyoune : Mouloud Alouat réélu à la tête du Conseil provincial    Bourita: Le scrutin du 8 septembre confirme l'attachement de la population du Sahara marocain à l'unité territoriale du Royaume    Quel avenir politique pour le parti de la rose ?    L'Istiqlal dispose de la communauté partisane la plus dynamique sur internet    Câbles sous-marins : on en sait un peu plus sur le gigantesque projet maroco-britannique    Auto Hall : le futur est électrique !    Fret aérien : des turbulences à prévoir sur le marché    Voitures électriques. Ford va créer quatre nouvelles usines    Coronavirus : La pandémie des liens sociaux brisés    Ouverture: La Bourse de Casablanca frôle l'équilibre    En partenariat avec Enabel : Le CRI de Souss-Massa dotera la région d'un Réseau d'ambassadeurs économiques    Le Maroc réalise des progrès notables, selon l'ONU Femmes    Business du halal et produits bio : L'Asmex à la conquête du marché canadien    Affaire des sous-marins : dépité, Emmanuel Macron dit que «les Européens doivent sortir de la naïveté» vis-à-vis des Etats-Unis    Décès de S.A.R. la Princesse Lalla Malika, tante de S.M. le Roi Mohammed VI    Nigéria : Au moins une vingtaine de pêcheurs morts dans un raid aérien    Botola Pro D1 / 4ème journée : Ce mardi, des coachs pourraient être largués !    Botola Pro / 3ème journée : Les FAR, l'OCS et le HUSA protestent contre l'arbitrage    La FRMF dévoile la liste des entraîneurs des différentes sélections nationales    L'OCK gagne mais attention au trou d'air    Covid-19 : Pourquoi il faut alléger les mesures restrictives    NMD : L'autonomisation de la femme marocaine vue par le PCNS    Accidents du travail durant la pandémie : Face au vide juridique, les enjeux sont de taille    UM5 : Ouverture de trois filières pour les futurs managers    Coronavirus. Baisse record de l'espérance de vie dans le monde en 2020 [Etude]    La princesse Lalla Malika est décédée, paix à son âme    Amina Bencheikh: "L'amazigh victime d'exclusion et de manque de courage politique"    Rabat : L'Exposition « Delacroix, souvenirs d'un voyage au Maroc », se tient du 4 au 10 octobre    La 33ème édition en pleine préparation    Prévisions météorologiques pour ce mardi    Omar Essalki du RNI élu président du Conseil d'arrondissement de Guelliz    En France, la mauvaise santé des frégates de la marine algérienne    Maroc, Algérie et Tunisie : la France sera plus rigide dans l'octroi des visas    Lancement de la 19ème édition du Grand prix national de la presse    Le nouveau film « Jbal Moussa » ou le registre spirituel de Driss MRINI    La France durcit l'octroi des visas à l'égard du Maroc, de l'Algérie et la Tunisie    Algérie : La harga fait un drame en haute mer    Le Maroc à l'honneur !    Une compétition alliant protection de l'environnement et action sociale et solidaire    Rentrée universitaire : à quand une révision du décret de la création de l'ISADAC?    Un septembre automnal à Paris    Sahel : La mission Barkhane serait « de plus en plus difficile politiquement »    Lutte contre les menaces NRBC : David Greene relève l'efficacité des FAR    Armement : Ankara lorgne vers un nouveau lot de S-400 russes    Ministère de la jeunesse, ministère de la culture... la force et l'âme !    Allemagne : Le parti social-démocrate remporte les élections législatives    Mondial de futsal: le Maroc vaincu par le Brésil    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Printemps musical des Alizés à Essaouira
Brahms à l'honneur
Publié dans L'opinion le 20 - 04 - 2018

Depuis le printemps 2001, le festival d'Essaouira « le Printemps Musical des Alizés » a lieu chaque année durant le mois d'avril et propose aux visiteurs un programme unique et riche en surprises. Le festival regroupe aussi bien des virtuoses que des jeunes talents. C'est grâce à cette approche, qui permet la venue d'artistes d'univers différents, que le Printemps des Alizés demeure un des festivals les plus courus au Maroc.
Durant 4 jours, des dizaines d'artistes feront le déplacement pour faire vibrer Essaouira pour le plus grand plaisir des amoureux de la musique de chambre, symphonique, classique et populaire. L'ensemble des concerts est gratuit et les spectacles se déroulent à Essaouira et pour la plupart à «Dar Souiri ».
« Aimez-vous Brahms ?», si oui, alors, rendez-vous à Essaouira pour un long week-end, du 26 au 29 avril. Un week-end qui signera du sceau de la Passion la 18ème édition du Printemps Musical des Alizés. Un rendez-vous désormais incontournable pour les mélomanes les plus exigeants qui sont chaque année plus nombreux à se retrouver à Essaouira autour des pièces les plus emblématiques de la Musique de la Chambre et de l'Art Lyrique.
Brahms, donc, au cœur de cette édition 2018 avec sa somptueuse Symphonie n°1, son légendaire Quatuor pour cordes et son immortelle sonate pour violoncelle et piano et c'est ce fil de lumière que Dina Bensaïd, la directrice du festival, a choisi pour faire revisiter en 12 concerts les compositeurs les mieux inspirés et les plus exaltants de l'époque romantique, de Schumann à Mendelsohn et de Schubert à Beethoven, sans oublier Dvorak, Prokoviev ou Bernstein.
Pour la soirée d'ouverture toujours très attendue, Deborah Nemtanu au violon et Dominique de Willencourt au violoncelle se joindront au pianiste Romain Descharmes pour un concert autour du trio Les Esprits de Beethoven. Deborah et Dominique que l'on retrouvera au sein de l'Orchestre Philharmonique du Maroc pour les concertos de Mendelsohn et Schumann, respectivement pour violon et violoncelle.
L'Art Lyrique aura également une place toute particulière dans cette édition : Oriane Moretti pour un spectacle concert autour de la vie de Clara Schumann avec le Chœur Philharmonique du Maroc, pour la première fois a capella à Essaouira dans son concert "A cœur ouvert".
Autres grands moments de cette édition 2018, l'Orchestre Philharmonique du Maroc, sous la baguette d'Olivier Holt, qui fera valser avec Roméo et Juliette. La version Prokoviev viendra compléter celle de Leonard Bernstein et son West Side Story qui remet à la page cette tragédie des années 50 à New-York.
Cette année encore, les incontournables des Alizés ne sont à manquer sous aucun prétexte, la Matinée Jeunes Talents avec les enfants du programme socioculturel Mazaya, ou encore la balade musicale au cœur de la médina d'Essaouira. Dina Bensaïd sera aussi au piano aux côtés d'Elisa Huteau dans un programme dédié au violoncelle, l'instrument le plus romantique dans tous les registres de la musique de chambre.
Enfin, le concert de clôture ne manquera pas de surprendre avec Thomas Leleu qui va faire découvrir au public le Tuba comme jamais entendu. Habituellement instrument de fond d'orchestre, Thomas veut lui redonner ses lettres de noblesses en nous proposant, accompagné d'un quintette à cordes, un programme d'une grande virtuosité.
Comme à son habitude, Essaouira, passionaria généreuse de l'âme et du cœur, propose ainsi une grande fête de la musique avec tous ces compositeurs qui, à travers les âges, ont eu l'immense talent d'écrire et de transcrire la complexité et la profondeur de nos émotions, faisant ainsi naître des chefs-d'œuvres musicaux que l'on écoute encore et encore avec bonheur et reconnaissance.
Mohamed RIAL


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.