L'Iran dit avoir abattu un drone américain et parle de « ligne rouge »    TE Connectivity inaugure sa deuxième usine de production au Maroc    Organisé par AOB Group et l'AMEE : La performance énergétique dans l'hôtellerie en débat    Une nouvelle stratégie de financement de la santé s'impose    Accueil en fanfare pour le président chinois en Corée du Nord    Objectif Downing Street : Place aux deux finalistes    CAN 2019 : La CAF prévoit 2 pauses fraîcheur par match    Jeux Africains de Plage : le Maroc bat l'Algérie au beach-soccer    Arts martiaux : Marrakech abritera le Championnat du monde professionnel de muay thai    Saut d'obstacles : Concours officiel de la Garde royale du 28 au 30 juin à Rabat    Kenzi Tower Hôtel: Restaurant Sens, une carte joliment revisitée    L'OPM célèbre la fête de la musique aux rythmes de compositions dansantes    Jazzablanca : 80% des festivaliers ont un accès gratuit    L'exposition «Mains de lumière» éblouit des étudiants et chercheurs    Le coût social aggrave le déficit budgétaire en 2019    Rabat. EBM lance ses programmes préparatoires pour les tests d'admissions    Sahara marocain à l'ONU: L'initiative marocaine fortement soutenue    Le temps est ainsi fait    Sécurité et développement en Afrique. Comment le continent peut se prendre en main    Marquage fiscal .L'ADII lance un appel d'offres    Inscriptions au doctorat. L'UM5R annonce une baisse des frais pour les fonctionnaires    Journée mondiale des réfugiés    Les Lions de l'Atlas en Egypte pour un deuxième exploit    Déconcentration administrative : La Commission interministérielle fait le point    Le Centre international Hassan II de formation à l'environnement voit le jour à Salé    Le peuple marocain célèbre ce jeudi le 49ème anniversaire de SAR le Prince Moulay Rachid    Les stocks de sardinelles et de chinchards surexploités    Benslimane : 4 personnes périssent dans un accident de la route    Médecine : Drôles de carabins !    L'escalade des tensions dans le Golfe inquiète    Musiques sacrées du monde: Concert «engagé» de Marcel Khalifa    Tourisme: Le Marrakech du Rire fait grimper le baromètre    Habib El Malki en visite à Dublin    Le marché mondial du luxe poursuit sa progression, tiré par la Chine    L'agriculture peut aussi rafraîchir la planète    Dormir devant la télévision fait grossir    Divers    L'équipe ghanéenne espère renouer avec le sacre africain    Bulletin de la CAN    Hausse attendue de la production dans l'industrie au deuxième trimestre    Bouillon de culture    Le bureau de la Chambre des représentants tient sa réunion hebdomadaire    Moussem de Tan-Tan Les tentes marocaines et mauritaniennes reflètent la richesse du patrimoine culturel commun    Saïdia accueille le 11ème Salon régional du livre    Canticum Novum transporte le public fassi aux confins des musiques anciennes    Meurtre de Khashoggi. Le chef de l'ONU lance une enquête internationale    Amazon détrône Google comme marque la plus puissante    Démantèlement à Tétouan d'une cellule terroriste    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SM le Roi Mohammed VI autorise l'ouverture de 20 nouvelles mosquées
Publié dans L'opinion le 19 - 05 - 2019

Al'occasion du mois sacré du Ramadan 1440, le roi Mohammed VI a bien voulu autoriser l'ouverture de 20 mosquées nouvellement édifiées, restaurées ou ayant fait l'objet de travaux de reconstruction par le ministère des Habous et des Affaires islamiques, a affirmé, vendredi à Casablanca, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq.
Dans une allocution prononcée devant le souverain, après la prière du vendredi à la Mosquée Hassan II de Casablanca, Toufiq a indiqué que son département a mobilisé une enveloppe budgétaire de près de 253 millions de dirhams (MDH) pour la construction de 7 nouvelles mosquées, la reconstruction de 9 autres et la restauration de quatre grandes mosquées historiques, d'une capacité d'accueil globale de l'ordre de 27.000 fidèles. Le ministre a souligné, à ce propos, que le roi Mohammed VI a bien voulu baptiser de son nom deux des mosquées ouvertes, à savoir "Al Masjid Al Aadham" de Tamesna et la Grande Mosquée de Nador, notant qu'il a été procédé, conformément aux Hautes orientations royales, à l'établissement d'un plan d'action fondé sur une cartographie nationale des besoins en matière de lieux de culte.
Ce plan d'action, a poursuivi M. Toufiq, prend en considération le développement urbain près des anciennes médinas, l'extension des nouveaux pôles urbains, le phénomène d'éparpillement des populations au niveau des campagnes, outre la conformité aux dispositions légales, aux nécessités économiques et aux normes techniques exigées pour l'approbation des plans et des permis de construire afin de préserver les caractéristiques fonctionnelles et esthétiques de la mosquée marocaine. Ces exigences devaient être respectées dans les projets de construction des nouvelles mosquées aussi bien par le ministère des Habous et des Affaires islamiques que par les bienfaiteurs, a-t-il précisé, faisant observer que les nouvelles mosquées sont inscrites chaque année dans un plan stratégique visant à promouvoir les lieux de culte aux niveaux national, régional et local.
Ce plan a permis, selon M. Ahmed Toufiq, d'accompagner la dynamique que connaît le royaume, sous la conduite éclairée du roi, en consécration de la haute sollicitude dont le souverain ne cesse d'entourer les maisons de Dieu et son action continue pour qu'elles puissent jouer leur rôle, contribuer à renforcer la sécurité spirituelle des fidèles et préserver les valeurs de modération et de tolérance qui caractérisent la société marocaine. Le ministre a, en outre, indiqué que 2.173 mosquées ont été ouvertes au cours des 20 dernières années, notant que nombre d'entre elles, en particulier les petites et moyennes mosquées, ont été construites par des mécènes.
Le ministère a fourni une assistance à certains de ces bienfaiteurs, qui ont également bénéficié d'exonération fiscales en exécution des Hautes instructions royales, a-t-il ajouté. M. Toufiq a rappelé, à cette occasion, que parallèlement aux chantiers de construction, un dahir organisant le contrôle de l'état des bâtiments des mosquées a été publié, soulignant que les résultats du recensement et des opérations de contrôle effectuées sur la base de ce Dahir ont donné lieu à la réhabilitation de 1.000 mosquées. Dans le cadre du même plan stratégique, il a été également procédé à l'élaboration d'un programme de préservation des mosquées historiques, a affirmé Toufiq, précisant qu'à ce titre 70 mosquées ont été rénovées, avec une enveloppe budgétaire de 650 MDH.
La législation concernant les lieux de culte a aussi été réexaminée, a-t-il poursuivi, faisant savoir que la nouvelle législation exige des bienfaiteurs désireux de construire des mosquées de s'organiser au sein d'associations créées par la loi, comme elle réglemente la manière d'octroi des subventions de l'État à ces associations et de contrôle de la collecte de fonds. Toujours dans le cadre de la promotion des lieux de culte, M. Ahmed Toufiq a souligné que des améliorations ont été apportées aux mosquées, notamment en termes de réseau d'eau et d'électricité, d'efficacité énergétique, de sécurité et d'accessibilité, l'objectif étant de renforcer le rôle des maisons de Dieu dans la préservation des traditions et dans l'accomplissement de leur mission religieuse et éducative.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.