Asilah : Inauguration de la nouvelle gare routière    «Archéologie de l'intime» à la Fondation Dar Bellarj de Marrakech    Tournoi féminin UNAF : Victoire du Maroc face à la Tanzanie    Basket-ball : La sélection nationale s'incline en amical face à l'Algérie    La FRMF réduit la sanction de l'AS FAR    Ouverture officielle d'un consulat à Laâyoune    Sanctions contre Manchester City: Guardiola va-t-il claquer la porte ?    New York : le Maroc organise au siège de l'ONU un événement sur l'arganier    La CSMD à l'écoute des Marocains de France    Les jurys du 21e Festival National du Film dévoilés!    Conseil de gouvernement : La sécurité sociale au menu    Chômage au Maroc: les derniers chiffres du HCP    Port Tanger Med 2 : APM Terminals dépasse son 1er million d'EVP traités    CMA CGM s'engage dans l'accompagnement des start-ups    Dortmund de Haaland et Hakimi s'offre le PSG de Neymar    Données personnelles, les fortes recommandations de la CNDP et de la BM    À Meknès, un mur ismaïlien sacrifié sur l'autel de chantiers bâclés du PJD    Allemagne : deux attaques visant des bars font neuf morts près de Francfort    Elections régionales allemandes: Alliance Droite-Extrême droite    L'inventeur du « copier-coller » est mort    Météo Maroc: nuages instables avec averses orageuses ce jeudi    Coronavirus: le point sur la situation en Chine    Ministère de la Justice : la liberté provisoire accordée au Koweïtien poursuivi pour viol fait suite à une décision judiciaire    Quelque 170 étudiants marocains participent à New York au programme «Jeunes ambassadeurs aux Nations unies»    Bloomberg sous le feu de ses rivaux lors d'un débat démocrate tendu    Le plafond de verre de l'attentisme a éclaté    Réalité virtuelle: Et si les universités numérisaient le patrimoine architectural?    Tunisie: la composition du nouveau gouvernement annoncée (VIDEO)    Casillas prend sa retraite sportive    La Bundesliga dépasse les 4 Mds de chiffre d'affaires    Issue de parité entre Khouribguis et Mesfiouis    Divers Economie    Erdogan menace la Syrie de déclencher rapidement une opération à Idleb    Transparence : L'indice d'opacité financière 2020 fait état de progrès dans le domaine de la transparence mondiale (1/2)    Luis Martinez : Au-delà du "Hirak", il y a la crise économique qui vient    De l'urgence de la réforme du système électoral    10 000 pas par jour n'empêchent pas la prise de poids    Insolite : Accouplement de serpents    Débarquement au Japon des passagers du paquebot Diamond Princess    La régularité du dialogue politique entre le Royaume et le Pérou mise en relief    Divers    Maroc Telecom réalise un chiffre d'affaires de plus de 36,5 MMDH en 2019    Aït ben Haddou : "Game of Thrones" aux portes du désert marocain    La 70ème Berlinale sous le signe du politique et de la diversité    L'album engagé du rappeur Dave rafle la mise aux Brit Awards    Cash Plus accompagne le groupe Fnaire pour leur 20 ans de carrière à Paris    La pièce «Daïf Al Ghafla» présentée à Bruxelles    Nouveau coup de filet en Turquie contre le mouvement du prédicateur Gülen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quand « L'Opinion » publiait les résultats du bac …
Publié dans L'opinion le 19 - 06 - 2019

Je vous parle d'un temps que les moins de trente ans ne peuvent pas connaître !
En ce temps là, dans les années 1970, 1980 et jusqu'au début des années 1990, « L'Opinion » publiait en avant-première et en exclusivité nationale les résultats du baccalauréat.
En fin d'après-midi, en plein été, entre fin juin et début juillet, des centaines d'étudiants et leurs familles s'attroupaient au 11 Avenue Allal Ben Abdallah, devant la porte d'entrée de l'ancien siège du journal ou dans la rue de derrière, juste devant l'imprimerie dans l'espoir d'être aux premières loges une fois que les rotatives des imprimantes se seront mises à tourner.
Dès que les résultats étaient fins prêts au siège du ministère de l'Education Nationale, ils transitaient par les services de police - Dieu seul sait pour quelle raison - et puis ils arrivaient au siège de la rédaction de « L'Opinion ».
Sur l'avenue, la rumeur enflait tandis que la tension montait de plusieurs crans, car ceux et celles qui n'arrivaient pas à se procurer un exemplaire dans le brouhaha et la densité de la foule restaient jusqu'aux environs de minuit dans l'espoir de se faufiler, jouer des coudes, et voir leur nom
inscrit sur le numéro accroché à leur intention sur la vitrine.
Il faut dire que la publication des résultats du baccalauréat par le journal « L'Opinion » suscitait énormément de remous et de jalousie chez certains confrères de la presse nationale qui s'imaginaient que cette publication se faisait avec une contrepartie financière, alors que « L'Opinion » offrait et proposait ce service gracieusement à tous les bacheliers. Evidemment, le journal en était gratifié par des ventes record, puisque les tirages plus que conséquents étaient systématiquement épuisés.
Tels des reliques, les exemplaires de « L'Opinion » étaient en effet achetés et jalousement gardés par les familles des heureux lauréats du bac, des années durant.
Aujourd'hui, à notre époque où les résultats du bac sont communiqués par un simple SMS aux candidats, de telles pratiques et de telles scènes paraissent certes d'un autre âge, mais c'était quand même un bel âge où le bac avait encore toutes ses lettres de noblesse.
Hafid FASSI FIHRI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.