Le sport est un vecteur de rapprochement des peuples, affirme l'ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud    Israël détruit l'immeuble des médias à Gaza    Deux tornades frappent la Chine : le bilan passe à 12 morts    Frappe aérienne à Gaza: 10 membres d'une famille tués    Une sûreté sur tous les fronts: La DGSN fête son 65 anniversaire    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    Décès de Hammadi Ammor: les confessions touchantes de son fils (VIDEO)    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Exploration de l'espace : la Chine réussit à poser un robot sur la planète Mars    Heure légale: retour à GMT+1 le dimanche 16 mai à 02H00    Condamnation unanime de l'accueil par l'Espagne du chef du Polisario    Inde: Les exportations agricoles en hausse de 17,5% en 2020-2021    Le Gunner déchu, Matteo Guendouzi, annoncé de retour en France    Mesures restrictives: Les Marocains sont à bout    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Le Roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à la Palestine    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Programme foot: les matchs à suivre ce week-end    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc adopte une politique clairvoyante en matière de gestion des ressources en eau (président du CME)
Publié dans MAP le 19 - 12 - 2009

Le président du Conseil Mondial de l'Eau (CME), M. Loïc Fauchon a salué, samedi à Marrakech, la politique clairvoyante adoptée par le Maroc, depuis plusieurs années, dans le domaine de la gestion des ressources hydriques et de la rationalisation des modes d'utilisation de cette denrée vitale.
S'exprimant à l'ouverture des journées politiques initiées dans le cadre du Sommet Africités 5 (16 au 20 décembre), M. Fauchon a ajouté que cette expérience sert de modèle à suivre pour les pays de l'Afrique qui ne cessent de subir les effets néfastes des changements climatiques et du réchauffement global.
Et de rappeler que le Royaume a été le premier à avoir abrité le premier Congrès Mondial de l'Eau à Marrakech il y'a 15 ans, appelant les pays africains à tirer profit de l'expérience marocaine dans le domaine de la mobilisation des ressources hydriques grâce à la politique des barrages.
"Les pays du Continent Africain sont, plus que jamais, appelés à consolider leur offre en matière hydrique, afin qu'ils soient en mesure de faire face aux besoins grandissants de leurs populations en eau, durant les années à venir", a dit M. Fauchon.
Il a, dans ce contexte, mis en relief l'importance des nouvelles technologies en matière d'approvisionnement des zones reculées en eau de manière à garantir aux habitants de ces régions reculées l'accès à cette source vitale.
M. Fauchon a, par ailleurs, fait état de l'engagement du Conseil Mondial de l'Eau à accompagner le développement du Continent Africain, riche en ressources et en énergie, par le bais de la réalisation de projets visant à garantir, de manière pérenne, le droit des populations africaines à l'eau, un droit synonyme de la dignité humaine.
M. Alioune Badiane, directeur du programme ONU- Habitat pour la région MENA a relevé que le Contient Africain se trouve confronté actuellement à nombre de défis, y compris ceux imposés par la crise économique internationale, appelant les gouvernements africains à s'attaquer aux défaillances d'ordre structurel liées essentiellement au logement, à l'enseignement et au développement social.
Il a également mis l'accent sur la nécessité de mettre sur pied un mouvement unifié des acteurs en charge du développement local en Afrique, en tant que choix irréversible à même de répondre aux besoins pressants des populations.
Ce choix, a-t-il poursuivi, doit être fondé sur une vision globale et unifiée de la question du développement, et qui prend en considération les spécificités de chaque pays.
De son coté, Pierre Shapira, président de la Commission des Affaires Statuaires des Cités et Gouvernement Locaux Unis (CGLU) a mis en relief l'importance du soutien des autorités centrales, des collectivités et des gouvernements locaux, en tant que vecteurs d'une meilleure politique de décentralisation.
M. Shapira également maire adjoint de la ville de Paris, s'est dit, en outre, en faveur de la mise en place d'une véritable coordination des politiques nationales des différents pays, notant qu'une telle synergie se veut un outil efficient à même d'asseoir des partenariats décentralisés dans le cadre de la coopération Nord- Sud.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.