CNTSH : Baisse importante du nombre de dons de sang    La FIFA promulgue un nouveau règlement : Instauration d'un congé de maternité de 14 semaines au profit des footballeuses !    USA : Obama, Clinton et Bush promettent de se faire vacciner devant les caméras    Royal Air Maroc couvre le risque Covid-19 dans ses vols à l'international    Covid-19: ce pays est le plus gros acheteur de vaccins dans le monde    Auto-entrepreneurs, IR, amnistie fiscale…les amendements acceptés    Relance: Les crédits garantis atteignent 50 MMDH (Benchaâboun)    Relance post-Covid : Bourita appelle la communauté internationale à faire preuve de solidarité    BAM : la demande bancaire en liquidité totalement satisfaite    Un marocain parmi quatre immigrants arrivés à Mellilia à la nage    Coût du vaccin, durée, effets indésirables... Les explications d'un responsable du ministère    Coronavirus : l'OMS affirme « encore longue » la voie vers la fin de la pandémie    Ait Taleb appelle les Marocains à se faire vacciner pour atteindre l'immunité collective    The Banker magazine : Attijariwafa bank élue meilleure banque au Maroc en 2020    Une ONG suisse salue l'opération nettoyage de la zone tampon menée par les FAR    Messaoud Bouhcine, président du Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques    Décès de l' ancien président de la Fédération Royale marocaine de rugby, Said Bouhajeb    Un derby régional pour la journée inaugurale de la Botola    Jo de Tokyo : Les athlètes seront soumis à des règles très strictes    Chambre des conseillers: le PLF 2021 adopté à la majorité    Football: Le Japon hôte de la Coupe du monde des clubs 2021    The Banker magazine : Attijariwafa bank, "meilleure banque au Maroc en 2020"    Le Conseil de gouvernement adopte deux projets de décret relatifs à la promulgation de mesures exceptionnelles au profit de certains employeurs adhérents à la CNSS    Pose de la première pierre du nouveau consulat général US à Casablanca    L'action humanitaire du Maroc reconnue à travers son élection au Conseil d'administration du PAM    Evolution du coronavirus au Maroc : 3996 nouveaux cas, 372.620 au total, vendredi 4 décembre à 18 heures    Stef Blok : Les actions du Maroc sont une réaction au blocage d'El Guerguarat par le Polisario    "Au Nom des miens " , une exposition de Hassan Bourkia    Parution du recueil poétique "Marrakech : Lieux de passage " d'Ahmed Islah    Fès: décès du premier proviseur marocain du lycée Moulay Driss    Unesco. Le Maroc soutient Audrey Azoulay pour un second mandat    Institut Cervantes : Le cycle du cinéma "Courts-métrages au féminin" en ligne du 7 au 30 décembre    CGEM-DGI : vers une réduction des litiges entre l'Administration et les entreprises    Covid-19 : ce que l'on sait sur le vaccin qui sera administré au Maroc    Une enveloppe de 400 millions de dollars pour une riposte sociale à la Covid    L'Intérieur dénonce les déclarations irresponsables visant des institutions sécuritaires nationales    Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Tétouan (vidéos)    Décès de Aziz Abdelaziz Aïouch, 1er proviseur marocain du lycée Moulay Driss de Fès    Sahara marocain : ARTE dévoile au grand jour les fake news du « polisario »    Le film marocain «Much Loved» bientôt sur Netflix !    La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde    Une nouvelle cellule terroriste démantelée à Tétouan    La directrice de la comm' de la Maison Blanche jette l'éponge    Coup de filet du BCIJ: démantèlement d'une cellule terroriste à Tétouan    BCIJ : Démantèlement d'une nouvelle cellule terroriste à Tétouan (photos)    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La cause palestinienne au coeur des priorités de SM le Roi, président du Comité Al Qods
Publié dans MAP le 28 - 07 - 2010

Le Maroc, dont le Souverain préside le Comité Al Qods, a de tout temps manifesté un soutien sans faille à la cause palestinienne et oeuvré inlassablement pour faire prévaloir les droits légitimes du peuple palestinien et préserver le statut juridique et le cachet civilisationnel d'Al-Qods, ville sainte et symbole de la coexistence entre les religions révélées.
Par Hamid AQERROUT
L'instauration d'un Etat palestinien indépendant et viable avec pour capitale Al Qods Acharif constitue ainsi l'une des constantes du Royaume comme elle figure en tête des priorités de SM le Roi Mohammed VI.
Une solidarité agissante au service d'une cause noble.
Outre ses positions fort louables et parallèlement à ses démarches diplomatiques qui se poursuivent aux niveaux bilatéral, régional et international, le Maroc n'épargne aucun effort pour atténuer les souffrances des frères palestiniens en leur assurant un soutien concret se déclinant en actions solidaires et en projets tangibles réalisables sur le terrain.
L'Agence Bait Mal Al-Qods apporte, à ce titre, un grand appui en permettant de réaliser des projets de logements et des aménagements socio-éducatifs pour améliorer les conditions de vie des populations d'Al-Qods, les soutenir dans leur résistance et préserver les caractéristiques civilisationnelles et spirituelles de la ville sainte.
"Nous réaffirmons Notre ferme détermination à veiller, par la grâce de Dieu et à la faveur d'une mutualisation de tous les efforts bienveillants et sincères, à la poursuite, par le Maroc, de son soutien solidaire absolu à l'égard des populations d'Al-Qods, ainsi qu'à la réalisation, par l'Agence Bait Mal Al-Qods Al-Charif, de ses programmes d'action dédiés à cette ville sainte", avait notamment souligné le Souverain dans un message adressé aux participants au Forum international d'Al Qods, tenu le 28 octobre dernier à Rabat, en présence du président palestinien, M. Mahmoud Abbas.
Des efforts intenses pour contrer les plans israéliens visant la judaïsation d'al Qods
Aussi, face à l'intransigeance ouvertement affichée par Israël dans la mise à exécution de ses plans de colonisation, de judaïsation et de blocus aussi bien en Cisjordanie que dans la Bande de Gaza, le Maroc n'a eu de cesse de réitérer son rejet catégorique de ce plan israélien belliqueux et du danger qu'il représente pour la paix non seulement au Moyen Orient mais aussi dans le monde entier. Une position d'ailleurs réitérée et saluée avec force dans plusieurs sommets et forums internationaux.
"En Notre qualité de Président du Comité Al-Qods, Nous continuerons à déployer les efforts intenses qui s'imposent pour faire échec aux tentatives illégitimes de judaïsation visant à isoler la ville spoliée de la Cisjordanie occupée et à l'annexer à Israël, dans une démarche proprement illégale et absolument impossible", avait en effet affirmé SM le Roi dans le discours adressé au 22è sommet arabe qui s'est tenu à Syrte, en Libye.

Pour faire échec aux manoeuvres israéliennes en terre palestinienne, le Souverain mène constamment des démarches diplomatiques auprès des chefs d'Etat des pays influents, de Sa Sainteté le Pape et des organismes internationaux concernés.
"Nous nous sommes adressé à la communauté internationale, chaque fois que nécessaire, pour qu'elle intervienne avec la fermeté requise afin de faire cesser les violations criminelles et les fouilles suspectes entreprises sur plusieurs sites de la Mosquée Al-Aqsa ", avait souligné SM le Roi dans le message adressé au Forum international d'Al Qods.
De même, convaincu que la loi du plus fort autant que la volonté d'imposer le fait accompli sont inéluctablement vouées à l'échec, Sa Majesté le Roi a lancé un appel à la communauté internationale, notamment au Quartet et à l'Union Européenne, pour qu'elle fasse pression sur Israël afin de l'amener à renoncer à ses pratiques agressives contre le peuple palestinien sans défense, à retourner d'urgence à la table des négociations, à se conformer aux résolutions onusiennes et à oeuvrer sincèrement à la recherche d'une solution juste, durable et définitive au conflit israélo-palestinien.
Cette position constante du Maroc, qui fait sienne la cause palestinienne, a encore une fois été réitérée lors de la réunion africaine des Nations unies sur la question palestinienne, tenue les 1er et 2 juillet à Rabat.
Les participants à cette réunion n'ont pas manqué de souligner le rôle "actif et constructif" du Royaume et ses efforts inlassables pour aider le peuple Palestinien à recouvrer ses droits inaliénables.
En effet, dans la déclaration finale sanctionnant les travaux de la réunion, les participants ont exprimé leur "profonde appréciation à SM le Roi Mohammed VI pour ses efforts inlassables et ses mesures opportunes visant à préserver le caractère religieux et culturel d'Al Qods Al Charif". Ils se sont également félicités des "initiatives constructives de Sa Majesté le Roi en faveur des questions palestiniennes, y compris la question d'Al Qods", louant l'appel lancé par le Souverain au Forum pour la création d'une "coalition internationale" de gouvernements, d'organisations internationales et d'acteurs de la société civile aux fins de la préservation du statut juridique de la ville sainte.
Témoigne également de cet engagement à l'égard de la cause palestinienne, la réaction "ferme, forte et immédiate" du Maroc, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, suite à l'agression israélienne contre la "flottille de la liberté", qui transportait des aides humanitaires vers Gaza.
Le Maroc a été parmi les premiers pays à condamner avec force et détermination cet acte répréhensible sur les plans humain et moral et inacceptable au niveau politique, juridique et diplomatique.
C'est dire donc que le rôle du Maroc, Roi, gouvernement et peuple, dans la défense de la cause palestinienne est historique.
"Le Royaume du Maroc a été à l'avant garde des défenseurs de la Palestine, a déclaré à la MAP l'ambassadeur de la Palestine à Rabat, M. Ahmed Sobh, à l'occasion de la manifestation populaire de solidarité avec le peuple palestinien, organisée à Rabat suite à l'agression israélienne contre la " flottille de la liberté ".
Le diplomate palestinien a ainsi exprimé sa gratitude et ses remerciements à l'ensemble du peuple marocain qui n'a eu de cesse de manifester son soutien et sa solidarité avec le peuple palestinien, de condamner les agressions israéliennes et de défendre les droits des Palestiniens.
Il s'agit là d'une position qui émane de l'engagement sans faille du Maroc en faveur de la cause palestinienne et des efforts du Royaume pour l'instauration d'un Etat palestinien indépendant et viable avec Al-Qods Acharif pour capitale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.