»Partenariat de talents'' UE-Maroc : L'éclairage de la Commission européenne    Justice pénale : Le Maroc élu 1er vice-président de la 31è session de la CCPCJ    Trafic aérien: L'ONDA table sur un taux de récupération de 75% en 2022    Banque mondiale : Augmentation de 40 % des transferts d'argent vers le Maroc    Automobile : Renault vend ses actifs en Russie à l'Etat russe    Billets d'avion : Ryanair fait une importante annonce    Crédit bancaire: l'encours augmente à 989,7 MMDH à fin mars 2022    Tebboun chez Erdogan. Les Algériens offensés par le président des turcs    Vidéo. Berkane arrache son ticket pour la finale aux puissants Congolais du TP Mazembe    Botola Pro D2 : L'Union Touarga (UTS) en première division la saison prochaine    Prix Marc-Vivien Foé : Naïf Aguerd, troisième meilleur joueur africain de la saison en Ligue1    Le Cap-Vert interdit l'importation du plastique    Ministère de la Santé : lancement de la campagne nationale de promotion de l'allaitement maternel    Souveraineté sanitaire : Comment le Maroc se prépare à la période Post-pandémie    Tourisme : les gestes barrières anti-Covid freinent la relance    Le dirham s'est apprécié de 0,95% face à l'euro    Service militaire : adhésion massive des jeunes marocains    Cours des devises du lundi 16 mai 2022    Web TV et nouvelle version web, la Narsa se digitalise (VIDEO)    France/foot: Mbappé élu meilleur joueur de la saison pour la 3è fois consécutive    Botola : le Raja rate le coche face à Oued Zem (VIDEO)    À voir : l'exploit individuel de Théo Hernandez vu des gradins du San Siro (VIDEO)    La DGSN fête ce lundi le 66e anniversaire de sa création    Fusillade à Buffalo: Biden appelle les Américains à éradiquer la haine raciale    Blinken se dit « confiant » par rapport à l'adhésion de la Suède et de la Finlande à l'OTAN    VIDEOS: il était une fois, les attentats du 16 mai 2003    Covid-19 en Chine : Retour à la normale en juin à Shanghai    France: Levée de l'obligation du masque dans les transports en commun    Rabat, l'Afrique au cœur et scène culturelle mondiale    La météo pour ce lundi 16 mai 2022    Le Mali se retire du G5 Sahel    Liban: faible affluence aux premières législatives depuis le début de la crise    Somalie: Hassan Cheikh Mohamoud élu président    DGSN: 66 ans d'engagement renouvelé au service du Royaume    Décès du président des Emirats : Moulay Rachid représente le roi à la présentation des condoléances    Maroc : Abdeljaouad Belhaj élu membre du conseil d'administration de l'IBA    Coupe Mohammed VI de karaté : Le Marocain Abdelaali Jina remporte la médaille d'or    Villa des Arts / Rabat : Amateurs et pros célèbrent le théâtre d'impro !    Le Prince Moulay Rachid représente le Roi à la présentation des condoléances suite au décès de Cheikh Khalifa Ben Zayed Al Nahyane    Hilale mouche l'ambassadeur algérien pour sa schizophrénie au sujet de l'autodétermination    SM le Roi adresse un ordre du jour aux Forces Armées Royales    «Ne me donnez pas de trophées, donnez-moi de l'argent!»    Au CRSC, Kamelia Zarkani tisse des liens entre le Maroc et la Russie    Magazine : Amine Naji, pour le meilleur et pour l'avenir    Hommage : Abderrahim Samadi n'avait pas tout dit    Nizar Baraka souligne la contribution remarquable des Marocains de l'étranger à l'économie nationale    Décès de Fred Ward, l'acteur de « Tremors »    Explosion créative pour les 13 ans de la Fondation Ali Zaoua    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ould Sidi Mouloud: Etat d'alerte générale dans les camps de Tindouf en vue de mon arrestation
Publié dans MAP le 19 - 09 - 2010

Un état d'alerte générale a été décrété dans les camps de Tindouf par "le chef des séparatistes Mohamed Abdelaziz en vue de mon arrestation", a déclaré, dimanche soir, Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, inspecteur général de la "police du polisario", qui avait récemment apporté son soutien au plan d'autonomie dans les provinces du sud.
"Mon jeune frère a été arbitrairement arrêté, samedi soir dans les camps, par les milices du polisario qui l'avaient soumis à un interrogatoire en règle pendant plusieurs heures, dans le but de lui soutirer des informations sur le lieu où je me trouve", a-t-il indiqué dans une déclaration par téléphone à la chaine de télévision "elmuhajer.com", basée à Washington DC.
Ould Sidi Mouloud a saisi, cette occasion, pour lancer un appel à l'opinion publique américaine, au secrétaire générale de l'ONU et à travers lui au conseil de sécurité pour les sensibiliser "au calvaire d'un simple individu à qui les dirigeants du polisario promettent le supplice ultime pour avoir osé s'exprimer librement en s'affranchissant de leurs diktats".
La nature sinistre du polisario et de ses dirigeants s'est encore une fois illustrée à travers "mon interdiction de voir ma propre famille dans les camps de Tindouf", a-t-il déploré, soulignant que "la Minurso doit assumer sa responsabilité en assurant ma sécurité contre les menaces de la caste dirigeante des séparatistes".
Citant la récente interdiction d'accès à l'aéroport de Tindouf, en Algérie, à 20 bénéficiaires marocains de l'opération d'échange de visites familiales et l'assignation dans un hôtel de la même ville de deux journalistes de l'hebdomadaire marocain "Assahrae al Ousbouiya", Ould Sidi Mouloud a relevé que le polisario, sous tutelle algérienne, a choisi l'escalade et "a pour ce faire pris toutes les mesures pour m'arrêter et me faire taire".
Dans une déclaration, faite samedi soir à "elmuhajer.com", Ould Sidi Mouloud avait pris à témoin la communauté internationale quant aux menaces proférées contre lui par les dirigeants du polisario.
"Je compte sur le soutien de la communauté internationale et sur les esprits épris de justice et de liberté pour me soutenir contre ces menaces et dénoncer les abus et les exactions que font subir les milices du polisario aux populations dans les camps de Tindouf", avait-il dit.
Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud avait aussi assuré que "la fébrilité et l'imprévisibilité grandissantes" des dirigeants du polisario le poussent à adopter un surcroit de méfiance, "ne serait-ce que parce que les milices des séparatistes sont passées maitresses dans l'art des rapts et des disparitions forcées".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.