Glovo étoffe son portefeuille de partenaires    US Round Up du vendredi 10 juillet – DeSantis, De Niro , Mode & Covid19, NBA, Hôpitaux    Relance du tourisme : Laftit fait le point avec les professionnels    Benzema élu joueur du mois en Espagne    Serie A L'inter Milan accroché par Verone    Premier League: Manchester United renaît de ses cendres    Champions League: voici les affiches des quarts (PHOTO)    Le Maroc érige une voie express de plus de 1000 km en plein désert    Alerte météo: la canicule se poursuit dans ces villes du Maroc    La médina d'Asilah renoue avec l'art contemporain    La 2ème session du bac sera-t-elle annulée au Maroc ?    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 115 nouveaux cas, 15.194 au total    25 ans déjà pour l'Université Al Akhawayn : 6.000 lauréats et un nouveau cap stratégique    Le soutien des entreprises conditionné par la conservation d'au moins 80% des déclarés    L'Homme refuse d'être libre    Covid-19 : Privatisation, «dommage collatéral»    Messages de condoléances du Roi Mohammed VI au Roi d'Arabie Saoudite et au Président ivoirien    Gims raconte son « Malheur Malheur »    Fonds Innov Invest : Un plan d'urgence pour les start-up lancé    Casablanca: un inspecteur de police et une femme interpellés pour falsification et usage de documents officiels    Le Maroc intègre la communauté andine en tant que membre observateur    Bus de Casablanca. Le PJD agent commercial d'Erdogan    Dialogue social : Les partenaires sociaux préparent un nouveau round    Prévisions météorologiques pour la journée du vendredi 10 juillet 2020    Le nouvel ordre mondial post-Covid-19: Quel positionnement pour le Maroc?    La Covid-19 est sous contrôle, mais cela ne signifie pas que le virus a disparu    Débat en commission parlementaire sur le projet de loi relatif au ciblage des bénéficiaires des programmes d'appui social    Préparation des prochaines échéances électorales    Débat sur la réforme du Code électoral    La responsabilité de l'Algérie dans le détournement de l'aide humanitaire destinée aux camps deTindouf est patente    City se balade, Wolverhampton s'égare    Saad Dine El Otmani : Relance économique et vigilance sanitaire, maîtres-mots de la prochaine étape    Formation pour l'obtention de la licence A CAF d'entraîneur    Le roi Mohammed VI a envoyé un message au roi Salmane    Le Maroc rouvre partiellement ses frontières    Le trompettiste Ibrahim Maalouf relaxé en appel    Le 51ème Festival national des arts populaires aura lieu en octobre    Agadir se prépare pour relancer l'activité et accueillir les touristes nationaux    Nouvelle édition en ligne des Nuits blanches du cinéma et des droits de l'Homme    Le président ivoirien a reçu un message du roi Mohammed VI    Ecriture jubilatoire    De nouveaux bains de sang évités en Tunisie    Guerre mémorielle autour de l'ancienne basilique Sainte-Sophie    De nouveaux jalons pour l'écriture poétique proposés par Salah Boussrif    Détournement de l'aide par le polisario et l'Algérie: le Parlement européen dépose un projet de résolution    Situation en Libye: le Maroc s'inquiète    Reprise de l'activité footballistique au Maroc    Talaâ Saoud Al Atlassi : Le non du Maroc au plan israélien se démarque par son réalisme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le projet du Fonds vert pour l'Afrique, une initiative pour faire face aux défis du changement climatique (ONG marocaine)
Publié dans MAP le 13 - 10 - 2010

Le projet du Fonds vert pour l'Afrique, lancé par la Banque africaine de Développement (BAD), est une initiative destinée à faire face aux défis du changement climatique en Afrique et à aider le continent à accéder plus facilement aux ressources financières consacrées à cette question, selon une ONG marocaine.
"Nous soutenons cette initiative novatrice qui se propose de développer les technologies propres et vertes à travers le continent notamment les énergies renouvelables, la formation des capacités, l'agriculture biologique durable et le recyclage des déchets solides et liquides ", a déclaré à la MAP le président de l'Association marocaine pour la santé et l'environnement (AMHES), M. Allali Abdelkader.
Selon cet expert, qui est aussi membre fondateur de l'Association Marocaine pour l'Economie Verte (AMEVERT), ce projet est de nature à répondre de "façon efficace " aux immenses besoins et priorités de l'Afrique pour contrer les impacts du changement climatique.
" Le projet de Fonds vert pour l'Afrique ambitionne la prospection des opportunités offertes au niveau international et ouvre d'autres créneaux de partenariat autres que les négociations officielles sur les changements climatiques ", a-t-il expliqué en marge des travaux d'une session spéciale consacrée à la discussion et à la mise en oeuvre de ce Fonds dans le cadre du 7-ème Forum africain pour le Développement (ADF VII) qui se tient actuellement (11-15 octobre) au siège de la Commission économique de l'ONU pour l'Afrique (CEA) à Addis-Abeba.
Il a aussi rappelé que le Maroc d'une expérience avant-gardiste dans ce domaine, en ce sens qu'il a déjà pris de nombreuses initiatives notamment celles du plan Maroc vert et du plan solaire, se disant convaincu que les décideurs politiques marocains ne " ménagerons aucun effort pour soutenir ce projet de Fonds vert pour l'Afrique ".
Le Fonds vert pour l'Afrique, qui sera basé au siège de la BAD à Tunis, sera présenté en décembre prochain à Cancun (Mexique), lors de la 16eme Conférence des parties (COP) sur le climat.
A travers ce fonds, la BAD ambitionne de gérer pour le compte du continent, 40 pc de la totalité des ressources financières mobilisées par la communauté internationale dans la lutte contre les changements climatiques dans le continent.
Lors de la 15-ème COP à Copenhague en 2009, les pays développés se sont engagés à verser 100 milliards de dollars par an à l'horizon 2020 pour aider les pays les plus pauvres à faire face aux effets du changement climatique et de leur affecter 30 milliards de dollars d'ici 2012.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.