Vaccins. Ait Taleb: « Le Maroc va amorcer un nouveau tournant »    CAN 2021 : Reprise pour Fayçal Fajr et Nayef Aguerd, d'autres joueurs absents    Benslimane: Le Roi préside le lancement des travaux de réalisation d'une usine de fabrication de vaccins anti Covid-19    Italie : Abdelhamid Sabiri aurait trouvé un accord avec un club de Seria A    CAN: Yassine Bounou s'exprime avant Maroc-Egypte (VIDEO)    Paxlovid: la pilule anti-Covid de Pfizer approuvée par l'EU    Casablanca : La galerie d'art ''L'atelier 21'' accueille Saïd Afifi    Covid-19 au Maroc : 5 560 nouvelles infections et 33 décès ce mercredi    Lois sur la concurrence : une mesurette en attendant la grande réforme    Wall Street ouvre en hausse, portée par de bons indicateurs et des résultats d'entreprises    Justin Trudeau, cas contact testé négatif, à l'isolement pour 5 jours    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 27 Janvier 2022 à 16H00    Le CESE lance sa plateforme participative « Ouchariko »    L'artiste Abdellatif Hilal n'est plus    CAN: Derraji félicite les Marocains (PHOTO)    Covid-19: le Maroc prolonge l'état d'urgence sanitaire (Officiel)    Burkina-Faso: Les militaires arrêtent le président    L'essentiel est de gagner et de passer au prochain tour    Mise en exergue de l'importance du projet de loi relatif aux droits d'auteur et droits voisins    BERD : le financement vert domine les investissements réalisés au Maroc en 2021    Alerte au phishing, une campagne use de documents powerpoint malveillants    Approbation d'une série de projets de développement social et humain pour un million de dollars    Alerte météo : fortes pluies attendues jeudi et vendredi dans plusieurs provinces    L'ONU salue le leadership du Maroc    La Guinée équatoriale et l'Egypte complètent le tableau des quarts de finale    USFP : Abdelkrim Benatiq retire sa candidature au poste de Premier secrétaire    Investigation : "Pegasus, les dessous d'une affaire" (Replay)    Maroc: Rebond « exceptionnel » de l'économie en 2021    Marrakech: le wali règlemente l'usage de l'eau courante et de la nappe phréatique    L'alliance Nissan-Renault-Mitsubishi va dépenser 23 milliards d'euros pour promouvoir les véhicules électriques    Covid-19: Certains médicaments seraient inefficaces contre Omicron    Les Etats-Unis fournissent près de 1,6 million de doses Pfizer au Maroc    Températures prévues pour le vendredi 28 janvier 2022    « Pas positif »: froideur russe après la réaction américaine à ses exigences    CAN 2021 / Ghana : Milovan Rajevac officiellement limogé    Pegasus: Le tribunal de Paris va-t-il ouvrir le dossier ?    France : La Fondation Tayeb Saddiki représentante du Maroc à Versailles pour les 400 ans de Molière    Délais de paiement : ce qui va changer avec la nouvelle loi    Les positions constantes du Maroc envers la cause palestinienne réitérées devant l'UA    Justice : L'Amazighe acte son entrée dans le système judiciaire    Il permet au public de découvrir la richesse historique et culturelle de la ville    Mehdi Fath publie «Tu avais raison ...» en juin prochain    Etchika Choureau, grand amour interdit de Hassan II, décède à l'âge de 92 ans    Conseil de gouvernement : l'état d'urgence sanitaire sera-t-il prolongé ?    Année judiciaire : 4.611.236 affaires enregistrées au titre de l'année 2021    BCIJ : Deux Daechiens interpellés à Al Haouz    Foot: un entraîneur allemand falsifie son certificat de vaccination    OMC : La Chine autorisée à imposer des sanctions tarifaires aux Etats Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les allégations de l'Algérie sur de présumées violations des DH au Sahara visent à nuire à l'image du Maroc (diplomate)
Publié dans MAP le 22 - 01 - 2010

Les allégations de l'Algérie concernant de prétendues "violations" des droits de l'Homme dans les provinces du Sud visent à nuire à l'image du Maroc, au moment où les populations détenues dans les camps de Tindouf vivent dans des conditions dramatiques, dans le déni total de leurs droits, a affirmé l'ambassadeur du Maroc à Koweït, M. Mohamed Belaïch.
Dans un entretien publié vendredi par le quotidien "Awan", le diplomate a souligné que le Royaume fait l'objet, depuis plusieurs années, d'une guerre diplomatique et médiatique orchestrée par l'Algérie.
"Les ennemis de notre intégrité territoriale nous ont habitués à inventer des questions secondaires pour tenter de saboter le processus de négociations en cours", a-t-il dit, rappelant que la dernière "trouvaille" est celle des droits de l'Homme, dans une vaine tentative de susciter la sympathie de certaines organisations de défense des droits humains.
Ainsi, a-t-il expliqué, l'affaire Aminatou Haidar a été instrumentalisée "pour servir les intérêts non avoués de certaines parties".
Toutefois, le Royaume "a réussi à la démasquer (A. Haidar) ainsi que ceux qui la manipulent", a-t-il assuré précisant que de grandes puissances mondiales ont insisté sur la souveraineté de la loi marocaine sur l'intégralité de son territoire national, dont les provinces du sud.
Selon le diplomate, le +polisario+ connaît actuellement de grandes divisions et fait face à des soulèvements à l'intérieur des camps, en protestation contre les conditions inhumaines et les détournements systématiques des aides humanitaires, mettant l'accent sur la détermination du Maroc de faire face aux manoeuvres des ennemis de son intégrité territoriale et de faire bénéficier les provinces sahariennes de la primauté dans le processus de régionalisation avancée, de façon à conforter leur capacité à gérer leurs propres affaires locales.
Il a, en outre, indiqué que la diplomatie marocaine a réussi à replacer le processus de négociations au coeur de l'actualité internationale, de même que le gouvernement marocain poursuit sa dynamique de développement dans les provinces de sud, l'objectif étant de consolider la démocratie et la promotion des libertés publiques sur l'ensemble du territoire national.
Le diplomate a, à cet égard, affirmé que l'initiative d'autonomie constitue la solution idoine pour le règlement de la question du Sahara, rappelant que ce projet a été qualifié de "sérieux et crédible" par les Nations unies et la communauté internationale.
Il a, par ailleurs, souligné que la relance de l'Union du Maghreb Arabe (UMA), souhaitée par tous les peuples maghrébins, est une nécessité historique et stratégique dans un contexte mondial marqué par les grands groupements.
La concertation politique, la complémentarité économique et la coordination sécuritaire doivent inciter les Etats maghrébins à demeurer attachés à l'option de l'union et la construction d'un Maghreb fondé sur l'unité, la cohésion et la solidarité, a-t-il affirmé.
Concernant les relations maroco-koweïtiennes, il a noté que la coopération bilatérale a enregistré un saut qualitatif dans tous les domaines, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI et SA Cheikh Sabah Al Ahmad Al Sabah.
"Nous oeuvrons, aux côtés de nos frères koweïtiens, à la préparation de la 7è session de la commission mixte, prévue dans quelques semaines à Koweït city, sous la co-présidence des ministres des Affaires étrangères des deux pays", a-t-il ajouté, précisant que cette réunion permettra de se pencher sur les moyens de renforcement de la coopération bilatérale, notamment dans les domaines économique et technique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.