Dahirs royaux de nomination pour 22 ambassadeurs dont Amrani, Abouyoub, Rahhou, Naciri…    Soulaliyates, Laftit veille au grain…    Youssef Amrani, nommé à Prétoria, « ready to work »…    OPCI, BMCE Capital est au rendez-vous    Importante délégation du Maroc au Forum Invest in Tchad    Edito : Service public rentable    La nouvelle Résidence-Hôtel des Œuvres Sociales, un lieu d'estivage pour les familles des militaires des FAR    Le Cameroun réussit son entrée, le Ghana chancelle    Mawazine 2019 : Elissa embrase Nahda    Royal Air Maroc en représentation au Caire, en marge de la CAN    Erdogan craint la perte d'Istanbul    Succession de Juncker: Le casse-tête européen    L'UE intransigeante face au Brexit    Mawazine: Une programmation plurielle et un parterre de stars- Reportage photos, Abdelmajid BZIOUAT    Festival gnaoua et musiques du Monde: Un moment de grâce dans la ville des Alizés    QUEBEC : LA MAROCAINE MARWA RIZQY, REVELATION DE L'ASSEMBLEE NATIONALE    Régionalisation avancée et mise en œuvre d'une stratégie visant la préservation de l'identité des MRE    El Hadji Diouf Jouer la CAN en Egypte est une chance !    Jordan Ayew, la stagnation du prodige    La Côte d'Ivoire réussit son entrée en matière    S'énerver plus pour vivre plus    YouTube pressé de mieux protéger les enfants    Divers    Sommet des deux rives : Engagements pour une nouvelle ambition en Méditerranée    Deuxième réunion de l'Observatoire des délais de paiement    Plusieurs conventions signées en marge du Salon Bio Expo Maroc    Divers Economie    Très attendu par ses fans, Reda Taliani cartonne à Salé    Chellah à l'heure de la musique tzigane    "Toy Story 4" en tête du box-office    Le Maroc présent à la conférence de Manama    Téhéran accuse Washington d'avoir coupé « la voie de la diplomatie »    Les valeurs, le match à gagner    Le Maroc au «Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée»    Industrie du verre : les ophtalmologues montent au filet    Enseignement. Comment généraliser le préscolaire    30 kg de résine de cannabis saisies à Bab Sebta    La canicule s'installe sur l'Europe, records de chaleur attendus    Mohamed Ali Bensouda : «Nous souhaitons aborder la question des retraites et de notre rapport aux jeunes et aux aînés»    Mauritanie: Ghazouani proclamé vainqueur dès le premier tour    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste dans la région d'El Haouz    Cameroun. La "malédiction" sera-t-elle brisée?    Bénin-Ghana. Match-test sans meneur pour les Ecureuils    Trophée Hassan II des arts équestres traditionnels «Tbourida» : La Sorba du Moqaddem Maher El Bachir remporte la 20ème édition    Le Maroc entame la CAN sur une victoire à l'arrachée    Spotify partenaire musique du Festival Mawazine 2019    Edito : Bronzette    Insolite : Mis en examen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le PI souhaite que les pourparlers sur le Sahara aboutissent à un règlement politique (El Bekkali)
Publié dans MAP le 28 - 01 - 2012

Le Parti de l'Istiqlal (PI) suit avec beaucoup d'intérêt les rounds des pourparlers informels sur le Sahara et souhaite de les voir aboutir à un règlement politique de ce conflit artificiel, a affirmé Abdellah El Bekkali, membre du Comité exécutif du PI.
Dans une déclaration à la MAP au sujet du 8è round des pourparlers informels sur le Sahara, qui se déroule du 19 au 21 juillet à Manhasset dans la banlieue de New York sous l'égide des Nations unies, M. El Bekkali a indiqué que le règlement de la question du Sahara "auquel nous aspirons doit être basé uniquement sur la proposition marocaine d'autonomie".
M. El Bekkali a, en outre, souligné que ces pourparlers constituent une occasion pour faire pression sur l'Algérie pour qu'elle accepte le recensement des personnes séquestrées dans les camps de Tindouf, précisant qu'Alger "refuse jusqu'à présent une telle opération, craignant que leur nombre exact ne soit connu. Selon les estimations de plusieurs milieux, ils seraient quelque 50 mille personnes, a-t-il relevé.
Il a, d'autre part, mis l'accent sur "la responsabilité des Nations unies de conférer le droit de représentativité des Sahraouis à toutes les instances sahraouies, au lieu de se contenter d'une entité rongée par la corruption et l'éparpillement et à la solde de l'Algérie, qui demeure la partie principale dans ce conflit artificiel ".
M. El Bekkali a, par ailleurs, affirmé que la majorité écrasante des Sahraouis a choisi de faire partie du Maroc, et ceux se trouvant dans les camps ne forment qu'une minorité, soulignant la nécessité de tenir compte de l'importance de la représentativité de cette majorité.
Il a, d'autre part, fait observer que les Marocains sont mobilisés derrière SM le Roi pour faire face à toutes les manoeuvres visant à porter atteinte à l'intégrité territoriale du Royaume et pour relever le défi de développement de l'ensemble du territoire national.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.