La Chambre des représentants adopte le PLF-2020 en deuxième lecture    Sa Majesté le Roi préside un Conseil des ministres    RAM rejoint l'Alliance Oneworld en mars prochain    Cérémonie commémorative du cinquantenaire de la création de l'OCI    Ligue des champions : Les grosses écuries restent en course    Les hooligans ont gâché le spectacle à Khouribga    Divers    La pauvreté est l'une des principales sources de violence conjugale au Maroc    Robert Redford: Je ressens une grande connexion avec le Maroc
    "Scandale" en tête des nominations pour les SAG Awards
    Prison de Nador: «Le détenu décédé n'a jamais subi de mauvais traitement»    TGR: Déficit budgétaire de 42 MMDH à fin novembre    Errachidia: Arrestation de deux individus en possession d'une demi tonne de chira    "Le SMIG demeure sensiblement élevé au Maroc", selon Bank Al Maghrib    Bassin du Congo: Arlette Soudan-Nonault remercie le roi Mohammed VI    Complexe Mohammed VI: Faouzi Lakjaa détaille l'ambition de la FRMF    Maroc-Portugal. Les opérateurs main dans la main pour doper la coopération    JO: Paris-2024 choisit Tahiti pour les épreuves de surf    L'ONEE reçoit un appui financier de 245 millions d'euros de la BAD    Samedi à Rabat: 5e session de son Comité central du PPS    L'Observatoire Africain pour les migrations se fait attendre    Le Lesotho ne reconnaît plus la pseudo-rasd    Revitaliser un arbre emblématique    Al Hoceïma : Peine de mort pour le duo qui a commis un double meurtre    Marrakech : La guerre contre les malfaiteurs ne s'essouffle pas    La Fédération de rugby minée par une crise sans précédent    Elizabeth II ne compte pas quand il s'agit des cadeaux de Noël    «Bayane Al Youme» primé dans la catégorie «Presse écrite»    Le rappeur 7liwa chante à la prison d'Oukacha    Sommet Russie-Ukraine : un résultat mitigé…    Manifestation multidimensionnelle au rayonnement international : Le «Village du Maroc» ferme ses portes à Abidjan    En Algérie, les bureaux de vote ouvrent leurs portes    La fête de plaisir des sens et de vitalité d'esprit    BMCE Bank Of Africa lance "Dynamic Currency Conversion"    YouTube et la publicité, je t'aime moi non plus    Irréconciliables, républicains et démocrates débattent de la destitution de Trump    Fumées toxiques en Australie: Le Premier ministre australien sort du silence    Ses membres, son livrable, sa méthodologie, ses priorités, son mode de fonctionnement… La commission Benmoussa en 10 questions    L'UE octroie 101,7 millions d'euros au Maroc    Régime de change : BAM étudie l'impact sur l'économie    Recrutement: La DGSN adopte la procédure de présélection    Othmani Benjelloun et Dr Leila Mezian Benjelloun assistent à la remise des Prix Nobel    Complexe Mohammed VI. Visite guidée    L'amazighité sans hypocrisie    Conférence internationale à El Jadida sur la famille et l'éducation dans le monde arabe    One Piece Stampede, le premier film de la Toei Animation à être diffusé au Maroc    Lever de rideau sur le Festival international «Cinéma et migrations» d'Agadir    Une structure intégrée dédiée à la performance et à l'excellence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les USA "extrêmement préoccupés" par les liens entre terrorisme et crime organisé en Afrique du Nord (Mike Mullen)
Publié dans MAP le 28 - 01 - 2012

Les Etats-Unis sont "extrêmement préoccupés" par les liens et la convergence d'intérêts entre les organisations criminelles transnationales et les réseaux terroristes en Afrique du Nord, notamment Al-Qaida au Maghreb Islamique (AQMI), a affirmé, lundi, le chef d'Etat major interarmées américain, l'amiral Mike Mullen.
"Il s'agit d'une question qui m'inquiète depuis plusieurs années, et ce n'est pas seulement le trafic de drogues, mais aussi l'immigration (illégale) et le trafic d'armes et d'êtres humains", a déclaré le plus haut gradé de l'armée US, lors d'une conférence au Centre de la presse étrangère (FPC) à Washington, à l'occasion de la présentation de la nouvelle stratégie américaine de lutte contre le crime organisé international.
L'amiral Mullen a relevé que ces trafics de tout genre qui fleurissent dans les zones de non droit en Afrique du Nord et au Sahel, génèrent des revenus se chiffrant par milliards de dollars, notamment pour ce qui est du trafic de drogues dures opérés par les narcotrafiquants latino-américains à travers l'Atlantique, soulignant que ces revenus profitent également aux réseaux terroristes locaux et à leurs opérations dans la région.
Le responsable américain a relevé, à ce propos, l'intérêt et l'importance de la coopération, aussi bien au niveau international que régional, afin de lutter contre la prolifération de ce genre de trafics et les organisations criminelles et terroristes qui sont derrière.
A rappeler que le président américain Barack Obama a mis en garde, lundi, contre la menace de déstabilisation posée à l'échelle mondiale par le crime organisé et les organisation criminelles transnationales, tout en relevant les liens de plus en plus étroits qui existent entre ces organisations et le terrorisme international.
"Le crime organisé n'est plus un problème local ou régional, il représente aujourd'hui un danger pour la stabilité internationale", a affirmé M. Obama dans une lettre au Congrès, rendue publique lundi par la Maison Blanche.
Le sous Secrétaire d'Etat américain pour les Affaires politiques, William Burns, a également souligné, lundi, que "les groupes terroristes et insurgés se tournent aujourd'hui vers les réseaux criminels pour des partenariats d'intérêt" en profitant de la globalisation et du monde interconnecté dans lequel nous vivons.
C'est ainsi que les "marchés mondiaux de la drogue financent l'armement des Talibans en Afghanistan et des FARC en Colombie, et que les cargaisons de drogues illégales venues d'Amérique Latine trouvent leur chemin à travers l'Afrique de l'Ouest", a expliqué M. Burns lors d'un point de presse à l'occasion de la présentation de la nouvelle stratégie américaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.