Service militaire : Plus de 900 candidats accueillis à Larache    Cinq morts dans une bousculade avant le concert de Soolking    Divided G-7 Leaders Headed for Clashes at Tense French Summit    Tétouan : Un jeune homme se donne la mort par pendaison    Casablanca : 3 ans de prison pour un escroc récidiviste    La première journée dominée par les Sud-africains : Le Maroc décroche la médaille de bronze au relais 4x100m nage libre    Vidéo : Luis Suarez poursuivi par des fans à Tanger…    Renaissance Sportive de Berkane : Fouzi Lekjaa quitte la présidence    Le troisième Festival national de Marmoucha du 30 août au 1er septembre    11ème Festival «Voix de Femmes» de Tétouan : Daoudia, Najat Rajoui et les autres    Le droit à la TERRE !    Jeux Africains: Les Lionnes font mieux que les Lionceaux    Belksiri : Arrestation d'un multirécidiviste apparu sur les réseaux sociaux en possession d'armes blanches    Label'Vie récompense les bacheliers    RFI : C'est un véritable défi que le Maroc a relevé    Actifs immobiliers. Baisse des prix d'environ 1% au 2e trimestre    Barid Al-Maghrib participe au concours du plus beau timbre-poste lancé par PUMED    Classe moyenne : Une reconnaissance royale    Cristina López Barrio: Tanger la «captivante»    Budget des régions. Le dispositif projeté pour 2020    Marquage fiscal : En cas de victoire, De La Rue peu soucieux d'honorer son contrat ?    La mode veut agir pour l'environnement, mais sans contraintes    Souss-Massa : Plus de 2 MMDH pour 83 projets au 1er semestre 2019    Edito : Rentrée    Le patron de la Fed joue gros avec son discours vendredi    Tensions et dissensions attendues au sommet du G7 qui s'ouvre samedi en France    Ocean Viking: Les réserves de nourriture s'épuisent (MSF)    Italie: le Premier ministre Giuseppe Conte démissionne…    «Les Forces Armées Royales, la Marche de la fidélité et l'esprit du renouveau» : Un livre qui traite de l'action royale permanente en faveur de la modernisation des FAR    Parlement. Vacances prolongées ?    Initiative «Cinéma sur la Muraille» : Le 7ème art à l'honneur à Essaouira    M'barek Boussoufa rejoint le club d'Al-Sailiya    Le régime syrien va permettre aux civils de sortir de la région d'Idleb    News    Le partenariat Afrique-Indonésie doit reposer sur une logique gagnant-gagnant    Vers le renforcement de la coopération entre le Parlement marocain et l'UIP    Mise en service à Rabat des nouveaux autobus    Féminicide à Sidi Slimane    Divers    Faire souvent la sieste, un signe précoce d'Alzheimer ?    Le Maroc et les Iles Fidji veulent booster leurs relations    Le Soudan se dote d'un nouveau pouvoir    L'ultime défi de l'Imperatore Franck Ribéry à la Fiorentina    Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions : L'IRT gagne mais sa qualification reste compromise    Abdelhamid Azzubair, un artiste éclectique qui exalte la calligraphie arabe    Dwayne Johnson récupère sa place d'acteur le mieux payé au monde    Le Festival international de Volubilis de musique mondiale traditionnelle de retour à Meknès    L'orchestre philharmonique Symphonyat attendu à l'hippodrome de Casablanca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc a pris des initiatives majeures qui se sont révélées payantes (DG de l'ONMT)
Publié dans MAP le 19 - 02 - 2010

En prenant des "initiatives majeures" dans le secteur du tourisme au moment où la tendance était à la limitation de l'investissement au motif de la récession économique, le Maroc a fait un choix pertinent qui s'est révélé payant, a affirmé à Milan M. Abdelhamid Addou, directeur général de l'Office National Marocain du tourisme (ONMT).
-Par Amina Benlahsen, envoyée spéciale-
Grâce à ces initiatives, adoptée dès novembre 2008, le Royaume a non seulement préservé ses acquis mais a remporté de nouvelles parts du marché en 2009 alors même que d'autres en perdaient, a souligné M. Addou dans un entretien à la MAP en marge de la Bourse internationale du Tourisme (BIT), ouverte jeudi dans la capitale lombarde.
L'arrivée de nouveaux produits sur le marché dont la destination Saidia, qui a réalisé un taux de remplissage de 70 pc dès la première année de son lancement, a été bénéfique pour le secteur qui a bien résisté à la crise, a observé notamment le responsable marocain. "C'est un véritable succès ", a-t-il indiqué.
M. Addou a précisé que pour le marché italien, cette destination balnéaire a constitué une nouvelle offre attractive puisqu'elle a attiré pas moins de 5.000 touristes italiens en 2009.
Cette performance est d'autant plus appréciable que le marché italien, qui a enregistré une progression du 10 pc sur le Maroc, soit une recette globale de 2 milliards de dirhams, a perdu 20 pc de voyageurs l'année dernière, a-t-il fait remarquer.
Saadia est pour l'instant programmée par deux des plus grands tour-opérateurs italiens: "Alpitour" et "Ventaglio", mais plusieurs contrats avec d'autres T.O sont programmés de manière à doubler le chiffre des arrivées en 2O10, a-t-il signalé.
Entre autres facteurs ayant contribué à la réalisation de résultats positifs sur le marché italien, le Directeur Général de l'ONMT a cité la multiplication des dessertes aériennes, notamment à partir du nord de l'Italie où opèrent désormais, aux côtés de la RAM et d'Alitalia, les compagnies low cost Easy jet, Jet4you, Ryanair et Air Arabia. Des liaisons à partir de Turin, Milan, Venise, Vérone et Bologne sont actuellement programmées, a-t-il précisé.
Le responsable marocain a évoqué aussi la campagne de communication lancée par l'ONMT. Il a indiqué à cet égard qu' en plus du volet institutionnel qui positionne la destination Maroc à travers des spots publicitaires sur les télévisions, les radios et la presse écrite italiennes, cette campagne s'oriente désormais vers la promotion d'une série de reportages réalisés par des journalistes italiens qui effectuent des séjours au Maroc pour se rendre compte par eux-mêmes des richesses et potentialités dont regorge le Royaume. Leurs reportages sont ensuite diffusés sur les plus importantes chaînes de télévision italiennes.
En marge de sa participation à la 30ème édition de la Bourse internationale du tourisme de Milan, M. Addou a procédé, jeudi, à la signature de contrats avec trois tours opérateurs italiens. Trois autres contrats devraient être signés ce vendredi .
L'ONMT a déjà signé des contrats avec quelque 70 tour-opérateurs italiens sur les 100 que compte la Péninsule, ce qui est "énorme", a dit le responsable marocain en faisant état de "difficultés" du fait que le marché italien est "très fractionné" (à titre d'exemple, l'Italie compte près de 9.000 agences de voyage).
Le stand du Maroc à ce Salon de professionnels, qui se poursuivra jusqu'à dimanche prochain, occupe une superficie de 252 m2 où le traditionnel et le contemporain cohabitent en parfaite harmonie pour offrir aux visiteurs de différents horizons une image de l'authenticité du Royaume et de son ouverture sur la modernité.
Dans une ambiance enveloppée de parfum de thé à la menthe servi par le mythique "Azizi", compagnon de route de feu Bouchaib Al-Bidaoui, les visiteurs trouvent réponse dans cet espace ouvert à leurs sollicitations, grâce à la logistique mise en place par l'ONMT et à la disponibilité de ses partenaires parmi les professionnels et les institutionnels.
Le stand est animé par une douzaine de professionnels marocains des plus renommés (tour-opérateurs, hôteliers...), des compagnies aériennes "Royal Air Maroc" et "Air Arabia" et des Conseils régionaux du tourisme (CRT) d'Agadir, Marrakech, Fès, Meknès et Casablanca et la Fédération nationale des agences de voyage).
Attentifs aux sollicitations des uns et des autres, ils s'ingénient à vanter les atouts du Royaume et à proposer des produits variés, innovants et de qualité, critères recherchés, parmi d'autres, par une clientèle de plus en plus exigeante.
Marques de l'envergure de la BIT de Milan, qui connait la participation de 150 pays, la superficie qui lui est réservée (plus de 90.000 m2), le nombre de visiteurs attendus (plus de 150.000 dont près des deux tiers constitués de professionnels) et des journalistes assurant sa couverture (plus de 3.000).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.