Le tribunal administratif de Rabat destitue le président du conseil communal de Harhoura    Paiement mobile: 6 millions d'utilisateurs et 1,3 MMDH de transactions visés d'ici 2024    Le maintien de l'heure d'été ou son retrait dépend des résultats    À Singapour, Poutine et Abe parlent d'un traité de paix    Les Etats-Unis nomment un nouvel ambassadeur en Arabie saoudite    Journée mondiale du diabète: Plus de 2 millions de Marocains sont diabétiques    Brexit : Le projet d'accord « répond au vote des britanniques », soutient May    Italie : Salvini accueille 51 migrants en provenance du Niger    « We Could Be Heroes », le documentaire poignant de Hind Bensari primé au Canada    Le Maroc abrite la 4ème édition du Sommet Humanitaire Panafricain    Debdou célèbre le patrimoine juif marocain    Les Ateliers de l'Atlas, nouveau programme d'aide au développement de talents du MENA    Une nouvelle liste du Patrimoine culturel national    L'urgence d'un Observatoire africain pour la sécurité routière    "Les hommes meurent, mais ne tombent pas" bientôt à Rabat    Une enquête sur le recrutement de deux joueurs mineurs par l'AS Monaco    Fintech Challenge. BCP lance son programme d'innovation dédié aux startups    Kénitra: Kromberg & Schubert investit 450 millions de dirhams et promet 3.000 emplois    L'Algérie au pied du mur    Afrique du Sud : Un scandale à la sex-tape emporte le ministre de l'Intérieur    Nuit des galeries 2018 : Appel à candidature    Akhannouch : Un début prometteur pour la saison agricole    Hémodialyse : Seulement 36 centres créés en 6 ans    Assises nationales sur la protection sociale : Les recommandations des intervenants    Climat, coût du voyage, hôtels classés : Ce qui motive les Italiens à visiter le Maroc    L'accord de Skhirat: le seul cadre viable offrant une voie inclusive et durable vers la stabilisation de la Libye    Le Conseil de gouvernement reporte sa réunion    Addis-Abeba: Le Maroc appuie la réforme institutionnelle de l'UA    GFi Informatique intègre Value Pass    Arrestation de quatre personnes impliquées dans l'affaire : Saisie à Marrakech d'une importante quantité de drogue    Fiscalité des associations. Une profonde réforme s'impose    Treize bases de missiles non déclarées identifiées en Corée du Nord    Habib El Malki reçoit les membres de la commission des pétitions à la Chambre des représentants    "Le serviteur du Roi", cinquième tome des mémoires de Mohamed Seddik Maaninou    Limiter l'abandon scolaire à défaut de pouvoir l'éradiquer    Divers    C'en est trop !    La Ligue des nations, rapidement adoptée    D'Ifrane à Tokyo : Le VTT marocain en bonne voie pour se qualifier aux prochains Jeux olympiques d'été    WAC-Girard : Le divorce ?    Entre le marteau du refoulement et l'enclume du déplacement    Insolite : Une Lamborghini et un lionceau    Conférence sur l'architecture espagnole à l'Institut Cervantès de Rabat    Plaidoyer à Rabat pour la promotion des investissements étrangers dans le domaine cinématographique au Maroc    Stan Lee, légende de la bande dessinée, n'est plus    L'équipe nationale sacrée 3e au niveau mondial    L'art martial et la manière    Mondial 2022.. La main tendue de l'Iran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bulletin du Maghreb
Publié dans MAP le 22 - 11 - 2009


09
Marrakech
-Les travaux d'un Forum sur la gouvernance et d'un Forum des Entreprises et du Sommet des femmes entrepreneurs ont débuté simultanément dimanche à Marrakech et ce, en prélude à la Conférence ministérielle de l'Initiative MENA-OCDE, dont les travaux démarreront officiellement lundi dans la cité ocre.
Initié sous le thème "relever les défis de la gouvernance pour une économie plus forte, plus saine et plus juste", le Forum sur la gouvernance, offre aux décideurs politiques, aux experts, aux représentants de la société civile et aux médias une opportunité pour débattre des conditions pour une reprise économique et une croissance durable, tout en tenant compte des besoins des citoyens, des demandes de la société et des défis de l'environnement.
S'agissant du Forum des Entreprises et le Sommet des Femmes Entrepreneurs, ils constituent une opportunité unique pour les dirigeants d'entreprises de formuler au plus haut niveau des stratégies économiques régionales concertées afin de faire face à la conjoncture actuelle par le biais de réformes efficientes.
Organisées sous le thème "Au-delà de la crise : l'apport des entreprises aux nouvelles opportunités de croissance dans la région MENA", ces tables rondes qui réunissent des dirigeants d'entreprises, des ministres et des représentants de la société civile, servent de plateforme pour débattre de questions fondamentales pour la région, entre autres, "l'exploitation du potentiel des femmes dans l'entreprenariat", "l'encouragement des conduites responsables des entreprises", et la stimulation de la croissance après la crise.
Paris
- M. Abdellah Semate, ancien mineur marocain en France et président fondateur de l'Association des Mineurs Marocains du Nord-Pas-de-Calais (AMMN) a reçu, samedi, les insignes de chevalier de l'ordre national de la légion d'honneur française.
M. Samate avait été nommé en janvier dernier à ce grade de la plus prestigieuse décoration française, au sein de la promotion de grands noms, tels Mme Simone Veil, ancienne ministre et ancienne présidente du Parlement européen et le footballeur Zinedine Zidane.
Cette décoration lui avait été décernée en reconnaissance de son rôle associatif dans la défense des droits des mineurs marocains dans cette région du nord de la France.
La cérémonie de remise des insignes s'est déroulée à Aniche (Nord de la France) en présence de MM. Jean-Michel Belorgey, Conseiller d'Etat, Driss El Yazami, président du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME), Jean-Michel Bérard, Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais, Abdelghani Baki et Mohamed Souna, Vices-Consul du Maroc à Lille, et du maire d'Aniche.
Y ont également pris part, plus de 200 personnes dont une grande majorité de défenseurs de l'immigration en France, des membres de la famille de M. Semate et ses compagnons de combat pour les droits de mineurs.

- Le long-métrage "Number One", de la réalisatrice marocaine Zakia Tahiri, sera projeté dans le cadre du Festival Strasbourg-Méditerranée, dont la 6ème édition se tient, du 21 novembre au 5 décembre prochain, sous le signe "Héritages".
Le film raconte l'histoire de Aziz qui dirige une usine de confection employant une cinquantaine d'ouvrières qu'il terrorise, tout comme il terrorise sa famille.
Un jour, sa femme découvre que son mari peut être aussi un gentleman, un prince charmant, lorsqu'il doit faire bonne figure devant une cliente étrangère.
Elle décide alors de lui jeter un sort, pour que cet instant de bonheur ne finisse jamais. Aziz devient féministe malgré lui et sa vie devient un enfer.
Outre le film de Zakia Tahiri, le Maroc est également présent à ce festival à travers des spectacles de l'orchestre arabo-andalou de Fès et l'artiste amazigh Khalid Izri.
Au programme de cette édition du Festival Strasbourg-Méditerranée figurent 90 événements : concerts, lectures, spectacles, débats, cinéma, vidéo, expositions, ateliers, repas et fêtes.
Des hommages aux poètes Mahmoud Darwich (Palestine), Aimé Césaire (Martinique), Kateb Yacine (Algérie), Germaine Tillon (France), y sont également prévus.
Le festival accueille également la Saison de la Turquie en France. Une douzaine de manifestations, labellisées dans ce cadre, sont au programme, avec comme point d'orgue un concert du groupe Kardesh Türküler-chants, danses et musiques de Turquie.
Créé en 1999, le festival Strasbourg Méditerranée propose tous les deux ans et durant quinze jours, de mettre en lumière la richesse intellectuelle, artistique et culturelle des peuples de la Méditerranée, à travers toutes les formes d'expression artistique et intellectuelle.
Londres
- Le quotidien britannique des milieux des affaires, The Financial Times, a mis en exergue samedi les grands atouts de la région du Haut Atlas, qui séduit par ses paysages splendides touristes et entrepreneurs étrangers.
Parmi les hommes d'affaires attirés par cette région, le journal cite le Britannique Sir Richard Branson, qui dispose d'un hôtel cinq étoiles dans la vallée de l'Ourika, près de la ville d'Asni.
Richard Bradshaw, un homme d'affaires australien, qui a acheté un complexe résidentiel dans la vallée d'Ouirgane, a indiqué avoir initialement envisagé d'investir dans la ville de Marrakech avant de mettre le cap sur les régions du Haut Atlas.
"L'existence d'hôtels de qualité et de SPA dans la région est un bon signe", indique l'homme d'affaire, soulignant que le tourisme se consolide dans la vallée d'Ouirgane.
"La région du Haut Atlas dispose de tous les atouts pour devenir une destination exclusive", indiquent Anwar Harland-Khan et Riaz Khan, deux frères britanniques qui investissement dans la vallée d'Ouirgane.
"La vallée offre une rare opportunité, étant très accessible, vierge et protégée, un lieu d'une grande beauté naturelle", ajoutent-ils.
Nouackchott
- Dix institutions économiques mauritaniennes ont participé au 3ème Forum Maghreb Développement à Tunis auquel ont pris part plus de 200 institutions économiques maghrébines.
Ce forum a exploré les opportunités pour concrétiser la complémentarité économique entre les pays du Maghreb, avec pour ambition notamment de créer une vraie dynamique d'échanges et de partenariat entre les opérateurs dans la zone ainsi que sur les marchés avoisinants (africains et méditerranéens).
Les participants ont passé en revue les moyens de promouvoir l'intégration économique maghrébine et la complémentarité entre les différentes institutions économiques du Maghreb.
Organisé par le Groupe Attijariwafa bank et sa filiale Attijari bank Tunisie, ce forum a vu la participation de plus 55 institutions économiques marocaines, 20 algériennes et 120 tunisiennes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.