Quand Ben Bella reconnaissait la souveraineté du Maroc sur le Sahara oriental    Météo au Maroc: les prévisions du vendredi 19 août    Houcine Ammouta de retour sur le banc du WAC de Casablanca    CAN U23 – Maroc 2023 : Résultats du tirage au sort    Benkirane : «Les déclarations de Raisouni ne reflètent pas les positions du PJD»    Incendie de forêt près de M'diq: l'OCI soutient le Maroc    Rabat: terrible accident près du complexe Moulay Abdellah    Météo: températures en hausse ce vendredi au Maroc    Rentrée scolaire 2022/23: Les prix des manuels scolaires inchangés    فيروس كورونا : 79 إصابة جديدة ولا وفيات في 24 ساعة الأخيرة    Le nouveau nez de l'actrice marocaine Hasnae Moumni divise la Toile (PHOTO)    De la Révolution du Roi et du peuple à la Fête de la jeunesse    L'animation, une industrie naissante au Maroc    L'amazighe est-il véritablement une priorité dans le PLF ?    Affaire Pegasus. Un ancien ministre marocain met en exergue le silence de Forbidden Stories, Amnesty, Le Monde et El Pais    Sahara : Le Pérou décide de retirer sa reconnaissance au Polisario    Covid-19: 79 nouveaux cas et 97 guérisons en 24H    Pénurie des cartables au Maroc ? Le ministère rassure    Le Maroc fournit 50% des besoins de l'Espagne en tomates    Medium : « Le Maroc peut-il jouer un rôle plus important au Moyen-Orient via les accords d'Abraham ? »    Stade Brestois : ambiance bon enfant entre Achraf Dari et Youcef Belaïli    Orages en France: trois morts en Corse    Heureux événement dans la famille Batma (PHOTO)    Sahara: un éditorialiste colombien critique le revirement de Gustavo Petro    Italie : Un festival rend hommage à Rahhal Amarri, décédé en sauvant deux enfants de la noyade    Un ministre israélien salue le rôle du Maroc dans le rapprochement entre Israël et les Palestiniens    Emirates modernise sa flotte pour plusieurs milliards de dollars    Maroc : Un jeune enfant meurt à la frontière avec Melilla    Le Barça et le Man. City en mission humanitaire : Xavi contre Gaudriola mercredi prochain au Camp Nou    Constructeurs automobiles. Quels sont ceux qui seront présents au Mondial de l'Auto de Paris ?    Frais de scolarité : l'angoisse de fin de vacances    France-Afrique, le non-retour    Trois diplomates marocains en Colombie victimes d'un vol après avoir été drogués    Droits humains, l'autre axe de coopération entre Rabat et Washington    Le kickboxing et le judo marocains décrochent cinq médailles de bronze    Ukraine / Zaporijia : L'OTAN réclame une "inspection" urgente de l'AIEA    Tournoi international d'Autriche maintenu : L'équipe nationale A' s'est envolée pour Vienne    Moyens de paiement : Le Maroc, pays le plus dépendant du cash au monde    Eté 2022 : Essaouira bat tous ses records d'affluence    Walid Regragui prépare sa liste élargie. Ziyech, Adli et autres Lions pressentis    «Tagzzayt» ou «La mémoire du corps», un nouveau documentaire sur les tatouages    Les Mosaïques du Nord sont de retour pour leur deuxième édition    La 11ème édition du 19 au 23 octobre prochain    La Bourse de Casablanca débute dans le vert    Algérie : le bilan des incendies dans plusieurs villes monte à 26 morts, l'incurie des autorités dénoncée    Visas Schengen refusés : la fédération des droits des consommateurs réclame le remboursement    L'USAID fournit 68 millions $ au PAM pour l'achat, le transport et le stockage de blé ukrainien    La forteresse « Casa del Mar »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Maroc lance la marque MoroccoTech et dévoile son ambition à devenir une Digital Nation
Publié dans Maroc Diplomatique le 14 - 01 - 2022

Le Maroc lance l'initiative MoroccoTech, la marque nationale de promotion du secteur digital marocain, portée par le Ministère chargé de la Transition Numérique et de la Réforme de l'Administration, en étroite collaboration avec la Fédération des Technologies de l'Information, des Télécommunications et de l'Offshoring (APEBI), et en partenariat avec l'AMDIE, l'ADD, la CGEM, l'AUSIM et le Technopark.
MoroccoTech a pour ambition, d'une part, de positionner le Maroc comme destination numérique de choix à l'international, d'autre part, de créer une dynamique globale qui profitera à l'ensemble des écosystèmes marocains dans leur transformation numérique. Cette initiative, issue d'une démarche partenariale « public-privé », est la déclinaison d'un mouvement mobilisateur et fédérateur des différents acteurs de l'écosystème digital marocain.
Cet événement a été présidé par Mme Ghita MEZZOUR, Ministre déléguée, chargée de la Transition Numérique et de la Réforme de l'Administration, en présence de M. Younes SEKKOURI, ministre de l'Inclusion Economique de la Petite Entreprise, de l'Emploi et des Compétences. Il a été marqué par la mobilisation de plusieurs acteurs publics et privés qui ont joint leurs forces pour amorcer cette nouvelle identité de la scène technologique marocaine. D'éminentes personnalités nationales et internationales, issues du monde du numérique, économique, académique et institutionnel, ont également participé à cette manifestation.
« Cette journée est une célébration du digital Made in Morocco », a mentionné Ghita MEZZOUR lors de son allocution. La Ministre a également mis l'accent sur la détermination du Maroc à s'ériger comme un hub digital régional, à travers la marque Morocco Tech, notamment en valorisant ses atouts de « destination tech ».
« Le Maroc dispose en effet d'un des viviers de talents le plus attractif de la région et une des meilleures infrastructures du continent. Le Royaume peut également reposer sur un nombre important d'entreprises innovantes qui accompagnent des clients au Maroc et dans le monde, notamment dans le domaine de l'offshoring. Il démontre ainsi sa capacité à développer un écosystème digital compétitif à l'international, grâce à ses offres adaptées et à son accompagnement sur-mesure des investisseurs, permettant d'attirer plusieurs entreprises technologiques prestigieuses à s'établir et investir au Maroc », a souligné la Ministre Ghita MEZZOUR.
Chakib ALJ, Président de la CGEM, a également ajouté que « La marque Morocco Tech sera aussi bien portée par le secteur public que par les acteurs privés dans le cadre d'une gouvernance efficace et orientée résultats. La CGEM est parfaitement consciente du rôle d'une transformation technologique réussie pour renforcer la compétitivité et l'attractivité de notre économie à l'international, mais aussi pour accélérer la création d'emplois et de valeur ajoutée, en adéquation avec le Nouveau Modèle de Développement. Nous travaillerons, avec et à travers l'APEBI, en étroite collaboration avec le Ministère de la Transition Numérique, l'AMDIE et l'AUSIM pour atteindre les objectifs fixés et positionner notre pays comme l'une des meilleures destinations de technologie et d'innovation dans le continent et au monde ».
La journée d'inauguration a été rythmée par de nombreuses et riches interventions. Les échanges ont porté sur des mesures fortes en faveur du développement du numérique dans notre pays : que ce soit sur le mode de gouvernance de la marque, les opportunités multiples de financement, le gisement des talents dont dispose le Royaume, ainsi que le rôle que pourrait jouer la diaspora dans le rayonnement numérique du Maroc.
En parallèle des débats, de nombreuses starts-ups, PME et grandes entreprises marocaines ont exposé leurs innovations digitales. Elles ont mis en exergue le rôle essentiel de la technologie dans la transformation positive de leur activité ou de leur secteur.
En fédérant l'ensemble des parties prenantes engagées dans la transformation digitale et à travers le lancement de la marque MoroccoTech, le Royaume a défini son objectif : se hisser au rang de place digitale mondiale.
C'est avec cette ambition que tous les partenaires se sont réunis autour de cette nouvelle identité nationale, décidée pour renforcer le poids du numérique dans notre économie et amplifier son impact positif sur la société. En effet, seul un « mouvement » collectif peut activer les leviers nécessaires pour le rayonnement et l'attractivité numérique du Royaume.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.