Billetterie de Wydad-Ahly : 10.000 billets pour le Wydad, 10.000 pour Al Ahly, 5 000 pour les sponsors et 20.000 pour le grand public!    Qui est Salvador Ramos, le tireur d'Uvalde ?    Partygate: Un rapport accuse Boris Johnson qui refuse de démissionner    AZIZ, l'intellectuel révolutionnaire, qui a su lier la pensée à l'action    Sahara, UE, ONU, Espagne, Palestine : Retour sur les attaques des responsables algériens visant le Maroc [Desintox]    Le Maroc accueille une réunion de militaires et civils libyens    Guerre en Ukraine : Trois mois déjà et pas de paix en perspective    Meurtre de Shireen Abu Akleh : Washington pour une enquête «complète et transparente» mais pas à la CPI    Sahel : Une crise alimentaire aiguë pointe à l'horizon    Salon Milipol Qatar : Abdellatif Hammouchi rencontre Khalid bin Khalifa Al Thani    Des milliers de traversées de la frontière entre le Maroc, Ceuta et Melilla une semaine après son ouverture    Vidéo. Sélection nationale: Vahid défend ses choix    AC Milan: Ibrahimovic s'absentera de sept à huit mois    Covid-19/Maroc : 17 cas sévères admis en REA au niveau national et 9 sous respiration artificielle    Solar Orbiter révèle les images les plus précises jamais obtenues du pôle Sud du Soleil    Le Museo Arqueológico Nacional célèbre les liens entre le Maroc et l'Espagne dans sa nouvelle exposition    Berrechid: Circulation suspendue pour travaux de dépose d'une ancienne passerelle piétons    Sahara: le Suriname exprime son plein soutien au plan marocain d'autonomie    Brahim Ghali, génocidaire en chef du Polisario : Madrid a «des factures en attente qu'un jour elle devra payer»    Menace des attentats du Polisario. La stratégie de l'Algérie pour déclencher un conflit généralisé avec le Maroc ?    Equipe nationale : La liste des convoqués pour les matches contre les Etats-Unis, l'Afrique du Sud et le Liberia, dévoilée    Vahid officialise le retour de Mazraoui, Harit et Taarabt    Couverture médicale pour les agriculteurs : 4 conventions majeures signées à Rabat    Le Cercle des Eco. Comment renforcer et fidéliser sa Customer community ?    Canada : Consulat mobile au profit des Marocains de l'Alberta    Nadia Fettah prend part aux assemblées annuelles de la BAD    La Journée mondiale de l'Afrique célébrée ce mercredi 25 mai    Sélection nationale: voici la liste des joueurs convoqués par Vahid Halilhodžić    «Casa-Paris», le beau duo d'Issam Kamal et AliceCatDesigner    Une Mercedes de 1955 vendue 135 millions d'euros, record mondial pour une voiture aux enchères    Le temps qu'il fera ce mercredi 25 mai 2022    Errachidia: l'effondrement d'un mur fait trois morts    Les températures attendues ce mercredi 25 mai 2022    Emballage en papier: Smurfit Kappa choisit le Maroc pour son premier investissement en Afrique    Maroc-Israël : Focus sur les solutions de gestion intelligente de l'eau    Variole du singe au Maroc : les 3 cas suspects testés négatifs    L'espace maroco-italien invite Mohamed El Jem et sa troupe chez Da Vinci    Fusillade au Texas. Biden tire sur le lobby des armes    Variole du singe : la flambée des cas reste « maîtrisable », selon l'OMS    Gestion de l'eau : Les recommandations clés de Nizar Baraka en matière de gouvernance    Zone industrielle Ain Sebaa- Hay Mohammadi : 100 ans et pas une ride ! (VIDEO)    Chelsea passe des Russes aux Américains    Visite au Maroc du chef d'Etat-major général des Forces armées mauritaniennes    Les couleurs du Maroc brillent à Cannes pour la troisième année consécutive    SIEL : la 27e édition célèbre la littérature africaine    Salon du livre : Les voies du SIEL mènent à Jaouad Bounouar    Chelsea : Hakim Ziyech voudrait changer d'air cet été    27è SIEL : Bensaid s'attend à une édition réussie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



USA: Bilan mitigé de Biden après un an à la Maison Blanche
Publié dans Maroc Diplomatique le 19 - 01 - 2022

Le président américain, Joe Biden tentera ce mercredi après-midi de défendre le bilan de sa première année à la Maison Blanche, un rendement jugé pour le moins mitigé par ses détracteurs mais aussi par les média et les analystes qui énumèrent les engagements non tenus.
Lors d'une rare conférence de presse, M. Biden essaiera de répondre aux questions des journalistes alors que les Etats-Unis sont confrontés à une myriade de défis, allant de l'inflation galopante à la gestion de la pandémie de Covid-19 en passant par des déconvenues au Congrès, auxquels s'ajoutent nombre d'autres challenges sur la scène internationale avec en tête les tensions avec la Russie et la Chine et les conséquences d'un retrait chaotique de l'Afghanistan.
A son investiture le 20 janvier 2021, l'expérimenté homme politique de 79 ans a promis un ambitieux agenda économique et social. Une fois aux commandes, il a été incapable de convaincre les membres modérés de son parti de voter en faveur du projet de loi « Build Back Better » (reconstruire en mieux), une des pièces maîtresses de son agenda présidentiel.
Le paquet de mesures climatiques et sociales de Biden de plus de 2 trillions de dollars, qui était la priorité absolue de la Maison Blanche et des démocrates au Congrès, semble désormais voué à disparaître, à moins que certaines de ses parties ne puissent être scindées et sauvées.
→ Lire aussi : USA: L'administration Biden promet 10 millions de tests Covid-19 aux écoles par mois
La campagne du président en faveur d'une vaste réforme sur l'accès au vote est également sur le point d'échouer à cause de l'opposition des sénateurs Kyrsten Sinema et Joe Manchin, qui ont rejeté les appels de M. Biden de revoir la règle dite « filibuster » législatif pour adopter les projets de loi au Sénat à la majorité simple.
La Maison Blanche a également essuyé de sérieux revers dans ses efforts pour enrayer la pandémie de coronavirus, notamment après que la Cour suprême eut récemment invalidé la règle de vaccination obligatoire pour les grandes entreprises.
Par ailleurs, le taux de vaccination des Américains reste largement au-dessous des attentes et, surtout, des moyens déployés par le gouvernement américain. Seule 63% de la population totale du pays est entièrement vaccinée, alors que 24% ont reçu une dose de rappel.
Dans ce contexte, la variante omicron du coronavirus a établi de nouveaux records aux Etats-Unis en termes de cas quotidiens et d'hospitalisations, tout en poussant le nombre de décès dans le pays au-delà de 850.000.
Par ailleurs, M. Biden a vu ses efforts pour relancer l'économie américaine largement éclipsés par la hausse spectaculaire de l'inflation. Les prix à la consommation ont augmenté de 7% en un an à fin décembre 2021, soit leur plus haut niveau depuis 40 ans.
Malgré une baisse importante du taux de chômage, situé désormais à 3,9%, l'inflation persistante a confirmé la chute de la cote de popularité du locataire de la Maison Blanche.
Selon un sondage Gallup réalisé en décembre, seuls 43 % des Américains approuvent la performance du président. Comparé à ses prédécesseurs, M. Biden entame sa deuxième année de présidence avec la cote de popularité la plus faible de l'histoire moderne des Etats-Unis.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.